Comment bien préparer sa moto pour l'hivernage ?

  • Plus de 78 offres d'assurance comparées en 3 minutes
  • Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

L'hivernage de votre moto est important pour prolonger sa durée de vie. En effet, les intempéries et le froid peuvent provoquer des dommages irréparables à votre moto si vous ne prenez pas les mesures nécessaires pour l'hiverner correctement. Heureusement, il existe quelques astuces simples et efficaces pour hiverner votre deux-roues en toute sécurité tout en économisant sur votre assurance moto !

Qu’est-ce que l’assurance moto hivernage ?

L’assurance moto hivernage, qu'on appelle aussi assurance moto saisonnière, est un contrat d'assurance qui couvre votre deux-roues durant toute l’année, mais certaines garanties sont suspendues pour la période automne/hiver, quand le deux-roues reste au garage ou "hiberne".

Plus simplement, si vous bénéficiez de couvertures de type tous-risques en été et au printemps (protection conducteur, bris de glace, vol, etc.) ces garanties sont gelées durant la période d'hivernage et vous n'êtes alors plus assuré qu'au tiers. Ce qui est suffisant légalement pour garder son véhicule remisé au garage. 

L'avantage de cette formule est de vous faire économiser sur votre cotisation d'assurance. En revanche, si vous devez vous servir de votre deux-roues pendant l'hiver, vous ne serez plus assuré qu'avec la garantie minimale : la responsabilité civile.

Quelle est la date de début et de sortie d'hivernage ?

Tout dépend des assureurs : certains vous laissent le choix total de la période d'hivernage. D'autres, vous proposent de choisir un, deux, trois ou quatre mois, généralement entre le 1er décembre et le 1er avril de l'année suivante.

bloc-cta-moto
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

L’assurance moto est-elle obligatoire en hiver ?

Oui, l'assurance moto est obligatoire toute l'année, même si le véhicule ne roule pas et passe l'année au garage. En effet, l'article L211-1 du Code des assurances impose à tous les conducteurs de véhicules terrestres à moteur de souscrire une assurance couvrant au minimum la garantie responsabilité civile, qui sert à indemniser un tiers en cas de sinistre.

Le coût d'une assurance moto en hivernage

Une assurance moto qui intègre l'option hivernage vous permet de bénéficier généralement d'une réduction de 20 % sur votre prime, qu'elle soit payée tous les mois ou à l'année. Il faut noter qu'en cas de règlement mensuel, vous continuerez à payer votre cotisation durant la période d'hivernage. 

Pour obtenir la meilleure réduction, il est conseillé de passer par un comparateur d'assurance moto. Vous pourrez trouver le devis le moins cher pour votre profil de motard ou cyclomotoriste.

Les garanties nécessaires en hiver

Avec une assurance deux-roues hivernage, l'assuré choisit une formule intermédiaire ou tous risques, et passe à une assurance au tiers durant la période hivernage. Le détail des garanties et leurs plafonds varient d'un assureur à l'autre.

Les garanties durant l'hiver sont les mêmes que celles d'une assurance deux-roues "classique". Les motards ont le choix entre trois formules : 

Formules Garanties incluses
Assurance au tiers responsabilité civile (RC)
Assurance moto intermédiaire RC + garantie vol et/ou incendie
Assurance moto tous risques  Le vol, l’incendie, le bris de glace, les catastrophes naturelles, le vandalisme, les dommages matériels même en cas d’accident responsable, la garantie conducteur, etc. 

Comment faire sans assurance moto hivernage ?

Souscrire une assurance moto hivernage n'est pas obligatoire. En revanche, les motards ont l'obligation de rester couverts pendant la période d'immobilisation.

Avant de souscrire une assurance moto adaptée à l'hiver, il est conseillé aux motards de calculer le nombre de kilomètres qu'ils parcourent à l'année. En effet, si vous utilisez également peu votre deux-roues durant la belle saison (moins de 10 000 kilomètres par an), il est peut-être plus judicieux de souscrire une assurance moto au kilomètre. Cette formule vous permet de ne payer votre assurance que quand vous roulez, soit au kilomètre près, soit en vous engageant à ne pas dépasser un forfait kilométrique.

Si vous roulez encore moins à l'année avec votre machine, une astuce consiste à vous assurer au tiers et de souscrire une assurance moto temporaire (pour une période allant de 1 à 90 jours) avec des garanties roulantes quand vous souhaitez sortir en balade ou partir en road trip. 

7 conseils pour préparer sa moto à hiverner

En plus de penser à l'assurance, d'autres conseils sont à suivre pour bien protéger sa moto durant l'hiver.

Effectuer un lavage complet

Rien de tel qu'un petit coup de polish et de détergent doux avant l'hibernation ! Effectuer un lavage complet de votre deux-roues avec un produit adapté avant de la remiser, c'est d'abord s'assurer du plaisir de la retrouver propre à la sortie de l'hivernage. Mais c'est aussi éviter que de la boue ou du sel gèlent et endommagent la mécanique ou le carénage pendant qu'elle reste au garage.

