Assurance Chien et Chat

Des chiens dans les médiathèques pour l'apprentissage de la lecture

Publié par le , Mis à jour le 29/10/2018 à 10:25

Le chien apaise l'enfant

La médiathèque de Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), a eu une idée originale pour aider les plus jeunes à l’apprentissage de la lecture. Déjà testée dans plusieurs pays européens, l’ouverture des lieux à des chiens permettrait aux enfants de prendre confiance. Focus sur ce nouveau concept.

Grâce au chien, l’enfant prend du plaisir à lire

Votre enfant rencontre quelques difficultés dans l’apprentissage de la lecture ? Les chiens sont là pour vous aider. La médiathèque d’Illkirch-Graffenstaden a mené en 2016-2017 une expérience inédite en France. Sophie Jacques, la directrice de l’établissement, a décidé d’ouvrir les portes aux canins. Développée dans différents pays européens, cette pratique a su faire ses preuves. La présence de chiens permettrait de stimuler les enfants et de ce fait faciliter leur apprentissage de la lecture

C’est d’ailleurs après une rencontre avec une collègue tchèque que Sophie Jacques s’est décidée à sauter le pas. « Le chien est une présence vivante qui, contrairement à l'être humain, ne juge pas, ne corrige pas […] Le chien offre une écoute bienveillante, chaleureuse, l'enfant est soutenu dans l'effort », explique la directrice de la médiathèque au journal Le Monde

Des résultats validés par une étude scientifique

Durant toute une année solaire, des enfants ont ainsi pu côtoyer un canin lors de séances d’une heure. Placés dans une pièce réservée, ces apprentis lecteurs étaient accompagnés de Céline Eichenberger, professionnelle de la médiation animale, et de sa chienne, Flora. Pendant ces séances, les enfants avaient dans un premier temps le droit à un moment de relaxation, avant qu’une lecture ne soit faite à la chienne de Céline Eichenberger.

Cette association lecture et présence d’un chien permettrait aux enfants de ne plus percevoir l’apprentissage comme une obligation mais plutôt comme un instant de plaisir. Ce constat a d’ailleurs été validé par une étude faite en mai 2017 par l'Université Tufts (Etats-Unis). Cette dernière a prouvé que les enfants qui lisaient des histoires à des chiens, voyaient leurs aptitudes augmenter. Concrètement, cette expérience menée à Illkirch-Graffenstaden s’avère concluante. Pour un budget total de 1 000 €, parents, bibliothécaires, enseignants et enfants étaient comblés. Une pratique à développer donc.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES