Assurance emprunteur : comparez et faites des économies !

Votre projet

Comment trouver une assurance emprunteur avec le comparateur Assurland.com

Il est aujourd’hui impossible d’obtenir un prêt immobilier sans souscrire une assurance pour le couvrir. Il est toutefois possible d’économiser sur cette couverture, dont le prix s’ajoute chaque mois au remboursement du prêt. Pour être certain d’obtenir le meilleur tarif, et réduire le poids financier de votre crédit immobilier, voici tout ce qu’il faut savoir sur la comparaison d’assurance de prêt immobilier.

Pourquoi comparer les assurances de prêt ?

Grâce à la comparaison d'assurance, vous pouvez trouver facilement la meilleure assurance prêt immobilier en fonction de votre profil et de vos besoins. Il faut savoir que la concurrence est rude sur ce marché investi par une multitude d’acteurs : les banques (dites “bancassurances”), les compagnies d’assurances, les assureurs “alternatifs” ou “externes”, les courtiers spécialisés, les nouvelles assurances en ligne, etc.

Pour vous y retrouver, la comparaison en ligne est une alliée précieuse : en quelques minutes, vous obtenez le montant des cotisations et les garanties des meilleurs assureurs du marché. L’idéal pour se faire une idée du marché et pour choisir en pleine conscience une assurance que vous pouvez conserver durant toute la durée du prêt.

Qu’est-ce qu’une simulation d’assurance de prêt en ligne ?

La simulation d'assurance prêt immobilier en ligne est une méthode qui vous permet d’obtenir rapidement et facilement une estimation des tarifs que vous proposent les assureurs en fonction de votre profil d’emprunteur. A l’aide d’un court formulaire, notre simulateur vous restitue les offres sur-mesure des meilleurs assureurs de prêt immobilier.

Comment comparer les assurances de prêt et obtenir des devis ?

Pour comparer les offres d’assurances emprunteur en ligne et obtenir des devis gratuits, il vous suffit de vous rendre sur notre comparateur dédié. Il vous faudra alors remplir un rapide formulaire qui permettra à nos assureurs partenaires de mieux cerner votre profil et le type d’emprunt à assurer. Les informations suivantes sont demandées : 

Concernant le ou les emprunteur(s) :

  • Le nombre d’emprunteurs à assurer
  • Leur profil (profession, âge, adresse, fumeur ou non)
  • Le niveau de protection souhaité

Concernant le prêt :

  • Le nombre de prêt à assurer
  • Le montant du prêt
  • Le type d’emprunt
  • Sa durée
  • Le taux d’emprunt
  • Le type de taux.

Trouver une assurance emprunteur moins chère avec un comparatif

Grâce à notre comparateur, vous pourrez aisément trouver une assurance de prêt pas chère. Qu’il s’agisse de la souscription de votre première assurance de prêt immobilier, ou d’un changement d’assurance, vous pouvez économiser jusqu’à 44 000 euros sur la durée de votre prêt. 

Pour choisir le meilleur tarif, une fois votre simulation terminée, les devis sont classés de l'offre du moins cher au plus cher, avec le détail des garanties. Rien de tel pour dénicher le meilleur rapport qualité/prix !

 Il est possible d’économiser, selon les profils, entre 6 000 et 44 000 euros sur son prêt immobilier (étude Assurland.com, novembre 2021).

Qu’est-ce que l’assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier (aussi appelée assurance emprunteur ou assurance de crédit immobilier, ou encore de “prêt immo”) est une assurance à souscrire lorsque vous contractez un prêt pour un achat immobilier. La souscription de ce contrat d'assurance se fait directement auprès de la banque prêteuse ou d'un assureur externe. 

Le principe de ce contrat d’assurance est assez simple : vous versez à échéance régulière des cotisations qui serviront à indemniser la banque si vous vous trouvez en incapacité de rembourser votre crédit immobilier (pour cause d’invalidité, de chômage, de décès…). Le prix de l’assurance de prêt immobilier s’ajoute au remboursement du prêt et au paiement des intérêts (il entre donc dans le taux d’endettement du futur propriétaire).

