SNCF : un “train de fonction“ pour remplacer la voiture

Publié par Astrid Verdun le 14/09/2022 à 11:46 , Mis à jour le 20/10/2022 à 09:49

Remplacer la voiture de fonction par le train ? C’est la nouvelle idée de la SNCF pour combiner la nécessité d’écologie et l’aspect pratique. Une alternative en cours de construction qui pourrait être en service en 2024.

Un “train de fonction“ made in la SNCF

La compagnie ferroviaire a pour ambition d’accompagner la transition écologique à travers diverses propositions. Le but est de se positionner en alternative sûre et durable face au transport aérien. Ce projet de “train de fonction“ permettrait de “répondre aux enjeux du développement durable, tout en procurant des avantages comparables à la voiture de fonction“. 

Le directeur de TGV-Intercités, Alain Krakovitch, a annoncé cette semaine que la SNCF réfléchit à une formule que les entreprises pourraient proposer dès 2024 à leurs employés à la place d'une voiture de fonction. Si cela reste à construire, il a indiqué à l’AFP que ce serait une offre complète qui s’inscrirait dans le cadre du crédit mobilités

“Il y a énormément de voitures individuelles de fonction en France aujourd'hui, 2,8 millions (…) Cela reste encore le principal avantage de mobilité qui est proposé par les entreprises à leurs collaborateurs“, explique Alain Krakovitch. Utiliser les transports publics et les mobilités douces face à la location de voitures individuelles est une nouvelle manière d’envisager le véhicule dans le quotidien professionnel.

Moins d’attrait pour la voiture de fonction, plus pour le train ?

Selon la SNCF, cette alternative pourrait permettre de proposer “d'autres solutions répondant mieux aux aspirations grandissantes d'une mobilité plus éco-responsable“, de plus en plus recherchée par les jeunes recrutés. De plus, la voiture de fonction apparaît parfois comme peu pratique au quotidien, notamment pour les personnes n’ayant pas le permis, ce qui peut arriver plus souvent dans les grandes villes. Ainsi, que ce soit un véhicule professionnel thermique, hybride ou électrique, son attrait n’est pas forcément le même qu’avant. Le service marketing de TGV-Intercités travaille à cette nouvelle offre avec des entreprises clientes et des spécialistes des échanges entre employeurs et employés.

A contrario, l’attrait pour le rail se fait sentir. Dans Le Parisien, le patron de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet, est enchanté de la fréquentation “record“ des trains, cet été 2022. Selon le groupe, 23 millions de voyageurs ont été transportés sur les grandes lignes (TGV, Intercités, Ouigo), soit 10 % de plus qu’en 2019. “Il n’y a jamais eu autant de gens dans les trains. (…) Un véritable succès pour la SNCF et pour l’écologie“, d’après lui. Reste à savoir si les utilisateurs de la SNCF auront les moyens de continuer à voyager en réseau ferroviaire, au vu du prix exorbitant des billets dont beaucoup se plaignent sur les réseaux sociaux. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

CONSEILS POUR ACHETER SA NOUVELLE VOITURE