Comparez gratuitement

Le prix de l'assurance auto est de 651 euros en 2023

30 janv. 2024 Stéphanie Duraffourd 233 vues

Baromètre de l'assurance auto : la prime annuelle s'élève à 651 euros, en hausse de 3,3 %

Assurland.com, leader des comparateurs d’assurances en ligne, publie son baromètre annuel de l’assurance auto. Le coût des réparations et la sinistralité sur les routes pèsent sur les primes, qui affichent une hausse de 3,3% sur l’ensemble de l’année 2023. Le prix moyen d’une assurance auto s’élève désormais à 651 euros, contre 630 euros un an auparavant.

Points clés de l’étude selon la région, l’âge, l’alimentation et la marque du véhicule

  • La région la plus chère pour assurer son véhicule reste l’Ile de France (771 euros), tandis que PACA subit la hausse la plus forte (+ 5%)
  • À l’inverse, les régions de l’Ouest sont les moins onéreuses de l’Hexagone en matière d’assurance auto (Bretagne, Pays de la Loire et Nouvelle Aquitaine)
  • Les jeunes paient au prix fort leur assurance auto : près de 1 400 euros par an en moyenne, un point qui pourraient s’accentuer avec l’obtention du permis à 17 ans
  • La prime pour les véhicules électriques, qui était jusqu’en fin d’année totalement exonérée de TSCA (Taxe Spéciale sur les Conventions d’Assurance), reste stable. Un effet de hausse devrait être ressenti en 2024, l’exonération étant portée à 75%
  • Si la plupart des grandes marques de voitures voient leurs coûts d’assurance augmenter, les tarifs pour assurer les Tesla sont en baisse de 6%, la gamme s’étant étoffée de modèles moins onéreux

L’assurance auto en hausse à l’échelle nationale en 2023 et en 2024

La prime moyenne d’assurance auto est de 651 euros à fin 2023, en hausse de 3,3% sur un an. Parmi les facteurs qui expliquent cette augmentation, les coûts de réparation affichent + 8,42% ces derniers mois selon l’association SRA. Par ailleurs, selon la Sécurité Routière, si les chiffres d’accidentalité pour 2023 étaient orientés favorablement, ceux du dernier trimestre se sont révélés en hausse.

Pour 2024, les prévisions d’Assurland.com sont de + 3,5%. En effet, aux points évoqués ci-dessus s’ajoutent une légère augmentation à prévoir pour l’assurance des véhicules électriques, dont l’exonération de TSCA fléchit de 100% à 75% ; ainsi que l’arrivée de conducteurs plus jeunes sur le marché avec le permis à 17 ans, tarifés plus chers.

Pour faire baisser le montant de son assurance auto, Assurland.com rappelle que faire jouer la concurrence et ajuster les garanties à ses besoins restent les leviers les plus efficaces.

La Bretagne : région numéro 1 pour s’assurer moins cher

assurance auto - prix region - 2024-3

Taux d’accidentalité, vols, lieu de stationnement… sont pris en compte par les assureurs pour fixer le montant de la prime. Selon l’Observatoire des vols de voitures établi par Coyote, L’Île-de-France arrive en tête des régions les plus sinistrées, devant PACA et Auvergne-Rhône-Alpes. Les chiffres de l’Onisr montrent quant à eux des routes plus dangereuses en Ile de France, autour de Lyon et sur la côte méditerranéenne, avec une concentration des accidents graves non mortels dans ces zones.

Paris, qui se situe dans la région la plus chère de France, n’est toutefois pas la ville la plus onéreuse en matière d’assurance auto. Marseille et Lyon la devancent. Pourquoi ? Car ce sont ses départements limitrophes qui tirent les prix vers le haut, notamment la Seine Saint Denis et le Val de Marne, dont les primes moyennes dépassent les 800 euros. 

Les jeunes exposés à des coûts d’assurance exorbitants

assurance auto - prix age - 2024-3

Les jeunes conducteurs paient le prix fort leur assurance auto, soumis à la politique tarifaire des assureurs qui les pénalisent de leur manque d’expérience. Une surprime de 100% est appliquée la 1ère année, 50% la seconde et 25% la troisième (sans déclarer de sinistre entre temps). 

Par ailleurs, depuis le 1er janvier de cette année, les personnes de 17 ans peuvent obtenir leur permis de conduire. En suivant cette logique de tarification, ces jeunes devraient donc se voir proposer des tarifs du même ordre que la tranche 18-25 ans. Pour faire baisser les tarifs d’assurance les premières années, il est fortement recommandé de passer le permis en conduite accompagnée, ce qui permet de réduire de 50% les surprimes appliquées sur les trois premières années.

Véhicules électriques : des prix stables… plus pour longtemps ?

assurance auto - prix alimentation - 2024-3

En 2023, ce sont les voitures électriques qui bénéficiaient de la prime d’assurance la moins chère. Ces véhicules profitaient en effet d’une suppression totale de la TSCA, soit une économie de 33% sur la garantie responsabilité civile et 18% sur les garanties dommages.

Cette exonération est désormais ramenée à 75% pour les modèles dont le certificat d’immatriculation est émis entre le 1er janvier 2024 et le 31 décembre 2024. Nous devrions ainsi constater une légère inflation de la cotisation d’assurance pour les voitures électriques dans les prochains mois, d’autant plus que la mesure est limitée aux deux premières années de circulation du véhicule. Par ailleurs, le coût et la difficulté à les réparer inquiètent aussi les assureurs, et ces points pourraient se répercuter sur les primes.

Les formules intermédiaires séduisent les conducteurs

assurance auto - prix formule - 2024-3

Si la formule tous risques reste plébiscitée (57% des assurés la choisissent), on relève un intérêt grandissant pour les formules intermédiaires. Plus protectrices que la seule responsabilité civile, elles offrent des garanties complémentaires en cas de bris de glace et/ou vol/incendie. 25% des conducteurs optent pour ce choix.

Marques : Tesla en baisse

assurance auto - prix modeles - 2024-3

Tesla, qui faisait partie des modèles chers à assurer, connait une baisse de tarifs depuis quelques années. En effet, les modèles mis sur le marché sont de plus en plus accessibles et cela se retrouve dans les niveaux de primes.

L’assurance auto est un poste de dépense obligatoire (via la responsabilité civile). Si l’on s’attend à de nouvelles hausses en 2024, il reste tout de même possible de réduire ce budget. Changer d’assureur peut en effet permettre de réaliser des économies allant jusqu’à 40%. L’assurance auto est un produit d’appel sur lequel les assureurs proposent régulièrement des offres attractives, et qui bénéficie de la loi Hamon, c’est-à-dire de la possibilité de résilier à tout moment après un an en confiant les démarches au nouvel assureur.


Méthodologie

Étude réalisée par Assurland.com en janvier 2024 et basée sur une analyse de 52 000 devis d'assurance auto restitués par le comparateur entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2023.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

La logothèque d'Assurland

Vous souhaitez télécharger l'un de nos logos ?
Recherchez-le dans la liste ci-dessous afin de l'enregistrer sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Notre banque d'images

Vous trouverez ci-dessous les photos de nos porte-paroles à télécharger.

Stéphanie DURAFFOURD
Olivier MOUSTACAKIS