Est-il obligatoire d'avoir une assurance pour un prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire pour obtenir un prêt : aucune loi ne l’impose. Toutefois, dans les faits, l’établissement prêteur (le plus souvent une banque) exige désormais systématiquement que le futur propriétaire souscrive une assurance pour lui faire une offre de prêt immobilier. Il faut en effet comprendre que cette assurance protège le créancier en cas de défaut de remboursement de la part de l'emprunteur. 

Mais pour l’emprunteur également, assurer son prêt est une forme de sécurité. S’il perd son autonomie et son emploi à la suite d’un accident, et qu’il a souscrit la garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA), c’est l’assureur qui se substituera à lui pour rembourser le crédit immobilier durant la période couverte.

Quelles sont les garanties de l’assurance emprunteur ?

A la première page de notre formulaire, vous aurez le choix entre deux formules de couverture : la formule minimum et la formule optimum. 

  • Dans la première, se trouvent uniquement les deux garanties considérées comme obligatoire en assurance de prêt immobilier : la garantie décès et la garantie PTIA. 
  • Dans la seconde, vous trouverez des garanties plus étendues détaillées ci-dessous.
Garantie décès Si l’assuré décède, l’assurance se charge de rembourser ce qu’il reste du prêt.
Garantie PTIA  (perte totale et irréversible d'autonomie) En cas d’accident affectant l’autonomie de l’assuré et donc sa capacité à rembourser, l’assurance prend le relai.
Garantie IPT (invalidité permanente totale) L'emprunteur est couvert en cas d’invalidité supérieure à 66 %.
Garantie IPP (invalidité permanente partielle) L'emprunteur est couvert en cas d’invalidité supérieure à 33%.
Garantie ITT (incapacité temporaire totale) L'emprunteur est couvert en cas d’arrêt de travail supérieur à 90 jours.
Garantie perte d'emploi L’emprunteur est couvert en cas de licenciement économique.* 

*Attention : la garantie perte d'emploi est de plus en plus rarement proposée dans les contrats emprunteurs, en raison de son coût élevé, et car elle ne s’enclenche qu’au bout d’un certain nombre de mois, au termes desquels l’assuré a déjà eu la possibilité de retrouver un poste. 

Comment bien choisir son assurance emprunteur

Une fois choisi votre niveau de garantie, il convient d’être attentif aux éléments suivants, qui encadrent ou restreignent ces mêmes garanties au sein de votre assurance prêt immobilier.

Quelles sont les exclusions de garanties en assurance emprunteur ?

En assurance de prêt, des exclusions récurrentes limitent l’application des garanties. La garantie décès (DC) ne s’applique souvent pas en cas de suicide de l’assuré ou d’accident suite à la pratique d’une activité jugée dangereuse. 

Plus largement, les métiers considérés à risque par l’assureur (policier, agriculteur, pompier, convoyeur de fonds, militaire, etc.) font régulièrement l’objet d’exclusions. Des problèmes de santé détectés au moment de la souscription suite au questionnaire médical imposé par l’assureur peuvent aussi générer des exclusions ou une surprime. 

Dans la plupart des cas, il reste possible de racheter ces exclusions, moyennant des frais supplémentaires. 

Qu'est-ce que le délai de carence ?

Le délai de carence désigne une période durant laquelle les garanties de l'assurance prê immobilier ne s'appliquent pas encore. Le délai de carence débute à la signature du contrat, et ce n’est qu’une fois passé que vous serez effectivement protégé. Ce délai doit obligatoirement être spécifié dans le contrat.

Qu'est-ce que le délai de franchise ? 

Le délai de franchise débute, lui, à la déclaration d'un sinistre (décès, invalidité, ect.). La garantie va bien s'appliquer, mais l'indemnisation ou la prise en charge n’a lieu qu’une fois ce délai écoulé.

La check-list du bon emprunteur 

Avant de souscrire, ou au moment de comparer les devis sur notre comparateur, voici les éléments à vérifier : 

  • Les garanties incluses dans le contrat ;
  • Les exclusions de garanties
  • Les délais de carence et les franchises qui s’appliquent à ces garanties ;
  • Les éventuels plafonds de garantie (les montants jusqu’auxquels vous êtes couvert) ;
  • La quotité souscrite : c’est la part du prêt pour laquelle chaque co-emprunteur est couvert ;
  • Les éventuels frais de dossier ou d’adhésion ;
  • Le détail de ce que vous allez payer chaque mois et chaque année (le tableau d’amortissement).

