• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Revue de presse

Revue de presse de l'assurance - Page 3

INTERVIEW – A chaque rentrée, les parents se posent la question de l'assurance scolaire. C'est particulièrement vrai cette année avec l'application des nouveaux rythmes scolaires. L'avis sur la question de Stanislas Di Vittorio, directeur général du comparateur d'assurances Assurland.com.
L'Express
L'heure de la rentrée à sonnée. Dans les jours à venir votre enfant va revenir de l'école avec de nombreux formulaires à remplir et l'un deux concernera peut-être l'assurance scolaire.
Le Figaro
L'assurance scolaire est une des solutions pour protéger les élèves, mais il existe d'autres pistes. Comme tous les ans à la rentrée, les enfants reviendront ce soir à la maison avec de nombreux documents administratifs à remplir et les traditionnelles brochures d'assurance scolaire.
News-Assurances
D'après un sondage d'Assurland, les assurés manquent cruellement d'informations sur leurs assurances en vacances. En vacances, les Français connaissent très mal les garanties d'assurances dont ils disposent et les moyens de les faire jouer, constate le comparateur Assurland dans un sondage réalisé auprès de 3.717 de leurs internautes en juin.
Argus de l'assurance
Après avoir beaucoup voyagé, il a posé ses valises à Paris il y a quinze ans. Maintenant, ce double directeur général court après le temps. Le fondateur du leader français de la comparaison d'assurances Assurland n'a plus une minute à lui depuis que ce père de quatre enfants a enfilé ses deux casquettes de directeur général.
Journalauto.com
C'est ce que craint le comparateur Assurland au vu de l'évolution de l'accidentologie sur les trois premiers mois de 2014.
Europe1
PRESSION - La loi Hamon permet de résilier son contrat d'assurance simplement. L'occasion pour les consommateurs de faire jouer la concurrence. La loi Hamon a changé les règles du jeu entre les assurances et les consommateurs.
Le Monde
De quelques centaines à plusieurs milliers d'euros selon les garanties choisies, l'âge des souscripteurs et le nombre d'assurés, le coût des complémentaires santé est en train de devenir le premier poste d'assurance de nombreux ménages.
Le point
Il est peu probable que les assurances indemnisent Michael Schumacher, car il a "choisi délibérément d'aller" dans une zone hors piste, selon des professionnels.
News-Assurances
Tantôt annoncés à la hausse, puis à la baisse, les tarifs d'assurance automobile devraient malgré tout suivre la tendance de ces dernières années avec des augmentations de prix pour 2014.
532 euros, c'est la somme dépensée chaque année par les Français pour assurer leur véhicule selon un sondage OpinionWay pour la Macif. Une somme qui peut vite grimper, notamment en région parisienne où la facture moyenne s'élève à 580 euros. Pour Stanislas Di Vittorio, fondateur et président du comparateur Assurland.com, malgré une possible baisse des tarifs l'an prochain, les méthodes sont nombreuses pour faire baisser sa facture. Voici lesquelles.
Alors que les sinistres sont en baisse, les assurances ont augmenté leurs tarifs de 8,5% depuis 2011 d'après le cabinet Facts & Figures.
Argus de l'assurance
Le comparateur Assurland vient de publier ses prévisions en matière d'évolution des tarifs en assurance pour 2014. Ses pronostics ? Stagnation voire baisse en auto, et hausses de 2% en habitation et de 3% en santé.
Les Echos
Trois acteurs d'origines très différentes
Les Echos
En treize ans, le marché n'a toujours pas explosé en France.
La résiliation des contrats à tout moment devrait favoriser son essor.
Plus de la moitié des internautes français (62%) pourrait un jour signer un contrat avec une assurance low-cost via Internet, révèle l'enquête annuelle d'Assurland.com. La proportion paraît importante, mais elle est très loin des 95% de consommateurs qui choisiraient un assureur à réseau.
Challenges
Si l'on en croit les observations d'Assurland.com, la loi Hamon aurait déjà un effet sur les contrats auto. Le comparateur d'assurances prédit en effet une baisse des primes en 2014.
Boursorama.com
En répercussion de la loi Hamon qui permettra aux assurés de résilier leur contrat dès la fin de la première année, les tarifs des assurances devraient être modérés en 2014, pronostique le comparateur en ligne Assurland.com ce lundi 2 septembre. Les prix pourraient même baisser du côté des contrats auto.
Europe1
PRATIQUE - Après les inondations, quelques réflexes peuvent aider à accélérer les choses auprès des asurances.
Suite à la publication des derniers chiffres sur l'inflation publiés par l'INSEE ce matin, voici la réaction de Stanislas di Vittorio, fondateur d'Assurland, concernant le prix des assurances :
C'est en tout cas ce que promettaient les assureurs si la liberté de résiliation des contrats prévue par la loi Hamon sur la défense du consommateur était adoptée. La mesure a été adoptée hier par les députés, et un amendement prévoit de l'étendre à toutes les assurances dites « affinitaires », c'est-à-dire les assurances associées à un achat (portable, etc.).
Le Nouvel Observateur
Pour la troisième année consécutive, les tarifs des assurances devraient enregistrer en 2013 une hausse, notamment pour les primes des assurances multirisques habitation. Si les assureurs devraient faire leurs annonces tarifaires en novembre, des tendances se dessinent déjà. Le prix des cotisations d'assurance automobile devrait être relevé de 1,5 % à 2 % en moyenne, alors que celui de l'assurance habitation devrait augmenter plutôt de 3 % environ.
bfm-business
Le projet de loi sur la consommation, présenté le 24 avril, comportera des dispositions sur la résiliation des contrats d'assurances. Les particuliers devraient pouvoir les résilier à tout moment et sans frais. Une idée qui n'enthousiasme pas les professionnels.
Europe1
Les primes vont encore augmenter cette année alors qu'il y a eu moins d'accidents. Explications.

Les assurances en compétition

Publié le 01/03/2013
Les Echos
Les sites spécialisés dans la comparaison de contrats d'assurance se multiplient. Ils sont simples à utiliser mais l'offre de contrats est parfois limitée.
 

COMPAREZ LES ASSURANCES