Assurance emprunteur : jusqu'à 44 000 € d'économies !

Votre projet

En France, l’assurance prêt immobilier est obligatoire pour obtenir un crédit. Elle permet de protéger le prêteur en cas de décès, d’invalidité ou de perte d’emploi de l'emprunteur. Pour trouver la meilleure assurance de prêt immobilier au meilleur prix, il est important de comparer les différentes offres du marché.

4 raisons de comparer des assurances de prêt

pourquoi-passer-par-un-comparateur-assurance-emprunteur

Si vous cherchez une assurance pour votre prêt immobilier, il peut vous sembler logique de vous rendre sur le site d'un assureur ou d'un courtier. Mais, en réalité, passer par un comparateur comporte bien plus d'avantages.

  • Obtenir plusieurs devis d'assurance emprunteur sur-mesure : si vous passez par un assureur, vous n'obtiendrez qu'une seule proposition. Au contraire, en vous rendant sur un comparateur, vous bénéficierez d'un large panel d'assureurs. 
  • Praticité et rapidité : en ne remplissant qu'un formulaire unique, vous avez accès en 3 minutes à plusieurs propositions parfaitement adaptées à vos besoins.
  • Gratuité : la comparaison d'assurances emprunteur en ligne est un service gratuit et sans engagement. Vous êtes libre d'étudier en détail les différents devis et de comparer les prix et garanties autant de fois que vous le souhaitez.
  • Réduire le poids de l'assurance dans son prêt : avec la comparaison d'assurances emprunteur, vous pouvez économiser jusqu'à 44 000 euros sur votre crédit immobilier

Trouver une assurance de prêt moins chère

Grâce à notre comparateur d'assurance emprunteur, vous pourrez aisément trouver une assurance de prêt pas chère. Qu’il s’agisse :

  • de la souscription de votre première assurance de prêt immobilier,
  • ou d’un changement d’assureur en cours de prêt.

Dans les deux cas, vous pouvez économiser entre 6 000 et 44 000 euros sur la durée de votre prêt (étude Assurland.com, novembre 2021).

assurance-pret-immo-economies-delegation

Pour choisir le meilleur tarif, une fois votre simulation d'assurance de prêt immo terminée, les devis sont classés du moins cher au plus cher, avec le détail des garanties. Rien de tel pour dénicher le meilleur rapport qualité/prix !

restitution-assurance-pret-immo-2022

bloc-cta-credit
Jusqu'à 10 000€ d'économies
sur votre assurance emprunteur

Qu’est-ce que l’assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier, aussi appelée assurance emprunteur, est une assurance à souscrire lorsque vous contractez un prêt pour un achat immobilier.

La souscription de ce contrat d'assurance se fait directement auprès de la banque prêteuse ou auprès d'un assureur dit "externe".

Est-il obligatoire d'avoir une assurance pour un prêt ?

L’assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire pour obtenir un prêt : aucune loi ne l’impose. Toutefois, dans les faits, l’organisme prêteur exige que le futur propriétaire souscrive une assurance pour lui faire une offre de prêt immobilier.

Il faut en effet comprendre que cette assurance protège la banque en cas de défaut de remboursement de la part de l'emprunteur.

Mais c'est également pour l’emprunteur une forme de sécurité. En cas d'incident, l’assureur se substituera à lui pour rembourser le crédit immobilier.

Les garanties de l’assurance emprunteur

Les garanties obligatoires

Vous aurez le choix entre deux formules de couverture : la formule minimum et la formule optimum.

  • Dans la première, se trouvent uniquement les deux garanties considérées comme obligatoire en assurance de prêt immobilier : la garantie décès et la garantie PTIA.
  • Dans la seconde, vous trouverez des garanties plus étendues et détaillées ci-dessous.
Garanties Couvertures
Garantie décès  En cas de décès de l'assuré, l’assurance se charge de rembourser ce qu’il reste du prêt.
Garantie PTIA (perte totale et irréversible d'autonomie)  En cas d’accident affectant l’autonomie de l’assuré et donc sa capacité à rembourser (arrêt de travail), l’assurance prend le relai.
Garantie IPT (invalidité permanente totale) L'emprunteur est couvert en cas d’invalidité supérieure à 66 %.
Garantie IPP (invalidité permanente partielle)  L'emprunteur est couvert en cas d’invalidité supérieure à 33 %. 