L'ensemble de ces éléments doivent désormais être rappelé par l'établissement bancaire ou l'assureur externe dans la fiche standardisée d'information. 

Plus de 86 % des utilisateurs d'Assurland.com sont satisfaits de nos services !

Quel est le coût d’une assurance emprunteur ?

En période de taux d’intérêt bas, le coût de l’assurance de prêt immobilier a tendance à augmenter. Ce produit permet en effet aux banques de réaliser la marge qu’elles perdent sur les taux d’intérêt. L’assurance prêt immobilier peut ainsi peser actuellement jusqu’à plus d’un tiers du coût total du crédit. Il est donc plus que nécessaire de bien comprendre comment son prix est calculé et acquitté par l’emprunteur.

Comment est calculé le prix d’une assurance de crédit immobilier ?

La cotisation mensuelle, annuelle et le coût total de l’assurance vont dépendre de deux principaux éléments : du profil de l’emprunteur et de la nature du prêt.

  • Profil de l’emprunteur : l’assureur va évaluer, en fonction des garanties choisies, l'état de santé de l'assuré et le risque qu'il décède, subisse une invalidité permanente, perde son emploi, etc.

Pour cela, il impose aux futurs propriétaires un formulaire de médical qui permet d’évaluer leur espérance de vie. En demandant leur activité, il estime également le risque d’accident professionnel. Les personnes travaillant dans un environnement risqué, les fumeurs, ou personnes peu sportives ou âgées sont ainsi pénalisées par une cotisation plus élevée.

  • La nature du prêt : le prix de l’assurance dépend aussi du montant emprunté et de la durée d’emprunt. L’assurance de prêt s’exprime par un pourcentage (taux) sur le capital emprunté : plus ce dernier est élevé et plus vous le remboursez longtemps, plus le coût total de l’assurance grimpe. 

Cotisations sur la base du capital restant dû : comment ça marche ?

Pour votre assurance de prêt immobilier, vous pouvez généralement choisir votre mode de cotisations. Deux grands modèles cohabitent : les cotisations fixes et les cotisations dégressives. 

Les cotisations dégressives diminuent en fonction du montant restant dû : plus vous avancez dans le prêt, plus le capital à rembourser diminue, et donc la cotisation d'assurance également.

Calcul des cotisations sur la base du capital emprunté : comment ça marche ?

Avec les cotisations fixes, sur la base du capital emprunté, vous paierez durant toute la durée de l’emprunt le même taux, fixé au moment de la signature du prêt.

Dans les deux cas, veillez à demander votre tableau d’amortissement pour savoir ce que vous allez payer en assurance tout au long du prêt. Ce document est essentiel : des cotisations dégressives peuvent paraître plus intéressantes, mais les premières échéances peuvent être surévaluées, et vous faire finalement payer plus au total que des cotisations fixes.

Comment assurer son emprunt avec la convention Aeras ? 

Instaurée en 2008, la convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) vise à faciliter les démarches des emprunteurs malades qui ne peuvent obtenir une assurance de prêt immobilier à un tarif raisonnable en raison de leur état santé actuel ou passé. Tous les assureurs se doivent d’appliquer cette convention qui permet, grâce à des analyses médicales plus poussées, un calcul du risque plus fin et l’établissement d’un tarif plus juste. 

Comment changer ou résilier son assurance emprunteur ?

A l’heure actuelle, le marché de l’assurance de prêt est détenu à près de 90% par les banques. Les emprunteurs ignorent souvent qu’ils n’ont aucune obligation de souscrire l’assurance de prêt proposée par leur banque (l'assurance groupe). Il est bien souvent plus économique de faire appel à un assureur externe à la signature du prêt, et même par la suite en cours de remboursement.

Qu’est-ce que la délégation d’assurance emprunteur ?

La délégation d’assurance désigne le fait de souscrire une assurance de prêt immobilier autre que celle proposée par la banque qui vous fait une offre de prêt (l'assurance groupe). Elle est autorisée depuis la loi Lagarde de 2010.

