Assurance auto

Août 2020 : mois de chute pour le marché auto français

Publié par le , Mis à jour le 01/09/2020 à 14:36

Malgré la sortie de la nouvelle Clio, Renault accuse d'une baisse de 24,3 % en août 2020

Durant les mois de juin et de juillet, le marché auto avait connu une certaine embellie, un rebond notamment permis par une réévaluation de la prime à la casse ainsi qu'un effet de rattrapage de la clientèle. Mais pour le mois d'août, le tableau n'est pas si flatteur : le marché auto français a chuté de 19,8 %. Bonne nouvelle tout de même, le groupe PSA a grandement limité la casse.

Chute du nombre d'immatriculations en France en août 2020

Le mois d'août 2020 est un mois négatif pour le marché auto français : la chute enregistrée s'élève à 19,8 %. Le nombre de voitures particulières neuves immatriculées s'est élevé à 103 600, pour porter le nombre total d'immatriculations depuis le début de cette année à 998 000 unités. C'est une chute de 32 % par rapport à la même période en 2019.

En effet, la crise économique engendrée par le Covid-19 a eu un impact sévère sur le marché automobile. Rappelons que les trois mois sur lesquels le confinement s'est étalé a connu de très importantes baisses du marché auto : - 72 % en mars, - 88,8 % en avril, - 50,3 % en mai, d'après les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Après cette période, les mois de juin et de juillet ont pu profiter d'un effet de rattrapage et de la réévaluation de la prime à la casse, qui ont fortement stimulé les ventes.

Mais la contre-performance de ce mois d'août n'est pas nécessairement un signe de faiblesse. Le porte-parole du CCFA François Roudier analyse cette baisse par un effet de comparaison défavorable : en 2018 et 2019, les chiffres du mois d'août avaient été artificiellement gonflés par des effets légaux. Des changements de réglementation (actualisation des niveaux de malus écologique par exemple) au 1er septembre avaient poussé les constructeurs à accélérer les transactions. « On retrouve cette année un mois d'août normal », a-t-il confié à l'Agence France-Presse. « Les commandes pour septembre sont bonnes, le troisième trimestre va être bon », a-t-il également ajouté.

Le groupe PSA réalise de meilleurs scores que leurs concurrents

Tel qu'il est possible de le deviner, les ventes sont inégalement réparties entre les constructeurs pour ce mois d'août. Ainsi, le groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS Automobiles, Open, Vauxhall) s'en sort bien et accuse d'une baisse modérée, de 8,4 %, notamment grâce aux succès de ses nouveaux modèles. Pour Renault (en y ajoutant Dacia et Alpine, deux marques présentes dans le groupe), le mois d'août est plus difficile avec une chute de 20, toujours selon les données du CCFA.

Peugeot, l'un des constructeurs principaux de PSA réalise même une certaine performance en limitant la chute du nombre d'immatriculations à 3,5 %. Ce sont notamment les nouveaux modèles de la marque, la nouvelle 208 ainsi que le petit SUV 2008 qui ont stimulé les ventes. Citroën accuse tout de même d'une baisse de 13,33 % et DS Automobiles de 40,51 %. Quant à Renault, le tableau est plutôt sombre avec un recul individuel de 24,3 %, malgré la sortie de la nouvelle Clio. Dacia, marque à bas prix du groupe Renault, s'en sort mieux, avec une chute des ventes de 6,4 %.

Parmi les marques étrangères, on peut retenir une importante chute de Volkswagen (- 50,23 %), de Jaguar (- 50,64 %), de Smart (- 96,21 %) ou encore de Suzuki (- 71,89 %). BMW reste stable avec une chute de 0,41 %, tandis que les marques coréennes Hyundai (+ 39,24 %) et Kia (+ 11,94 %), ainsi que Toyota (+ 2,37 %) et Volvo (+ 6,08 %) sont en hausse.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES