Comparez gratuitement

Catastrophes naturelles : les primes d'assurance risquent d'augmenter fortement

05 mai 2021 La Rédaction d'Assurland 869 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

Avec le changement climatique, le nombre de catastrophes naturelles s'accroît d'année en année. D'ici 2050, les assureurs anticipent une hausse majeure des cat nat, et donc des primes d'assurance. Mais cette augmentation à venir inquiète l'ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) : supérieure à celle du PIB, elle risque bien d'accroître les inégalités en termes d'assurance. En cas de hausse des prix, n'hésitez pas à comparer les assurances pour trouver le meilleur prix !

Plus de catastrophes naturelles, donc plus de sinistres à indemniser

Pour Jean-Paul Fagère, vice-président de l'ACPR, c'est « une évidence physique ». Les catastrophes naturelles sont de plus en plus nombreuses. Leur coût en termes d'indemnisation va donc augmenter et donc se reporter sur les assurés, analyse l'ACPR suite à son premier « stress test » climatique réalisé par la Caisse centrale de réassurance (CCR).

Les prévisions d'ACPR sont alarmantes : d'ici 2050, les sinistres climatiques pourraient coûter jusqu'à 5 voire 6 fois plus cher dans certains départements, en particulier dans l'ouest français. Et par sinistres climatiques, elle entend la sécheresse, les inondations et submersions marines. L'étude porte sur 15 grands groupes d'assurance français et met en évidence les augmentations majeures à venir pour compenser cette hausse des coûts. Ces derniers comptent à l'avenir maintenir leurs ratios sinistres à primes (S/P).

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Les primes d'assurance augmenteront plus que la croissance du PIB : vers un problème social ?

De facto, les cotisations devraient subir une hausse de 130 % à 200 % sur les 30 années à venir, soit une augmentation annuelle de 2,8 % à 3,7 %. L'ACPR remarque que cette augmentation «  dépasse la croissance du PIB de plus de 70 % sur la période de 30 ans couverte par l’exercice pour certaines branches spécifiques ».

Pour le consommateur, cela n'augure rien de bon et risque de poser un problème social de taille. En effet, la part de budget dédiée à l'assurance risque de croître fortement pour les consommateurs, ou alors ces derniers pourraient ne plus s'assurer, ce qui pourrait faire reculer la « frontière de l'assurabilité », selon Jean-Paul Fagère. Comparer les assurances peut d'ores et déjà être un choix stratégique dans un contexte où les primes vont continuer à augmenter. En quelques minutes, cela peut permettre à l'assuré d'avoir accès aux meilleurs prix.

Faut-il réformer le régime cat nat ?

De telles hausses ne semblent guère soutenables pour la majorité des assurés. « Cela pose des problèmes au plus haut niveau sur la manière dont nous concevons notre modèle social à long terme », allègue Jean-Paul Fagère. Plusieurs solutions alternatives ont donc été proposées aux assureurs : une « réallocation géographie de leur protefeuille », revoir leurs programmes de réassurance ou une adaptation des produits offerts en vue de diminuer les risques supportés par les assurés. Mais les assureurs concernés par l'étude ont majoritairement rejeté ces propositions.

Alors, faut-il réformer le régime cat nat ? Entré en vigueur en 1982, ce régime prévoit un financement via un régime de solidarité nationale basé sur un partenariat entre la CCR (institution publique) et assureurs privés. En cas de sinistre, les dépenses sont intégralement partagées entre les différents acteurs. Les compagnies d'assurances bénéficient en plus d'un traité de réassurance en excédent de perte si les sinistres dépassent un certain coût. Mais même dans le scénario prévu par l'ACPR où cette surprime serait remontée de 12 % à 18 %, la hausse des primes resterait majeure.

Le système français est-il encore viable ? La question se pose, mais le vice-président de l'ACPR a préféré ne pas se prononcer sur ce sujet très politique. Toujours est-il que la question reste en suspens. Les réassureurs pourraient avoir un rôle plus important dans l'indemnisation des sinistres climatiques, peut-on penser.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance

Loi-hamon Maximiser vos droits de résiliation avec la loi Hamon en 2024

La loi Hamon permet au consommateur de pouvoir résilier son assurance auto, moto, habitation ou autre à n'importe quel moment au bout d'un an de souscription. Mais comment fonctionne exactement cette loi ?

Lire la suite
echeance-assurance Gestion des échéances d'assurance en 2024 : Tout ce qu'il faut savoir

L'avis d'échéance est un document rappelant les caractéristiques d'un contrat d'assurance que l'assureur adresse annuellement à l'assuré. On y retrouve le montant de la prime à payer ainsi que la date d'échéance.

Lire la suite
résiliation pour changement de situation Résiliation d'assurance pour changement de situation en 2024

Suite à un changement dans votre situation personnelle, vous pouvez résilier votre contrat. Comment faire pour résilier une assurance une fois le changement de situation acté ?

Lire la suite
loi-chatel Comment la loi Chatel change la résiliation d'assurance en 2024 ?

Avec la loi Chatel votée en 2005 (loi n° 2005-67 du 28 janvier 2005 tendant à conforter la confiance et la protection du consommateur), résiliez plus facilement votre contrat d'assurance !

Lire la suite
resiliation-augmentation-tarif Comment résilier votre assurance pour augmentation de tarif en 2024

L'assureur peut augmenter les tarifs d'assurance dans certaines conditions, mais si elle est injustifiée, l'assuré est en droit de résilier son contrat. Assurland vous explique comment résilier en cas d'augmentation de tarif.

Lire la suite
lettre-resiliation-assurance Modèle de lettre de résiliation d'assurance pour 2024 : Guide complet

Vous désirez résilier votre assurance ? Auto, moto, habitation, santé, emprunteur... Il faudra vous munir d'une lettre de résiliation. Mais comment la rédiger ? Quand l'envoyer ? Et comment ?

Lire la suite