Le changement d’assurance en cours de prêt est également possible, on parle alors de substitution d’assurance. Dans les deux cas, il faut que la nouvelle assurance présente des couvertures au moins égales à celles du contrat proposé par la banque : c’est l’équivalence de garanties. C'est la banque qui se charge de vérifier cette équivalence en fonction de 11 critères choisis parmi 18 critères définis par le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF).

Le changement d’assurance en cours d’emprunt doit également se plier à des délais précis. Il ne peut se faire soit au cours de la première année de souscription, soit à la date d'échéance du contrat, soit à tout moment passé la première date d'anniversaire de l'assurance. 

Quand peut-on résilier son contrat ? 

Pour résilier à échéance, vous devez envoyer une lettre de résiliation d'assurance de prêt immobilier avec accusé de réception (LRAR) à votre assureur au moins 2 mois avant la date d'échéance du contrat. La résiliation prend effet à la date d'échéance. Attention toutefois, parfois, le préavis pour la résiliation est plus court, et il faut aussi respecter le principe d'équivalence des garanties. 

Quel est le meilleur assureur emprunteur ?

Le meilleur assureur emprunteur est tout simplement celui qui s’accorde à votre budget et à vos besoins et termes de couvertures. 

Pour toutefois vous faire une idée des internautes préférés des assurés, vous pouvez vous référer au classement du site Opinion assurances, qui recense les avis de milliers d’internautes. Sur cette plateforme, les assureurs sont notés en fonction de deux critères : la satisfaction client et le niveau des prix. 

Top 3 des assurances de prêt immobilier préférées de la communauté

Top Assureurs Note moyenne pondérée Satisfaction Niveau des prix
1 Zen'Up 4.7 4.7 4.7
2 APRIL 3.2 2.8 3.6
3 MetLife 1.9 1.5 2.3

FAQ Assurance de prêt immobilier

  • Quel est le prix d'une assurance prêt immobilier ?

    Le prix d’une assurance de prêt immo dépend beaucoup du profil des emprunteurs, de la nature de leur prêt (durée, montant, etc.), et du choix de l’assureur. Selon notre dernière étude, il peut osciller entre 2 000 et 60 000 euros sur la durée du prêt.

  • Selon le classement du site Opinion assurances, c’est l’assureur Zen’UP qui est le plus compétitif en termes de prix, avec une note de 4,7/5.

  • Il est aujourd’hui presque impossible d’obtenir un prêt sans l’assurance qui l'accompagne. Les rares solutions qui existent sont l’hypothèque d’un autre bien immobilier, le nantissement ou l’appel à un garant.

  • Le questionnaire de santé doit être rempli au moment de la souscription de votre assurance de prêt, ou lorsque vous souhaitez changer d’assureur.

  • Le droit à l'oubli est la possibilité de ne pas déclarer à l'assureur une pathologie, si le protocole thérapeutique est terminé depuis plus de cinq ans, sans rechute constatée.

  • Un prêt doit être couvert a minima à 100%. Mais rien n'empêche le co-emprunteurs de se partager la charge comme ils le souhaitent : 50%/50%, ou 75%/25%, par exemple.
bloc-cta-credit
Jusqu'à 10 000€ d'économies
sur votre assurance emprunteur

Actualité de l'assurance crédit

 economie-argent-maison-pret

Est-ce que les taux d'emprunt vont encore augmenter en 2022 ?

Les taux d'emprunts immobiliers moyens (toutes durées et montants confondus) ont déjà augmenté de près de 0,5% depuis décembre. Cette remontée, après plusieurs années de taux moyens sous les 2%, devrait se poursuivre au deuxième semestre et, par la suite, sous le double effet de l'inflation et de la remontée des taux directeurs.

economie-argent-maison-pret

Comment économiser sur son prêt immobilier avec la loi Lemoine ?

Les conditions d'accès au crédit immobilier sont de plus en plus restrictives, et emprunter risque aussi de devenir plus cher avec la remontée des taux. Au milieu de ce tableau noir, la loi Lemoine apporte heureusement une bonne nouvelle.


Infos et conseils pratiques sur l'assurance crédit