Comparez gratuitement

Etude : les tarifs d'assurance habitation augmentent de +5%

05 juil. 2023 Stéphanie Duraffourd 131 vues

La sinistralité de l’année 2022 se répercute sur les tarifs d’assurance habitation à mi-année

Alors que la tendance était de +3 à +3,5% en moyenne sur le prix des contrats en début d’année,elle atteint +5% à fin mai sous les effets combinés de la hausse des cambriolages (+11%) et de la facture historique des sinistres climatiques (10 milliards d’euros).

Dans certaines régions, un rattrapage commence également à avoir lieu en matière de tarifs. C’est le cas de la Bretagne, qui, si elle reste la région la moins chère pour les contrats d’assurance habitation, subit tout de même une hausse importante de + 11% sur un an.

Le prix moyen d’une assurance habitation en 2023 s’élève désormais à 227 euros contre 216 euros l’an dernier. La hausse est de + 38% entre 2010 et 2022.

Infographie - assurance mrh - Moyenne 2023 évolution vs 2022

Augmentation des cambriolages et des sinistres climatiques rebattent les cartes

Si en Ile de France les tarifs sont restés stables, ce n’est pas le cas dans l’Ouest de la France, historiquement zone la moins chère. En Bretagne notamment, le prix d’un contrat d’assurance habitation passe de 171 euros en 2022 à 189 euros en 2023, soit une hausse de près de 11%, la plus importante de l’Hexagone. Le constat est équivalent dans les Pays de la Loire, qui augmentent de 10,4%.

Entre 2021 et 2022, les cambriolages de logements se sont multipliés pour atteindre +11% sur l’ensemble du territoire (source : Insee). En Bretagne et dans les Pays de la Loire, ils ont bondi derespectivement 41% et 21%, expliquant notamment la forte hausse des primes dans ces régions.

Les sinistres climatiques viennent également peser sur les cotisations d’assurance habitation. En 2022, la facture est historique et s’élève à 10 milliards d’euros (source : France Assureurs). L’Occitanie, particulièrement touchée par les fortes intempéries et les conséquences de la sécheresse, augmente de 8% et s’établit désormais comme la région la plus chère devant PACA et l’Ile de France, une première.

Malgré la baisse de pouvoir d'achat, les Français privilégient les formules plus couvrantes

Toutes régions confondues, il faudra débourser 273 euros pour assurer une maison contre 187 euros pour un appartement.

56% des assurés se tournent une formule « rééquipement à neuf », plus chère, mais aussi plus protectrice. Cette option permet un meilleur dédommagement en cas de sinistre (remplacement du mobilier sur la base de la valeur à neuf), et coûte environ 20 à 25% plus chère que celle avec vétusté déduite. Cette répartition est stable par-rapport à l’an dernier.

Assurance habitation : +38% d'augmentation entre 2010 et 2022

« Après une stagnation post-crise Covid, les tarifs d’assurance habitation repartent à la hausse.On atteint près de 40% d’augmentation depuis 2010. 2022 a été particulièrement sinistrée, ce quise ressent à la mi-année. Il faut accentuer les efforts en matière de prévention, ce qui permettrade contenir la hausse des prix à l’avenir » commente Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com.

Infographie - assurance mrh - hausse tarifs depuis 2010

bloc-cta-habitation
Votre assurance habitation à partir de 47€ par an

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

La logothèque d'Assurland

Vous souhaitez télécharger l'un de nos logos ?
Recherchez-le dans la liste ci-dessous afin de l'enregistrer sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Notre banque d'images

Vous trouverez ci-dessous les photos de nos porte-paroles à télécharger.

Stéphanie DURAFFOURD
Olivier MOUSTACAKIS