Communiqués de presse de l'assurance

Assurance habitation : 216€ par an et des disparités régionales

Publié par Stéphanie Duraffourd le 05/04/2022 à 09:30 , Mis à jour le 05/04/2022 à 12:06
  • Les tarifs d'assurance habitation sont en hausse de 33% depuis dix ans
  • En Occitanie, les tarifs ont bondi de 41%
  • La Bretagne reste la région la moins chère pour assurer son logement

Assurland.com, leader des comparateurs d'assurances en ligne, dévoile son étude annuelle sur l’assurance habitation en France[1]. Avec 216 euros par an en moyenne, le prix pour assurer son logement est stable par-rapport à l’année précédente, mais de nombreuses disparités régionales subsistent.

La Bretagne, région la moins chère pour l'assurance habitation

Sur ce point, c’est en Bretagne qu’il vaut mieux avoir élu domicile. Dans cette région, le nombre de sinistres déclarés et le coût de l’assurance habitation y sont en effet les plus bas de France. Plus largement, ce sont les trois régions situées le plus à l’Ouest (Bretagne, Normandie, Pays de la Loire) qui connaissent les évolutions de tarifs les plus faibles depuis 2010.

A l’opposé, les régions du Sud-Est pâtissent d’une sinistralité élevée avec une recrudescence du nombre de cambriolages et de catastrophes climatiques. PACA et Occitanie affichent ainsi les hausses de tarifs les plus importantes depuis 2010 avec respectivement + 33,3% et + 40,6%.

L’Ile de France reste la région la plus chère pour assurer son logement avec un coût moyen de 242 euros par an (+ 32% vs 2010). Cette inflation est d’autant plus notable que 62% des contrats souscrits dans cette région optent pour la formule « vétusté déduite ».

Toutes régions confondues, il faudra débourser plus pour assurer une maison : 260 euros contre 180 euros pour un appartement.

Comparer pour économiser jusqu'à 40%

Enfin, les assurés optent à 56% pour la formule de base, qui comprend les garanties responsabilité civile, dégât des eaux, vol, incendie, catastrophes naturelles... avec une indemnité vétusté déduite en cas de sinistre. Ils sont 44% à choisir la formule supérieure, qui inclut des garanties supplémentaires (dommages électriques, bris de vitre, objets de valeur...) et un remplacement du mobilier sur la base de la valeur à neuf. Cette option est facturée environ 20 à 25 % plus cher.

« L’augmentation du montant des biens à assurer, du nombre de cambriolages (en forte hausse de 2010 à 2013) et d’événements climatiques ont conduit à une évolution de la prime d’assurance habitation de 33% en dix ans. Dans ce contexte, rester fidèle à son assureur n’est pas un bon calcul. Faire le tour du marché tous les dix-huit à vingt-quatre mois permet de trouver des offres plus intéressantes. » explique Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com.

Dans un contexte de baisse du pouvoir d'achat, Assurland.com rappelle que changer d'assurance habitation, un poste de dépenses qui a connu de fortes augmentations ces dernières années, peut permettre d'économiser jusqu'à 40%.

carte-assurance-habitation-2022

________________________________________

[1] Méthodologie : étude réalisée par Assurland.com portant sur 35 000 devis d'assurance habitation réalisés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021 sur le comparateur d'assurances en ligne.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.