Assurance auto

La rue de Rivoli interdite aux voitures lors du déconfinement

Publié par le , Mis à jour le 04/05/2020 à 17:39

La rue de Rivoli fermée aux voitures

Parce que la pollution favorise le développement et la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19), la maire de Paris, Anne Hidalgo, souhaite fermer la rue de Rivoli aux voitures lors du déconfinement prévu le 11 mai. Une fermeture qui pourrait même s’étendre au-delà de la pandémie en réservant l’accès à la route aux vélos, aux bus, aux taxis et aux véhicules d’artisans. Assurland fait le point pour vous.

Renoncer aux autos pour développer le vélo

Lutter contre la pollution des automobiles

La rue de Rivoli est sans doute l’une des rues parisiennes la plus connue au monde. S'étendant sur près de 3 kilomètres, elle traverse le cœur de Paris en longeant à la fois l'Hôtel de Ville, le musée du Louvre ainsi que le jardin des Tuileries. À partir du 11 mai 2020, suite au déconfinement lié à la pandémie du Coronavirus, cette célèbre rue devrait complètement fermer son accès aux automobilistes. C’est en effet ce qu’a déclaré Anne Hidalgo ce jeudi 30 avril : “je souhaite qu’il y ait un axe uniquement dédié au vélo et un autre réservé uniquement aux bus, taxis, véhicules d’urgence et véhicules des artisans, mais plus les voitures”.

Favoriser les déplacements à vélo plus qu’en voiture

Pourquoi ? La réponse est simple. La maire de Paris souhaite éviter que, une fois le déconfinement mis en place, la ville soit envahi par les voitures ainsi que leur pollution, une pollution qui favorise le développement et la circulation du Covid-19. L’idée est donc de privilégier les déplacements à vélo plutôt qu’en auto, en créant de nombreuses pistes cyclables. Ces dernières suivraient en surface à peu près le même chemin que celui emprunté par les métros les plus fréquentés du centre de la capitale, c’est-à-dire les métros 1, 4 et 13. Et la rue de Rivoli comprend à elle seule une majeure partie des arrêts desservis par la ligne 1 reliant d’Est en Ouest Vincennes à la Défense.

Ainsi, à compter du lundi 11 mai 2020, il devrait être possible de circuler à vélo, de manière sécurisée, entre la porte de Vincenne et la porte Maillot en passant par Bastille et, bien entendu, la rue de Rivoli.

Fermeture de la rue de Rivoli : des risques d’embouteillages ?

À l’annonce de la possible fermeture de ce grand axe parisien, une question se pose : le trafic automobile ne va-t-il pas se reporter sur d'autres axes créant ainsi des bouchons ? C’est une inquiétude qu’exprime le maire du 1er arrondissement de Paris Jean-François Legaret : “si on ferme l’axe Rivoli, on a un report de la circulation sur les voies adjacentes et parallèles, on engorge davantage, et ce n’est pas comme cela qu’on peut prétendre lutter contre la pollution”.

Pour lutter contre ces craintes justifiées, le plan de circulation des petites rues situées aux alentours du grand axe sera modifié. C’est le cas par exemple de la rue Vieille-du-Temple, ou encore de la rue des Ecouffes, afin qu’elles ne se retrouvent pas envahies par les automobilistes. Ariel Weil, maire du 4ème arrondissement de la capitale, précise d’ailleurs que “la circulation automobile rue de Rivoli avait déjà été réduite à une voie en 2017. Ce n’était donc plus un axe majeur”. Il continue de s’exprimer en déclarant que, selon lui, la fermeture de la rue de Rivoli aux voitures permettra de donner un grand bol d’air frais au quartier.

Davantage de précisions devraient être apportées ce mardi 5 mai ou mercredi 6 mai afin de savoir si la fermeture aura bel et bien lieu et si oui, de quelle manière.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES