Le parc automobile français vieillit de plus en plus

Publié par Théophile Robert le 07/02/2022 à 17:11 , Mis à jour le 17/06/2022 à 13:58

Le parc automobile français a de plus en plus de mal à se renouveler. Conséquence : il vieillit de plus en plus et à présent, l'âge moyen des véhicules circulant sur nos routes est de 11 ans. Et le phénomène tend à se renforcer avec la crise de Covid-19, qui entraîne pénuries et retards de livraison, ainsi que l'augmentation du prix des voitures. Alors pour réaliser des économies sur votre budget auto, n'hésitez pas à comparer les assurances !

L'âge moyen du parc automobile français est de 11 ans

Le parc automobile français vieillit. Selon les chiffres d'AAA Data, l'âge moyen des 41,1 millions de voitures qui circulent en France est de 11 ans au 1er janvier 2022. C'est plus qu'en 2021 (10,8 ans en moyenne) et qu'en 2020 (10,6 ans en moyenne).

À savoir que 93 % du parc automobile français est entre les mains des particuliers, alors qu'ils ne représentent que la moitié des achats pour le marché du neuf. Toujours très populaires, les SUV représentent 19 % des immatriculations pour l'ensemble du parc. Les voitures électriques forment quant à elles 1 % du parc automobile. Si cela semble peu, la progression de ce type de motorisation est exponentielle. Quant au diesel, il est à la peine : il ne représente plus que 55,5 % du parc auto français en 2022, contre 57 % en 2021.

Un marché automobile qui a du mal à se renouveler dans un contexte de crise et d'inflation

Mais comment expliquer ce vieillissement du parc automobile français ? Plusieurs raisons sont à la source de ce phénomène. Premièrement, on trouve une raison très conjoncturelle : la crise de Covid-19. Cette dernière a provoqué d'une part l'arrêt de la production automobile pendant les semaines de confinement, d'autre part la pénurie de semi-conducteurs, qui frappe toujours le marché. La production automobile étant plus réduite, les temps de livraison des voitures neuves ont augmenté, prévenant un bon renouvellement du parc auto. En outre, une partie des particuliers se sont tournés vers le marché de l'occasion, notamment pour éviter les délais de livraison.

Deuxième raison également conjoncturelle : l'augmentation drastique du prix du carburant en 2021. Le pouvoir d'achat consacré à l'automobile des Français a donc diminué. La voiture coûte plus cher et de nombreux français se tournent vers différentes alternatives de mobilité, en particulier dans les grandes métropoles.

Enfin, il existe une troisième raison de fond, plus structurelle : l'augmentation des prix des voitures neuves. Aujourd'hui, les voitures disposent de davantage de systèmes de sécurité, souvent onéreux, qui ont globalement fait monter le coût de production des modèles : ABS, ESP, témoin de ceinture non bouclée, airbags... Toujours d'après AAA Data, le nombre de ménages ayant acquis une voiture neuve au cours de l'année a chuté à 2,3 %, contre 7 % au milieu des années 1990.

Économiser sur son budget auto dans un contexte d'inflation

Vous l'avez compris : la voiture est un bien de plus en plus onéreux, qui coûte de plus en plus cher à entretenir. Alors pour faire des économies, dépensez moins sur votre assurance auto ! Pour ce faire, vous pouvez recourir à un comparateur d'assurances. En quelques minutes seulement et en renseignant quelques informations, vous aurez accès à une liste de devis en ligne. Vous pourrez ensuite choisir l'offre qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget. Le service est 100 % gratuit et sans engagement !

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES