Communiqués de presse de l'assurance

Prix des assurances : Quelle évolution en 2016 ?

Publié par le , Mis à jour le 22/09/2015 à 10:11

Le prix des assurances connaît en 2015 une évolution modérée mais supérieure à l’inflation : +1,6 %, 3,1% et 2,5 % respectivement en août 2015 par rapport à août 2014 pour l’automobile, l’habitation et la santé tels que mesuré par l’indice IPAP (indice des prix de l’assurance des particuliers) d’Assurland.com. Assurland fait le point sur les perspectives d’évolution des prix en 2016.

En assurance auto,

  • Le bilan des tués et des blessés de l’année 2015 est mauvais sur les 8 premiers mois de l’année : +4,6 % et -1,6 % respectivement pour les tués et les blessés hospitalisés par rapport à la même période de 2014.
  • A ces facteurs se rajoute une augmentation mécanique due à l’augmentation des coûts de la réparation automobile (voitures plus sophistiquées) et de l’indemnisation des victimes.
  • Mais l’assurance automobile sort d’une très bonne période en termes d’accidents, et la loi Hamon a commencé à produire ses effets, avec une hausse sensible des résiliations qui pousse les assureurs à la modération tarifaire.
  • La prévision d’Assurland.com : une hausse de 0 à 2 % en 2016, inférieure à l’augmentation des coûts. D’ores et déjà, la MAIF et la MATMUT ont annoncé une stabilité des prix pour 2016 en auto.

En assurance habitation,

  • 2015 a été une bonne année en matière de catastrophes naturelles, même si la France a connu quelques tempêtes et inondations.
  • Les petits risques (dégâts des eaux, vols etc.) ont augmenté à un rythme plus modéré que les années précédentes
  • En assurance habitation, les prix ont fortement augmenté ces dernières années et comme en automobile, la loi Hamon met sous pression les assureurs qui voudraient augmenter leurs prix.
  • La prévision d’Assurland.com : une hausse modérée en 2016 de 1 à 3 % suivant les assureurs

En mutuelle santé,

  • L’évolution des dépenses de santé en France continue d’augmenter du fait du vieillissement de la population et de l’amélioration des technologies médicales, à un rythme d’environ +2 % en 2015.
  • Il n’y a pas eu de transferts de charges de la Sécurité Sociale vers les complémentaires santé ou d’augmentation de taxes sur les mutuelles santé en 2015. Au contraire, la part des dépenses de santé prise en charge par la Sécurité Sociale serait très légèrement en hausse en 2015.
  • A l’inverse, les assureurs s’interrogent sur le transfert des salariés vers des contrats collectifs entreprises (loi ANI – Accord National Inter-professionnel), qui pourrait conduire à un déséquilibre de l’assurance santé individuelle 
  • La prévision d’Assurland.com : une hausse en 2016 de 2 % en ligne avec l’évolution des dépenses de santé
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.