Communiqués de presse de l'assurance

La résiliation d'assurance reste méconnue des Français

Publié par le , Mis à jour le 29/03/2018 à 11:24

Le comparateur d’assurances Assurland.com s’est penché sur les connaissances des Français en matière de résiliation d’assurance. Il a donc lancé un petit quizz pour mesurer le niveau de connaissance de ses internautes sur leurs droits de résiliation. Voici les résultats.

Concernant les lois sur la résiliation d’assurance

Assurland a souhaité savoir si les internautes connaissaient l’existence des dernières lois en vigueur pour la résiliation d’assurance. Voici les résultats du sondage :

  • Loi Chatel : 67,22 % des répondants en ont déjà entendu parler
  • Loi Hamon : 66,39 % des Français en ont déjà entendu parler
  • Amendement Bourquin : seuls 8,71 % des Français en ont déjà entendu parler

Seul l’amendement Bourquin semble méconnu, très probablement en raison de sa très récente entrée en vigueur. Si les lois Chatel et Hamon sont clairement plus évocatrices pour les Français, environ 30 % n’en n’auraient jamais entendu parler.

Ces lois qui servent à encadrer le droit de résiliation des Français sont des textes le plus souvent en leur faveur. Pourtant, cette méconnaissance des lois par une grande partie des Français implique qu’ils ne profitent pas toujours de leurs droits pour changer d’assureur et bénéficier d’une meilleure couverture et / ou d’un meilleur tarif.

Assurland revient donc sur 3 grandes réglementations sur la résiliation d’assurance :

  • La loi Chatel
  • La loi Hamon
  • L’amendement Bourquin

Concernant la résiliation de l’assurance auto

 

Résiliation de l'assurance auto

Près de 32 % des répondants pensent qu’il n’y a pas de règle spécifique pour résilier son assurance voiture et plus de 10 % ne savent rien de la résiliation. Cette méconnaissance peut causer de la déception (un assuré qui ne peut pas quitter son assureur au bout de 6 mois alors qu’il en est mécontent se verra frustré d’être contraint de rester) ou peut porter un préjudice financier (un assuré qui ne résilie jamais alors qu’il a le droit de changer d’assurance pour trouver un meilleur produit).

Résiliation de l’assurance voiture : comment ça fonctionne ?

 

  • Résiliation possible à date d’échéance, avec un préavis de 2 mois. Il s’agit de la résiliation classique.

Exemple :

Si l’échéance de votre contrat d’assurance voiture est au 1er avril, vous pouvez envoyer en recommandé avec AR votre lettre de résiliation à l’assureur avant le 1er février.

  • Résiliation possible dans les 20 jours à compter de la date d’envoi de l’avis d’échéance par l’assureur. C’est cette fois la loi Chatel qui entre en action. Ce choix de résiliation est souvent utilisé quand l’assureur a manqué à son obligation d’envoi de l’avis d’échéance dans le délai imposé. La loi Chatel répare cette lacune en accordant aux assurés un délai de 20 jours supplémentaires (par rapport à la résiliation à échéance).

 

  • Résiliation possible au bout de 12 mois d’assurance quand l’assuré le souhaite. C’est la loi Hamon qui entre en jeu. Cette dernière réglementation offre encore plus de liberté aux Français. En effet, s’ils n’ont pas profité des 2 précédentes possibilités, ils sont libres de changer de contrat après 12 mois d’assurance.

A noter : ces 3 motifs de résiliation sont également valables pour l’assurance habitation.

Concernant la résiliation de l’assurance santé

 

Résiliation de l'assurance santé

Si 46 % donnent la bonne réponse à la question de résiliation de l’assurance santé, la méconnaissance des Français reste encore très importante. Un peu plus d’un quart d’entre eux pensent qu’il n’y a pas de règle spécifique, et plus de 30 % pensent que la loi Hamon s’applique aux contrats de santé individuels. Or c’est faux, seule la résiliation classique fonctionne pour renoncer à sa complémentaire santé. Enfin, environ 18 % ne savent pas du tout comment fonctionne la résiliation d’un contrat santé.

A noter : pour les contrats d’assurance santé collectifs, distribués via l’entreprise (majorité des contrats santé), la résiliation dépend de la présence dans l’entreprise.

Concernant la résiliation de l’assurance crédit

 

Résiliation de l'assurance crédit

Paradoxalement, les Français n’ont que très peu entendu parler de l’amendement Bourquin mais ils sont 42 % à savoir qu’ils peuvent résilier chaque année leur assurance emprunteur à l’échéance du contrat. La loi Hamon semble plus connue pour résilier les contrats auto, moto et habitation que pour résilier l’assurance de prêt immobilier.

Quasiment 1 quart des Français font erreur quand ils pensent pouvoir résilier leur assurance dans les 48 heures suivant la signature du prêt immobilier, or cette règle n’a jamais existé. Enfin, près de 40 % des répondants avouent ne pas connaitre du tout les règles de la résiliation de l’assurance de prêt. Un taux élevé de méconnaissance, probablement lié au fait que l’assurance emprunteur concerne moins de personnes que l’assurance automobile ou santé.

Résiliation de l’assurance crédit : comment ça fonctionne ?

 

  • Attention, les règles de la loi Hamon pour la résiliation de l’assurance crédit ne sont pas à confondre avec les règles de résiliation pour l’automobile.

Dans le cas de l’assurance crédit, lorsque vous signez le prêt immo avec la banque, votre contrat d’assurance prend effet au même moment. Vous avez alors un délai de 12 mois pour faire jouer la concurrence.

  • L’amendement Bourquin est la dernière réglementation à être entrée en vigueur et permet de changer d’assurance crédit tous les ans à date d’échéance, alors que cette possibilité était encore floue jusqu’au 1er janvier dernier.

Pourquoi résilier ses assurances ?

Au-delà du simple droit, la résiliation d’assurance est une véritable chance pour les assurés. Qu’ils soient satisfaits ou mécontents de leur assureur actuel, la résiliation leur permet de bénéficier potentiellement de meilleures garanties et dans tous les cas de meilleurs tarifs.

Et pour aider les assurés désireux de changer d’assurance au profit d’un meilleur contrat, il y a toujours le comparateur d’assurances Assurland.com. En quelques clics, les assurés bénéficient d’un panorama de plusieurs offres du marché, leur permettant de faire sereinement leur choix.

Sondage effectué du 22 février au 16 mars 2018 sur une base de 816 internautes âgés de 18 ans et plus, ayant procédé à une comparaison d’assurances auto, santé et / ou emprunteur durant l’année 2017.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.