Comparez gratuitement les assurances auto

Voiture électrique : les batteries coûtent de moins en moins cher

06 déc. 2021 Théophile Robert 186 vues

ASSURANCE AUTO Comparez gratuitement

Les batteries sont omniprésentes dans notre quotidien : smartphones, tablettes, ordinateurs portables, manettes... Mais aussi voitures. On sait d'ailleurs que les points faibles des voitures électriques sont leur autonomie et leur prix. Toutefois, cette contrainte est de moins en moins pesante avec l'amélioration des batteries et la réduction de leur coût.

Le prix des batteries a perdu 6 % en un an

Le prix des batteries continue de chuter, d'après la dernière étude de Bloomberg. En un an, il a perdu 6 % pour passer de 124 euros par kWh à 116 euros par kWh. C'est également presque dix fois moins qu'en 2010. Pour calculer ce coût, Bloomberg s'est penché sur l'ensemble des batteries en usage : mobilité (véhicules, téléphones, ordinateurs) ou stockage stationnaire.

En ce qui concerne les batteries dédiées aux voitures électriques, ce prix est encore plus réduit : 104 euros par kWh. Dans le détail de l'étude, on peut observer que les cellules représentent 82 % du prix d'une batterie, soit la somme de 86 euros par kWh.

Tel que l'on pouvait s'en douter, les prix les plus avantageux pour les batteries peuvent être trouvés en Chine : en moyenne 98 euros par kWh. Aux États-Unis et en Europe en revanche, les tarifs sont beaucoup plus élevés et font remonter la moyenne mondiale. Ainsi, ils sont 40 % plus élevés outre-Atlantique et 60 % plus élevés sur le Vieux Continent.

Une baisse des prix qui devrait se poursuivre

Cette réduction des prix est une bonne nouvelle pour les consommateurs et l'industrie en général. D'autant plus qu'elle ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin, car la technologie ne cesse d'évoluer pour réduire les coûts. Aujourd'hui, les batteries LFP (lithium-fer-phosphate) sont moins onéreuses que les batteries au nickel, en moyenne 30 % moins chère que les batteries NMC (nickel-manganèse-cobalt). On sait également que les batteries recyclées présentent d'excellentes performances.

Toutefois, cette baisse des coûts pourrait ralentir durant les prochains mois. En effet, les pénuries de matériaux et difficultés d'approvisionnement en raison de la crise de Covid-19 tendent le marché, et font mécaniquement monter les prix. Ainsi, le prix des batteries LFP a augmenté de 10 à 20 % en cette fin d'année 2021. Une hausse qui doit être encaissée par les constructeurs automobiles sans les faire peser sur le client. Une certaine stabilité doit être conservée dans le prix affiché des voitures neuves, alors que d'importantes fluctuations subsistent autour de leur fabrication.

Mais même dans cette situation, certains constructeurs comme Ford et Renault ont déjà annoncé un objectif de 70 euros par kWh d'ici à 2030. La parité de prix thermique/électrique pourrait donc bien être atteinte durant cette décennie.

Vers l'avènement de la batterie solide ?

Autre progrès majeur dans la technologie des batteries et qui pourrait grandement contribuer à en réduire le coût : la batterie solide. De nombreux acteurs travaillent sur cette technologie. Le géant chinois de l'électricité BYD a déposé des brevets sur sa batterie solide. D'autre part, Nissan a dévoilé sa stratégie d'électrification et compte mettre l'accent pour la batterie solide. Les objectifs sont très ambitieux : réduire le coût de la batterie solide à 65 euros par kWh.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !