Communiqués de presse de l'assurance

Assurances : quand l'égalité hommes-femmes pénalise... les femmes

Publié par le , Mis à jour le 22/11/2019 à 10:29
88 vues 1 réaction Note

Depuis 2013, l’utilisation du sexe dans la tarification des assurances est interdite, privant ainsi les femmes du bénéfice de leur meilleur comportement au volant.

Assurland.com a mesuré l’impact concret de cette décision : une hausse des primes automobiles de 6 % pour les femmes et une baisse concomitante de 6 % pour les hommes !

Par un arrêt en date du 1er mars 2011, la Cour de justice des communautés européennes (CJCE) a jugé que l’utilisation du sexe comme critère de tarification en assurance était discriminatoire et en a interdit l’usage à compter du 21 décembre 2012.

Assurland.com, leader des comparateurs d’assurances, a mesuré l’évolution relative des primes automobiles moyennes pour les hommes et les femmes, sur sa base de cotations entre 2008 et 2018, c’est-à-dire avant et après la mise en place de cette loi :

- Tous segments confondus : les primes des femmes ont augmenté de 12 % relativement aux hommes

- Jeunes conducteurs (moins de une année de permis) : les femmes ont vu leur prime bondir de 24 % relativement aux hommes

- Bons conducteurs expérimentés (Bonus 50 et tranche 45-50 ans) : les femmes ont vu leur prime moyenne augmenter de 3 % relativement aux hommes

En conclusion, la décision de la CJCE a entraîné une augmentation des primes automobiles de 6 % pour les femmes et une baisse parallèle de 6 % pour les hommes, toutes choses égales par ailleurs.

Ces chiffres s’expliquent par le fait que les femmes ne bénéficient plus de leur moindre sinistralité dans le calcul statistique de leur risque. Le coût de leurs accidents est inférieur à celui des hommes mais profite à ces derniers.

La décision de la CJCE, qui s’applique à toutes les assurances, a également des impacts sur d’autres produits d’assurance : faible mais en faveur des femmes pour la santé (les femmes consommant plus de soins de santé) et neutre pour l’assurance habitation.

 

Mesdames, les hommes peuvent vous dire merci !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
C'est le principe de l'assurance auto...les bons conducteurs paient pour les mauvais. Homme ou femme, on s'en tape !