MaPrimeAdapt', l'aide pour les seniors sera lancée dès 2024

Publié par Astrid Verdun le 12/10/2022 à 16:03 , Mis à jour le 12/10/2022 à 16:25

À l’instar de MaPrimeRénov’, les seniors auront le droit dès 2024 à une aide personnalisée pour adapter leur logement à leurs besoins liés à l’âge. Elle sera destinée aux citoyens de 70 ans et plus, aux revenus modestes.

Une prime pour aider à l’accessibilité des plus âgés

Vous connaissiez déjà MaPrimeRénov’, l’aide à la rénovation énergétique ? MaPrimeAdapt’ part du même principe, mais pour aider les personnes âgées à rénover leur logement dans le but de le rendre plus accessible avec les années passant. Cette aide publique est versée en fonction des revenus : plus le propriétaire est aisé, moins la prime est élevée et inversement.

D’après le ministre délégué à la Ville et au Logement Olivier Klein, MaPrimAdapt’ sera mise en service à partir du 1er janvier 2024. "Nous allons mettre en place une nouvelle aide unique, MaPrimeAdapt’, déployée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat) en lieu et place des aides actuelles", a-t-il déclaré lors d’un colloque consacré à l’économie des seniors à Paris. 

Ce dispositif a pour but d’adapter les logements au vieillissement et à la perte d’autonomie, avec pour objectif ultime de permettre aux propriétaires de vieillir en restant chez eux le plus longtemps possible. Cela passe par diverses installations comme une douche à l’italienne, donc sans bac à enjamber et plus accessible aux seniors.

Présente dans le programme présidentiel d’Emmanuel Macron pour sa seconde élection, MaPrimeAdapt’ est une centralisation des aides à l’adaptation des logements, ce qui les rend plus lisibles et transparentes. Ce service "devra être centré sur nos concitoyens âgés de 70 ans et plus, aux revenus modestes et très modestes, dans une logique préventive et sans condition" de perte d’autonomie, a complété Olivier Klein

18,3 millions d’habitants de 65 ans et plus en 2040

Ce type d’initiative s’inscrit dans un contexte d’expansion de la masse de personnes âgées pour lesquelles il va falloir agir. "Il nous faut être présents en amont, avant même que la perte d’autonomie ne devienne une réalité du quotidien", explique Olivier Klein. Selon l’Insee, la France devrait compter 18,3 millions d’habitants de 65 ans et plus en 2040, soit 26,4 % de la population, alors qu’on en compte 14 millions en 2021, soit 20,7 % de la population. "Ne nous interdisons pas d’explorer d’autres pistes lorsqu’on connaît une situation de handicap ou, dès 60 ans, de perte d’autonomie précoce", ajoute-t-il.

Pour le budget alloué à MaPrimeAdapt’, le gouvernement n’a pas encore tranché : "Les discussions interministérielles sont en cours d’atterrissage, nous pourrons faire les annonces budgétaires prochainement", a-t-il fait savoir.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES