Comparez gratuitement

Les taux de crédit dépassent la barre symbolique des 3 %

03 mars 2023 Jordan Hervieux 45 vues

En mars, les taux de crédit pour les prêts sur 20 ans ont atteint en moyenne 3%, ce qui représente une augmentation d'environ 20 points de base par rapport au mois précédent. Cette tendance à la hausse devrait se poursuivre dans les mois à venir.

Le niveau le plus haut depuis 2016

Les taux de crédit immobilier ont encore augmenté en mars, et cette tendance à la hausse semble inévitable. Selon le courtier Vousfinancer, les taux ont atteint en moyenne 3 % pour les prêts sur 20 ans, soit une augmentation d'environ 20 points de base par rapport au mois précédent. Bien que cette hausse soit moins prononcée qu'en janvier, elle s'explique principalement par la mensualisation du taux d'usure, qui permet aux banques d'ajuster leurs taux de manière plus régulière.

En moyenne, les taux de crédit immobilier sont de 2,8 % sur 15 ans, 3 % sur 20 ans et 3,2 % sur 25 ans, selon Vousfinancer. Cependant, certaines banques proposent déjà des taux supérieurs à 3 % sur toutes les durées. Le taux d'usure, qui est le taux maximal que les banques peuvent appliquer pour les prêts, a atteint 4 % au 1er mars, soit une hausse de 21 points de base en un mois. C'est le niveau le plus élevé depuis 2016, même si les taux de crédit étaient alors plus bas.

Une possibilité d'atteindre les 4 %

La hausse des taux de crédit immobilier va rendre l'obtention d'un prêt plus difficile pour les ménages, qui doivent respecter la règle des 35 % d'endettement. Selon Vousfinancer, la capacité d'emprunt des particuliers a baissé d'environ 20 % entre 2021 et 2023, période pendant laquelle les taux de crédit ont augmenté d'environ 2 points. À titre d'exemple, un couple ayant un revenu mensuel de 4.200 euros pouvait emprunter 300.000 euros sur 20 ans au début de 2021 (taux à 1 %). En mars 2023, ce même couple ne pourrait emprunter que 248.000 euros avec les mêmes revenus, soit une baisse de capacité d'emprunt de 52.000 euros en seulement deux ans.

Les courtiers de Vousfinancer anticipent une poursuite de la remontée des taux de crédit immobilier dans les prochains mois, avec des taux moyens atteignant les 4 % d'ici l'été 2023. Cette situation va rendre encore plus difficile l'accès au crédit pour les ménages modestes, qui devront allonger la durée de leurs crédits pour compenser la hausse des taux. En outre, les taux d'usure sont identiques pour les prêts sur 20 et 25 ans, alors que les écarts de taux de crédit sont significatifs sur ces deux durées. Ainsi, les emprunteurs seront de plus en plus contraints d'emprunter sur 25 ans pour éviter d'être bloqués par le taux d'usure.

Vers une relance du marché immobilier ?

En dépit de la situation peu favorable aux emprunteurs, il y a tout de même une bonne nouvelle : la hausse des taux de crédit pourrait relancer le marché du crédit. MeilleursAgents estime que les banques françaises ont accordé 30% de crédits en moins en décembre 2022 par rapport à l'année précédente. Selon Sandrine Allonier, la hausse des taux de crédit rend l'activité de crédit plus rentable pour les banques. Avec des taux à 4 %, elles pourraient être incitées à relancer la machine du crédit, dans l'espoir d'un second semestre plus productif que le premier.

bloc-cta-credit
Jusqu'à 10 000€ d'économies sur votre assurance emprunteur

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Je compare