Les garanties optionnelles

Garanties Couvertures
Garantie ITT (incapacité temporaire totale) L'emprunteur est couvert en cas d’arrêt de travail supérieur à 90 jours.
Garantie perte d'emploi* L'emprunteur est couvert s'il n'est plus en mesure de rembourser en raison de la perte de son emploi.

*Attention : la garantie perte d'emploi est de plus en plus rarement proposée dans les contrats emprunteurs, en raison de son coût élevé, et car elle ne s’enclenche qu’au bout d’un certain nombre de mois, au termes desquels l’assuré a déjà eu la possibilité de retrouver un poste.

Les exclusions de garanties

En assurance de prêt, des exclusions limitent l’application des garanties. Par exemple, la garantie décès (DC) ne s’applique souvent pas en cas de suicide de l’assuré. 

De plus, la pratique de certains sports, certains métiers ou problèmes de santé peuvent aussi faire l'objet d'exclusions de garanties.

Sports :

  • escalade, alpinisme, trekking ;
  • parapente, parachutisme ;
  • sports automobiles ou motocyclisme ;
  • surf, plongée sous-marine, canyoning, rafting, cliff diving ;
  • deltaplane, ULM, base jump, hélicoptère, saut à l'élastique.

Métiers :

  • agriculteur ;
  • pompier ;
  • convoyeur de fonds ;
  • militaire ;
  • agent de sécurité.

Santé :

  • pathologie cardiaque ;
  • maladie chronique ;
  • pathologie lourde ;
  • affection longue durée (ALD).

Dans la plupart des cas, il reste possible de racheter ces exclusions, moyennant des frais supplémentaires. Mais, là aussi, le passage par un comparateur vous permet de trouver un assureur qui acceptera votre niveau de risque sans surprime.

Bon à savoir : Depuis le 1er juin 2022, un emprunteur qui a été victime d'une affection longue durée ou maladie chronique (cancer ou hépatite C) n'est plus obligé de le déclarer dans le questionnaire médical imposé par l'assureur, si le protocole thérapeutique est terminé depuis plus de cinq ans, sans rechute constatée. 

Qu'est-ce que le délai de carence ?

Le délai de carence désigne une période durant laquelle les garanties de l'assurance ne s'appliquent pas encore. Le délai de carence débute à la signature du contrat, et ce n’est qu’une fois ce délai passé que vous serez réellement couvert.

Qu'est-ce que le délai de franchise ?

Le délai de franchise débute, lui, à la déclaration d'un sinistre (décès, invalidité, etc.). La garantie va bien s'appliquer, mais l'indemnisation ou la prise en charge n’a lieu qu’une fois ce délai écoulé.

Les 10 points à vérifier dans son contrat

Avant de souscrire, ou au moment d'étudier les devis sur notre comparateur d'assurances, voici les éléments à vérifier :

  • les garanties incluses dans le contrat ;
  • le tarif, par rapport à des garanties similaires ;
  • les exclusions de garanties ;
  • la durée maximale de prise en charge ;
  • les délais de carence ;
  • les franchises qui s’appliquent aux garanties ;
  • les éventuels plafonds de garantie ;
  • la quotité souscrite : c’est la part du prêt pour laquelle chaque co-emprunteur est couvert ;
  • les éventuels frais de dossier ou d’adhésion ;
  • le détail de ce que vous allez payer chaque mois et chaque année (le tableau d’amortissement).

L'ensemble de ces éléments doivent désormais être rappelé par l'établissement bancaire ou l'assureur externe dans la fiche standardisée d'information.

Plus de 86 % des utilisateurs d'Assurland.com sont satisfaits de nos services !

Quel est le coût d’une assurance emprunteur ?

L’assurance de prêt immobilier peut ainsi peser jusqu’à plus d’un tiers du coût total du crédit. Il est donc plus que nécessaire de bien comprendre comment son prix est calculé.

Comment est calculé le prix de l'assurance ?

La cotisation mensuelle, annuelle et le coût total de l’assurance vont dépendre de deux principaux éléments : du profil de l’emprunteur et de la nature du prêt.

  • Profil de l’emprunteur : l’assureur va évaluer, en fonction des garanties choisies, l'état de santé de l'assuré et le risque qu'il décède, subisse une invalidité permanente, perde son emploi, etc. Pour cela, il impose aux futurs propriétaires un formulaire de médical qui permet d’évaluer leur espérance de vie. Il va aussi regarder sa situation personnelle (revenus, statut professionnel et marital, etc.). 
  • Les caractéristiques du prêt : le prix de l’assurance dépend aussi du type de prêt, du montant emprunté et de la durée d’emprunt. L’assurance de prêt s’exprime par un pourcentage sur le capital emprunté : plus ce dernier est élevé, plus le coût total de l’assurance grimpe.

Qu'est-ce que le taux en assurance de prêt immobilier ?

Le coût de l'assurance de prêt est exprimé par un taux : le taux annuel effectif d’assurance (TAEA). Ce pourcentage représente le montant de l’assurance emprunteur par rapport au montant du crédit immobilier.

Par exemple : un taux d'assurance emprunteur de 0,50 % sur un prêt de 200 000 euros signifie que l'assurance revient à 1 000 euros sur la durée du prêt.

Il ne faut pas le confondre avec le taux annuel effectif global (TAEG, anciennement "taux effectif global" (TEG)) qui représente le coût total du crédit immobilier, assurance comprise (avec les intérêts, les frais de dossier, d'adhésion, etc.).

Cotisations fixes ou dégressives ?

Pour votre assurance de prêt immobilier, vous pouvez généralement choisir votre mode de cotisations. Deux grands modèles cohabitent :

  • Les cotisations fixes (ou "sur la base du capital emprunté") : vous payez le même montant d'assurance tout au long du remboursement du prêt .Il s'agit souvent du type de cotisation proposé par les banques.
  • Les cotisations dégressives diminuent en fonction du montant restant dû : plus vous avancez dans le prêt, plus le capital à rembourser diminue, et donc la cotisation d'assurance également.

Dans les deux cas, veillez à demander votre tableau d’amortissement pour savoir ce que vous allez payer en assurance tout au long du prêt. 

Deux moments pour changer d'assurance

Le marché de l’assurance de prêt est détenu à près de 90% par les banques. Pourtant, il est plus économique de faire appel à un courtier ou un assureur externe, que cela soit avant ou après la signature du prêt. 

La délégation d’assurance

La délégation d’assurance consiste à souscrire une assurance de prêt immobilier autre que celle proposée par la banque.

Au moment de signer votre crédit, cette dernière vous proposera sans doute une assurance de prêt (l'assurance de groupe), mais vous n'êtes pas obligé d'y souscrire ! Si vous trouvez un assureur proposant des garanties équivalentes, vous êtes en droit de le choisir. La délégation d'assurance est autorisée depuis la loi Lagarde de 2010.

La substitution d'assurance emprunteur

Le changement d’assurance en cours de prêt est également possible, on parle alors de substitution d’assurance.

Il faut là aussi que la nouvelle assurance présente des couvertures au moins égales à celles du contrat proposé par la banque : c’est l’équivalence de garanties. C'est la banque qui se charge de vérifier cette équivalence en fonction de 11 critères choisis parmi 18 critères définis par le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF).

Quand peut-on résilier ou changer son contrat ?

  • Au cours des douze premiers mois qui suivent la signature du prêt : depuis la loi Hamon (2014), les emprunteurs ont la possibilité de résilier le contrat d’assurance adossé à leur prêt pour en souscrire un nouveau pendant un an.
  • A la date d’échéance annuelle de son contrat : grâce à l’amendement Bourquin (loi Sapin II) de 2017, les acquéreurs peuvent résilier et changer d’assurance de prêt une fois par an à la date d’anniversaire de leur contrat, en respectant un préavis de deux mois.
  • A tout moment passé un an de souscription : à partir du 1er septembre 2022, tous les contrats d’assurance de prêt immobilier seront éligibles à la loi Lemoine, qui étend le principe de la résiliation infra-annuelle aux assurances de prêt. Une fois la première année passée, la résiliation peut se faire sans préavis ni délai.