Nettoyer et graisser la chaine

Concernant la chaine, il faut :

  • d'abord, effectuer un nettoyage complet de la chaine pour retirer les résidus, puis toutes les traces d'humidité,
  • pour finir, de graisser la chaine avec le produit adapté.

Faire le plein ou le vide d'essence

Pour le réservoir d'essence, deux solutions, selon le type de deux-roues : 

  • moto à carburateur : il est conseillé de vider le réservoir pour éviter les dommages causés par l'essence stagnante, et de pulvériser un produit anti-corrosion ;
  • moto à injection électronique : il est conseillé au contraire de garder le plein d'essence dans le réservoir et d'y ajouter un stabilisateur au-delà d'un mois d'hivernage, afin d'éviter la rouille.

Protéger les pneus

Trois conseils : 

  • vérifier de temps en temps la pression des pneus,
  • enfiler des chaussettes de protection pour protéger du froid,
  • éviter que les points de contact avec le sol (grâce à la béquille centrale ou en plaçant des mousses ou planches ou de planches sous les pneumatiques). Cela évite la déformation des pneus et le risque de gel.

Faire attention à la batterie

Pour préserver la durée de vie de la batterie, le type de moto importe également

  • Moto à carburateur : l'idéal est de la débrancher et de la placer dans un endroit tempéré et sec. Pensez à vérifier le niveau d'électrolytes et à la recharger de temps à autre.
  • Moto à injection électronique : il faut maintenir la charge, en chargeant la batterie à intervalle régulier ou à l'aide d'un chargeur à maintien de charge.

Protéger avec une housse ou bâche

Pour passer l'hiver bien au chaud, rien de tel que d'être à l'abri sous une housse de protection hermétique. Il faut également choisir un endroit sec et à l’abri des intempéries et des écarts de températures. En complément, il est recommandé recouvrir les entrées d'air et en particulier le pot d'échappement avec un sac plastique et un élastique pour éviter aussi tout risque d'infiltration. 

La vidange

Effectuer une vidange de l'huile est conseillé pour éviter les effets corrosifs sur le moteur. De plus, si votre moto est à refroidissement liquide, pensez à ajouter de l’antigel.

FAQ Hivernage moto

  • Comment démarrer une moto après l'hiver ?

    Pour bien lancer sa moto à froid après l'hiver, il est conseillé de la faire "tourner" sur la béquille centrale afin de réchauffer la mécanique. Vous pouvez actionner une ou deux fois l'accélérateur avant le démarrage. Cela permet d'apporter plus d'essence au carburateur.

  • Si vous ne disposez pas de garage pour stocker votre moto l'hiver, il faut a minima la couvrir d'une housse bien hermétique et éviter que les pneus ne touchent le sol, afin qu'ils ne soient pas déformés et ne gèlent pas.

  • Une moto peut dormir dehors sans garage, à condition d'être équipée d'une bonne housse ou bâche spéciale moto, qui lui permettra de rester au chaud tout en évacuant l'humidité (pour éviter le risque de corrosion).

  • Pour bien remiser sa moto, il faut suivre un certain nombre de recommandations en fonction de sa moto : la garder dans un endroit sec, faire le plein ou le vide d'essence, effectuer une vidange, graisser la chaîne, retirer la batterie, etc.

  • Pour arrêter votre assurance, vous devez faire parvenir à votre compagnie d'assurance une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception.

  • Mettre sa moto en hivernage consiste à la placer dans un endroit tempéré et sec pour y passer l'hiver. Pour la garder au chaud, il est conseillé de la placer sous une housse hermétique et de suivre plusieurs conseils d'entretien pour retrouver votre moto prête à rouler aux jours meilleurs.

Les dernières actualités de l'assurance moto

trottinettes-explosion Vélos et trottinettes électriques : des explosions en hausse

Le phénomène d'explosion de batteries de trottinettes électriques en cours de charge est en constante augmentation. Cette hausse est en partie imputée à l'utilisation répandue de chargeurs low-cost incompatibles, souvent achetés en ligne. Les autorités douanières ont réagi et multiplient les saisies pour contrer cette situation préoccupante.

Lire la suite
trottinette-accident Les accidents de trottinette sont-ils plus graves que ceux à moto ?

Les hôpitaux de Paris ont révélé que, malgré sa facilité d'utilisation, la pratique de la trottinette reste tout de même dangereuse. En effet, les patients victimes d'accidents de trottinette présentent des traumatismes aussi sévères que ceux qui subissent des accidents de moto.

Lire la suite
controle-moto Le contrôle technique des deux-roues pour 2024 se précise

Le processus d'introduction d'un contrôle technique pour les deux-roues motorisés touche à sa fin. Le gouvernement annonce qu'il sera mis en place de manière progressive dès le début de l'année prochaine.

Lire la suite
L'équipe  d'Assurland.com
Rédigé par L'équipe d'Assurland.com

Dernière mise à jour : le 14/12/2022

Découvrir l'équipe rédactionnelle