Assurance credit

Crédit immo et assurance prêt toujours plus élevés pour les femmes

Publié par le

Pourquoi les femmes paient-elles trop cher leur assurance prêt immo ?

Dans un arrêt de 2011, la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) posait que la prise en compte du sexe de l’assuré comme facteur de risques dans l’assurance était discriminatoire. En conséquence, les primes d’assurance sont désormais les mêmes pour les hommes et les femmes. C’est ainsi que l’assurance crédit est devenue plus chère pour les femmes. Une raison supplémentaire d’utiliser un comparateur assurance emprunteur.

La fin de tarifs avantageux pour les femmes

En affirmant dans son arrêt du 2 mars 2011 que toute différence tarifaire en assurance basée sur le sexe était interdite, la Cour de Justice de l’Union européenne a voulu rétablir une égalité entre hommes et femmes en termes de primes d’assurances.

Toutefois, cette décision a eu un effet inattendu et assez regrettable, à savoir la disparition d’un avantage tarifaire pour les femmes, et ce, alors même qu’il se trouvait justifié par le fait qu’elles coûtent moins cher aux assurances par comparaison avec les hommes.

Ainsi, si l’on s’intéresse plus spécifiquement à l’assurance prêt immobilier, les femmes payaient moins cher leur assurance emprunteur grâce à une espérance de vie plus importante et un profil moins à risques que les hommes. Cela se traduisait notamment par un risque d’activation plus faible de la garantie décès. Or, cet avantage appartient désormais au passé…

De fortes disparités dans l’accès à la propriété

Dans un communiqué, le comparateur d’assurances prêt Magnolia.fr signale qu’en 2018, sur 5 532 souscripteurs d’un contrat d’assurance emprunteur, 3 116 étaient des hommes et 2 415 des femmes, soit une majorité d’hommes (ndlr : 56 %). En ce qui concerne les emprunteurs seuls, on recense 1 186 hommes et 560 femmes, soit 68 % d’hommes souscripteurs. Autrement dit, il existe en France de fortes disparités dans l’accès à la propriété qui s’expliquent notamment par des salaires moins élevés.

Même constat d’inégalité relevé par le comparateur Magnolia s’agissant du taux de crédit : il atteint 1,6 % pour un homme seul contre 1,76 % en moyenne pour une femme seule ou 1,76 % en moyenne également pour un couple, et ce, sans qu’il existe véritablement d’« explication »…

En outre, la durée du crédit immobilier contracté apparaît plus longue pour les femmes atteignant 211 mois pour une femme seule contre 190 mois pour un homme.

Enfin, Magnolia.fr révèle qu’en matière d’assurance emprunteur, le montant moyen de la prime d’assurance crédit atteint 4 931 euros pour une femme seule contre 4 589 euros pour un homme seul sur toute la durée de l’emprunt contracté. En cause notamment, un taux moyen plus élevé pour une femme (0,172 %) par rapport à un homme (0,16 %).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES