Communiqués de presse de l'assurance

Quelle est la prime moyenne d'assurance auto en 2018 ?

Publié par le , Mis à jour le 03/07/2019 à 17:30
830 vues 1 réaction Note

L’assurance automobile est un poste de dépense important dans le budget auto des Français. Pour preuve, le comparateur d’assurance auto Assurland.com publie la prime moyenne d’assurance auto au niveau national : 618 euros. Mais cette prime moyenne est-elle toujours la même en fonction de l’âge, du type de voiture, de la marque de voiture, de la région, etc. ?

Les tarifs d’assurance automobile varient en fonction de l’âge

Les 18/25 ans font partie de la tranche d’âge qui paie en moyenne le plus cher son assurance auto :  1 060 euros (soit 442 euros plus cher que la prime moyenne française, à 618 euros). Ce tarif n’est pas étonnant : les jeunes conducteurs sont souvent considérés comme des profils à risque en raison de leur manque d’expérience au volant.

En regardant les tranches d’âge plus élevées, on observe une diminution du montant de la prime moyenne jusqu’à 65 ans :

  • 26/35 : 639 euros
  • 36/45 : 508 euros
  • 46/55 : 475 euros
  • 56/65 : 403 euros
  • 66 et plus : 419 euros

En effet, à l’instar du manque d’expérience des plus jeunes sur la route, les conducteurs plus âgés sont également souvent les plus expérimentés. Les assureurs leur font ainsi davantage confiance en leur attribuant des primes d’assurance automobile moins chères.

La tranche d’âge des plus de 66 ans quant à elle subit une légère hausse de la prime moyenne d’assurance. Pourquoi ? Cette tranche d’âge est statistiquement sujette au déficit de l’attention, aux problèmes oculaires, etc. les classant dans les conducteurs à risques aux yeux des assureurs.

Prime d'assurance moyenne selon l'âge

Le prix de l’assurance auto varie selon le type de véhicule

Les classes de véhicules les plus comparées sont les berlines, citadines, compactes, familiales, et les monospaces. Trois de ces types de véhicules ont une prime d’assurance plus haute que la prime moyenne française :

  • Les berlines : 619 euros
  • Les citadines : 640 euros
  • Les familiales : 636 euros

Ces voitures sont particulièrement courantes sur le paysage routier français et le fait que leurs utilisateurs parcourent davantage de kilomètres que les autres a pour incidence l’augmentation du risque d’accident et par conséquent la hausse de la prime d’assurance. D’autre part, ces voitures « passe-partout » très courantes sont peut-être également plus visées par le risque de vol, ce qui fait également monter le tarif de l’assurance.

Les deux autres types de voiture dont la prime moyenne dépasse la prime moyenne française sont :

  • Les berlines haut de gamme : 714 euros
  • Les sportives / cabriolets : 730 euros

Ces voitures dont la valeur d’achat est plus élevée coûtent plus chères à la réparation ou en cas d’indemnisation d’un vol. D’autre part, les voitures sportives ont, le plus souvent, un taux d’accident plus élevé. Les assureurs anticipent donc ces risques à travers des primes d’assurance voiture particulièrement élevées.

Prime d'assurance auto selon le type de voiture

Quelle marque de véhicule est la moins chère à assurer ?

Sur les 30 marques de voiture les plus vendues, 12 affichent une prime moyenne d’assurance auto plus élevée que la prime moyenne nationale :

  • LEXUS : 620 euros
  • DS : 627 euros
  • VOLKSWAGEN : 658 euros
  • SEAT : 675 euros
  • MERCEDES : 684 euros
  • MINI : 685 euros
  • ALFA ROMEO : 696 euros
  • JAGUAR : 697 euros
  • AUDI : 761 euros
  • BMW : 773 euros
  • PORSCHE : 953 euros
  • TESLA : 1061 euros

La prime d’assurance auto pour les voitures de la marque Tesla est la plus élevée. Ce n’est pas étonnant : cette marque automobile est encore peu achetée et comparée en France (par rapport à Renault et Peugeot par exemple), en raison du prix d’achat assez élevé de ces voitures électriques. Ce prix d’achat a directement une incidence sur la prime d’assurance auto. D’autre part, les coûts de réparation des voitures électriques sont plus élevés.

Dans les autres marques dont la prime moyenne d’assurance est supérieure à la prime moyenne nationale, on retrouve des marques premium ou de luxe : DS, Mercedes, Jaguar, Audi, Porsche, etc.

Les autres marques affichent en moyenne un tarif inférieur à la moyenne nationale :

  • DACIA : 461 euros
  • TOYOTA : 519 euros
  • HYUNDAI : 523 euros
  • KIA : 528 euros
  • CITROEN : 537 euros
  • NISSAN : 538 euros
  • SMART : 547 euros
  • SKODA : 552 euros
  • JEEP : 568 euros
  • FIAT : 570 euros
  • MAZDA : 571 euros
  • HONDA : 577 euros
  • RENAULT : 583 euros
  • FORD : 588 euros
  • OPEL : 594 euros
  • VOLVO : 598 euros
  • PEUGEOT : 605 euros
  • LAND ROVER : 612 euros

Parmi les marques les moins chères à assurer, on retrouve les marques low-cost telles que Dacia et Kia. Le prix d’achat peu élevé de ces voitures a un impact direct sur la prime d’assurance.

Prime d'assurance voiture selon les marques auto

Podium des marques de voiture les moins chères et les plus chères

Les 3 marques dont l’assurance auto est la moins chère :

  • Dacia
  • Toyota
  • Hyundai

Les 3 marques dont l’assurance auto est la plus chère :

  • Tesla
  • BMW
  • Porsche

Podium des marques auto les plus chères et les moins chères

Quel tarif moyen d’assurance en fonction de l’usage de la voiture ?

Les assureurs distinguent 4 types d’usage de la voiture, qui ont une incidence sur la prime d’assurance automobile : trajets privés, trajets privés et professionnels, trajets privés et trajets travail, tournées régulières. Logiquement, plus un conducteur utilise sa voiture, plus la prime d’assurance est potentiellement élevée car le risque de dommages est alors multiplié.

Les Français utilisent davantage leur voiture pour des trajets privés (36 %) et des trajets privés et travail (61 %). Les deux autres usages qui impliquent d’utiliser davantage la voiture sont largement moins répandus.

Les tarifs moyens d’assurance suivent la logique :

  • Privé : 595 euros
  • Privé et trajet travail : 627 euros

Ces conducteurs utilisent leur voiture seulement pour des trajets privés ou pour se rendre au travail. Les primes d’assurances moyennes sont donc moins élevées que pour les deux autres usages.

  • Privé et professionnel : 687 euros
  • Tournées régulières : 842 euros

Ces conducteurs utilisent leur voiture aussi bien dans la vie privée que durant les heures de travail, soit plus souvent. Cela se ressent dans les primes d’assurance moyennes, plus élevées.

Prime d'assurance automobile en fonction de l'usage

La distance parcourue chaque année a-t-elle une incidence sur le tarif d’assurance voiture ?

Tout comme les usages, le nombre de kilomètres annuel effectué par un automobiliste a une incidence sur le montant de la prime d’assurance. Plus un conducteur utilise sa voiture dans l’année, plus il y a des risques de sinistres, plus la prime d’assurance auto est élevée. On l’observe d’ailleurs :

  • Moins de 2 000 km / an : 508 euros
  • Entre 2 000 et 4 099 km : 546 euros
  • Entre 5000 et 6 099 km : 550 euros
  • Entre 7000 et 9 099 km : 563 euros
  • Entre 10 000 et 12 499 km : 613 euros
  • Entre 12 500 et 14 999 km : 613 euros
  • Entre 15 000 et 19 999 km : 630 euros
  • Entre 20 000 et 24 999 km : 638 euros
  • Entre 25 000 et 29 999 km : 640 euros
  • Entre 30 000 et 39 999 km : 682 euros
  • Entre 40 000 et 40 099 km : 701 euros
  • 41 000 km et plus : 741 euros

A noter que les conducteurs sont plus nombreux à déclarer des trajets entre 10 000 et 12 499 km (17 %), entre 15 000 et 19 999 km (42 %) et entre 20 000 et 24 999 km (12 %).

Prime d'assurance auto selon la distance annuelle parcourue

Dans quelle région française paie-t-on le moins cher son assurance automobile ? 

Neuf régions françaises ont une prime d’assurance auto supérieure à la moyenne nationale :

  • Auvergne - Rhône-Alpes : 619 euros
  • Hauts-de-France : 626 euros
  • Provence - Alpes - Côte d’Azur : 656 euros
  • Île-de-France : 693 euros
  • Corse : 755 euros
  • La Réunion : 776 euros
  • Martinique : 832 euros
  • Guyane : 844 euros
  • Guadeloupe : 845 euros

A noter, le 4 régions dans lesquelles les automobilistes ont fait le plus de comparaisons d’assurance auto sont l’Auvergne - Rhône-Alpes (13 %), les Hauts-de-France (9 %), l’Île-de-France (20 %), la Provence - Alpes - Côte d’Azur (10 %).

Les DOM affichent des primes d’assurance auto particulièrement élevées. Ces régions représentent un risque plus élevé pour les assureurs : on compte davantage de vols de voitures, plus d’accidents -mortels ou corporels- de la circulation. Le choix des assureurs est également plus restreint qu’en métropole, en raison des risques plus élevés.
Les assureurs qui acceptent d’assurer les automobilistes des DOM-TOM, où il y a une sinistralité plus élevée, rencontrent un problème de mutualisation des risques. 

Les autres régions qui affichent des primes d’assurance auto moyennes inférieures à la moyenne nationale :

  • Bretagne : 530 euros
  • Pays de la Loire : 554 euros
  • Nouvelle-Aquitaine : 556 euros
  • Occitanie : 572 euros
  • Bourgogne – Franche-Comté : 574 euros
  • Centre-Val de Loire : 579 euros
  • Normandie : 593 euros
  • Grand Est : 599 euros
  • TOM : 584 euros

A noter aussi que les DOM-TOM sont peu représentatifs, puisque les comparaisons d’assurance voiture représentent moins de 1 % de nos internautes pour chacun de ces départements.

C’est en Bretagne que les automobilistes paient le moins cher leur assurance automobile !

Dans quelle région paie-t-on le moins cher son assurance voiture ?

3 régions les moins chères et les plus chères (France métropolitaine)

Les 3 régions les moins chères en assurance auto :

  • Bretagne
  • Pays de la Loire
  • Nouvelle-Aquitaine

Les 3 régions les plus chères en assurance auto :

  • Île-de-France
  • Provence-Alpes-Côte-d’Azur
  • Corse

Les 3 régions les plus chères et les moins chères en assurance automobile

A noter : le tarif d'une assurance automobile dépend de plusieurs critères, propres au profil de l'assuré et de la voiture couverte. Cette étude a pour objectif de donner un ordre d'idée des tarifs d'assurance voiture, en fonction d'un seul critère.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Merci Pour ses explications très bien expliqué