Assurance auto

Budget vacances : les prix des voitures en location vont flamber cet été

Publié par le , Mis à jour le 22/06/2021 à 12:33

La crise du Covid-19 va continuer à vous poursuivre cet été si vous souhaitiez louer une voiture. L'afflux de la demande et la contraction de l'offre font en effet grimper en flèche le coût des locations de véhicules.

Une hausse de 35% en moyenne

Pour louer une voiture cet été, mieux vaudra s’y prendra le plus tôt possible. En effet, selon une étude de marché du site Carigami, relayée cette semaine par Le Parisien, les tarifs de location ont augmenté en moyenne de 35% par rapport à 2019.

Pour chiffrer cette inflation, le comparateur de locations automobiles a simulé des tarifs dans toute la France, pour une citadine louée entre le 1er juin et le 31 août. Bien sûr, à l’échelle nationale, la hausse tarifaire est plus seyante dans les zones touristiques. 

Ainsi, c'est dans les Pyrénées-Atlantiques, en particulier à Biarritz, que le renchérissement est le plus brutal : les prix ont augmenté de 81% par rapport à l’été 2019. Soit un passage de 257 euros à 464 euros pour une semaine de location. Même constat à Nice (Alpes-Maritimes), où la hausse est de 74% (416 euros par semaine en moyenne).

Mais c’est bien en Corse que la facture s’envolera le plus cet été, avec une augmentation de 87% des prix. À Figari, au sud de l’ile, la semaine seule coûtera 370 euros, contre moins de 200 euros en 2019 (198 euros), soit presque un doublement du budget voiture.

Comment expliquer cette hausse ?

Comment expliquer cette envolée ? La crise sanitaire liée au Covid-19 continue bien sûr de jouer son rôle sur le célèbre mécanisme de l’offre et de la demande. D’un côté, la demande est très forte, car les Français vont partir massivement aux six coins de l’Hexagone cette année, comme les y a incité Emmanuel Macron récemment

De l’autre, l’offre se restreint pour plusieurs raisons : les loueurs ont tout d’abord réduit leur flotte de véhicules. Les restrictions de déplacements ont en effet rendu les recours aux voitures de location moins fréquents depuis un an et demi, ce qui a incité les loueurs à diminuer leurs commandes.

De plus, l’ensemble du secteur automobile se trouve affecté depuis le début d’année par une pénurie de semi-conducteurs, ces micropuces désormais essentielles à tous les constructeurs, mais qui ne leur parviennent plus, en raison d’une redirection des fabricants vers d’autres débouchés.

Moins d’automobiles sont présentes sur le marché, ce qui est rare et cher, et c’est le prix des vacances qui flambe. Le même phénomène, nourri des mêmes causes, a été constaté aux États-Unis il y a quelques mois. 

Pour sauver leur trésorerie, les poids lourds du secteur, Herts et Sixt, ont vendu une partie de leur flotte (inutilisée) sur le marché de l’occasion l’année dernière. Et maintenant que les clients reviennent, il n’y a plus assez d’autos pour tout le monde. Dans certains états, un SUV se loue jusqu’à 700 euros par jour. 

Des destinations restent abordables

À cette tension entre l’offre et la demande, il faut ajouter enfin la volonté de nombreux loueurs professionnels d’augmenter quelque peu leurs tarifs, pour rattraper une année 2020 très difficile financièrement. 

Heureusement, certaines destinations demeurent épargnées par l’inflation, comme Lille, ville où louer une voiture sera le moins cher cet été (259 euros). Bien sûr, il ne s’agit pas, a priori, de l’étape la plus estivale d’un séjour. Mais plus au sud, certaines zones profitent aussi d’une augmentation modérée des tarifs : à Toulouse, les prix n’augmentent que de 6% (moins de 300 euros), de même qu’à Toulon, et à Marseille (+7%).

Pour finir, on peut également rappeler que pour faire baisser le prix de la location d’une voiture, il est possible de choisir une autre assurance que celle proposée par le loueur. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}