Pour résilier à échéance, vous devez envoyer une lettre de résiliation d'assurance de prêt immobilier avec accusé de réception (LRAR) à votre assureur au moins 2 mois avant la date d'échéance du contrat. La résiliation prend effet à la date d'échéance. Attention toutefois, parfois, le préavis pour la résiliation est plus court, et il faut aussi respecter le principe d'équivalence des garanties.

Quand renégocier son assurance de prêt immobilier ?

Il n'y pas de meilleur moment pour renégocier son assurance de prêt : il est conseillé de comparer régulièrement pour avoir une idée des prix pratiqués.

En effet, sur une durée d'assurance aussi longue (la durée moyenne d'un emprunt est de 20 ans) le marché peut bouger et les tarifs évoluer en votre faveur. Grâce à la loi Lemoine, il est possible à tout moment de faire jouer la concurrence pour renégocier à la baisse votre taux d'assurance de crédit immobilier.

Quelles solutions en cas de refus de prêt ?

Ne pas trouver une assurance emprunteur à un prix abordable, en raison par exemple d’un problème de santé, peut conduire au refus du prêt par la banque. Le coût de l'assurance entre en effet dans le calcul du taux d'endettement, qui, s'il dépasse une certaine limite (actuellement 35 % des revenus des emprunteurs), conduit au refus de crédit. Pour l'éviter, il existe quelques solutions :

  • comparer les assurances de prêt en ligne peut aider à trouver un tarif qui vous permettra de repasser sous le taux d'endettement maximal.

Et parmi les alternatives à l'assurance, il existe :

  • le cautionnement : une personne tierce s'engage à rembourser si le débiteur ne le peut plus (un fonctionnement similaire à celui d'un garant pour louer un bien immobilier) ;
  • le nantissement de capital ou l'hypothèque : en cas de défaut de remboursement, la banque peut saisir le bien immobilier du débiteur, ou tout autre patrimoine ayant servi de garantie.

La suppression du questionnaire de santé

Depuis le 1er juin 2022 le questionnaire de santé a disparu pour de nombreux prêts :

  • ceux de moins de 200 000 euros pour une personne seule (400 000 euros de plafond en cas d'emprunt à deux) ;
  • et qui arrivent à échéance avant les 60 ans du souscripteur.

Comment assurer son emprunt avec la convention Aeras ?

Instaurée en 2008, la convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) vise à faciliter les démarches des emprunteurs malades qui ne peuvent obtenir une assurance de prêt immobilier à un tarif raisonnable.

Tous les assureurs se doivent d’appliquer cette convention qui permet, grâce à des analyses médicales plus poussées, un calcul du risque plus fin et l’établissement d’un tarif plus juste.

FAQ Assurance de prêt immobilier

  • Quel est le prix d'une assurance prêt immobilier ?

    Le prix d’une assurance de prêt immo dépend beaucoup du profil des emprunteurs, de la nature de leur prêt (durée, montant, etc.), et du choix de l’assureur. Selon notre dernière étude, il peut osciller entre 2 000 et 60 000 euros sur la durée du prêt.

  • Selon le classement du site Opinion assurances, c’est l’assureur Zen’UP qui est le plus compétitif en termes de prix, avec une note de 4,7/5.

  • Il est aujourd’hui presque impossible d’obtenir un prêt sans l’assurance qui l'accompagne. Les rares solutions qui existent sont l’hypothèque d’un autre bien immobilier, le nantissement ou l’appel à un garant.

  • Le questionnaire de santé doit être rempli au moment de la souscription de votre assurance de prêt, ou lorsque vous souhaitez changer d’assureur.

  • Le droit à l'oubli est la possibilité de ne pas déclarer à l'assureur une pathologie, si le protocole thérapeutique est terminé depuis plus de cinq ans, sans rechute constatée.

  • La quotité, c’est la part du prêt pour laquelle chaque co-emprunteur est couvert. Il suffit en principe que le prêt soit couvert à 100 %, chaque co-emprunteur peut ainsi avoir une quotité de 50 %.Deux garanties considérées comme obligatoire en assurance de prêt immobilier : la garantie décès et la garantie PTIA. C'est l'assurance minimale obligatoire pour obtenir son crédit auprès d'une banque.

  • Les deux garanties obligatoires pour un assurer un prêt sont les garanties décès et PTIA.