• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Auto électrique : Freshmile déploie ses bornes de recharge en Allemagne

Publié par le

Freshmile est devenue en quelques années l’un des leaders du marché

Les véhicules électriques sont le futur et ça, Freshmile l’a bien compris. L’entreprise alsacienne spécialisée dans les bornes de recharge pour voitures électriques souhaite d’ailleurs s’étendre. Sa récente association avec le groupe allemand Pfalzwerke lui a permis de se déployer en Allemagne.

Freshmile contrôle 12 000 points de charge en France

Qui dit véhicules électriques, dit bornes de recharge. Freshmile, une entreprise alsacienne créée en 2010, fait figure de référence dans ce domaine. En France, la société contrôle 12 000 points de charge, dont 2 500 sont en exploitation directe. Pour développer ses bornes, Freshmile s’est inspirée du modèle de téléphonie. La société exploite ainsi un réseau de bornes, du raccordement électrique jusqu’au paiement de l’automobiliste par internet ou mobile. L’entreprise alsacienne gère en outre la maintenance, et ce à distance. « A la manière d’opérateurs téléphoniques, nous transformons un système technique complexe – car alliant bornes de charge, raccordement électrique, serveurs et moyens de paiement – en un service facilement accessible », détaille Arnaud Mora, Président de Freshmile, à Traces Ecrites News.

Après La Réunion et avant l’Autriche, Freshmile vise l’Allemagne

Basée à Entzheim, la société Freshmile est devenue en quelques années l’un des leaders sur le marché de la recharge de voitures électriques. Pour réussir cette expansion, l’entreprise a vu l’entrée en 2016 de la Caisse des dépôts à son capital (38 %). « Du jour au lendemain, personne ne s’est plus posé la question de notre crédibilité, en 2016, on a ainsi remporté 20 % des appels d’offres publics en France », explique Arnaud Mora, à 20 minutes. Et rien n’arrête la société qui a récemment signé un partenariat avec l'énergéticien allemand Pfalzwerke. L’objectif pour Freshmile est de se déployer Outre-Rhin. Alors qu’une quarantaine de bornes sont déjà installées, l’entreprise aspire à en installer 350 au cours de cette année. Après l’Allemagne, Arnaud Mora avoue au journal Les Echos que son entreprise vise les marchés autrichien et suisse. Avant ce déploiement hors des frontières Hexagonales, Freshmile était déjà parti à l’assaut de La Réunion durant l’été 2017. Une véritable réussite pour la société alsacienne qui a de ce fait développer des liens avec d’autres collectivités d'outre-mer.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES