Assurance auto

Coronavirus : le marché auto français chute de 93 %

Publié par le , Mis à jour le 14/04/2020 à 12:07

Le marché auto en baisse en France

La France n’est pas le seul pays dont les résidents sont placés en quarantaine. En effet, la pandémie du nouveau Coronavirus met le monde entier à l’arrêt. Et l’un des domaines les plus impactés n’est autre que le monde de l’automobile français. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, l’a déclaré : “les chiffres d'affaires affichent des chutes vertigineuses”. Des propos confirmés par Autoviza. Assurland fait le point.

Voitures neuves et voitures d’occasion : les ventes en chute libre

Confinement : 93 % de ventes de véhicules neufs en mois par jour

Autoviza, leader français du rapport historique de véhicules, a communiqué des chiffres ce mercredi 25 mars 2020 selon lesquels le nombre de voitures neuves vendues depuis le début du confinement en France aurait chuté de 93 %. En effet, ce ne serait que 254 autos qui seraient immatriculées chaque jour alors que, d’habitude, le nombre de vente d’automobiles neuves, par jour en France, s’élève en moyenne à presque 5 000.

Mais le marché de l’automobile neuve n’est pas le seul à souffrir du confinement. Même si la baisse est légèrement inférieure, le marché des véhicules d’occasion est lui aussi en train de chuter fortement

Une baisse de 78 % enregistrée pour les voitures d’occasion en France

Depuis le 18 mars 2020, soit en un tout petit peu plus d’une semaine, ce sont 3 622 voitures d’occasion qui ont été achetées, soit une moyenne de 400 par jour environ. Même si les chiffres sont plus élevés que pour le neuf, la baisse est quand même énorme quand on sait que ce sont plus de 16 000 immatriculations qui ont été enregistrées sur la première moitié du mois, avant le début du confinement. Le marché de l’occasion fait donc face à un recul de 78 %.

Comment expliquer cette forte chute du marché automobile ?

Confinement et fermetures des entreprises françaises

Bien qu’elle soit impressionnante, cette baisse des ventes est pourtant logique et facilement explicable. En effet, la presque totalité des usines françaises ont cessé leur activité. Ainsi, plus aucun véhicule n’est actuellement produit sur le territoire. De plus, les Français sont confinés chez eux, ne pouvant sortir que pour faire des courses de première nécessité, se faire soigner, ou aller au travail. Il est donc impossible de se rendre chez un concessionnaire pour envisager l’achat d’une toute nouvelle auto.

Les concessionnaires ont d’ailleurs fermé leurs portes également et se voient dans l’obligation de subir la pandémie de Covid-19. Selon les chiffres communiqués dans une étude réalisée par la FNA (Fédération Nationale des artisans de l’Automobile), et publiée le 19 mars 2020, ce sont 67 % des entreprises du monde de l’automobile qui ont du fermer complètement alors qu’elles étaient en droit de rester ouvertes.

Quelles inquiétudes face à cette chute du marché auto ?

La principale inquiétude que l’on peut avoir face à ces données est que le marché automobile français puisse en arriver à connaître le même sort économique que celui du marché auto chinois. En effet, après deux mois d’arrêt, il enregistre une baisse de 79 %. Mais depuis le 12 mars, les usines et entreprises de Wuhan, ville de départ de la pandémie, reprennent leurs activités.

Vous êtes en possession d’une voiture, ou vous comptez en acheter une après la pandémie ? Profitez du confinement pour trouver l’assurance auto qu’il vous faut. Sur Assurland.com vous trouverez le tarif le plus bas et l’offre la mieux adaptée à votre profil. N’hésitez plus !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES