Assurance auto

Les chiffres de la mortalité routière en France avec Assurland.com

Publié par le , Mis à jour le 25/05/2020 à 15:39

L'ONISER publie chaque mois les chiffres de la mortalité routière en France métropolitaine et Outre-mer

Tous les mois, l'ONISER (Observatoire national interministériel de la Sécurité routière) met à disposition son bilan de la sécurité routière en France métropolitaine et en Outre-mer. Grâce à ce document officiel, les chiffres de la mortalité routière française ainsi que leur évolution peuvent être connus de tous. À savoir : les décès sont décomptés jusqu'à 30 jours après l'accident.

Avril 2020 : le confinement a fait chuter la mortalité routière

Sans surprise, le confinement aura fait chuter la mortalité routière pour le mois d’avril 2020. D’après les chiffres de la Sécurité routière, 103 personnes sont décédées sur les routes (contre 233 en avril 2019) soit une baisse historique de 56%. 

Les chiffres des accidents corporels sont également en baisse avec une chute de 74%. Au total, ce sont 1099 accidents corporels qui ont été recensés contre 4233 en avril de l’année précédente. 

Si ces données sont encourageantes, ils sont tout de même à prendre avec des pincettes. Pour Chantal Perrichon, la présidente de la Ligue contre la violence routière estime dans les colonnes du Parisien que le mois d’avril 2020 aurait pu être bien meilleur. Elle estime que certains conducteurs ont eu le pied très lourd sur l’accélérateur. Selon les chiffres, les excès de vitesse ont augmenté de 16,3% et le trafic a baissé de 60%.

Mars 2020 : une baisse de 36,9% avec le début du confinement

En mars 2020, ce sont 154 personnes qui ont perdu la vie sur les routes soit une baisse de 36,9%. Des données qui coïncident avec le début du confinement.

Les associations sont déçues par ce taux qui aurait pu être plus élevé selon elles. Il faut dire que les automobilistes continuent de transgresser les règles : «  Certains automobilistes ont un sentiment de désinhibition dû à la fluidité du trafic »  estime dans le Parisien, David Julliard, adjoint délégué à la Sécurité routière.

Février 2020 : des résultats exemplaires après un difficile mois de janvier

Après un mois de janvier difficile, les chiffres appellent à un retour à l'optimisme : la mortalité sur les routes a baissé de 12,6 % par rapport à l'année dernière ! L'ONISER a relevé 222 décès en février 2020 contre 254 en février 2019. Anecdote intéressante : ce résultat a été obtenu alors que le mois de février de l'année 2020 comportait un jour de plus qu'en 2019.

D'après l'ONISER, la baisse concerne plus particulièrement les automobilistes, piétons et cyclistes. Mauvaise nouvelle pour les motards cependant : la mortalité des conducteurs de deux-roues est en hausse en février 2020. En outre, le nombre d'accidents corporels est en baisse de 0,9 % et celui des blessés de 1,4 %.

Janvier 2020 : la mortalité routière en France est en hausse en ce premier mois de l'année 2020

Les résultats de la Sécurité routière, qui a récemment revu sa communication, ne sont guère honorables en ce début d'année 2020. En effet, le mois de janvier a été particulièrement meurtrier : 260 personnes ont trouvé la mort sur les routes contre « seulement 237 » en janvier 2019. C'est une hausse de 9,7 % ! À savoir que les accidents corporels accusent d'une hausse de 16 % (4 422 en janvier 2020 contre 3 812 en janvier 2019) ; les blessé de 18,4 % (5 628 contre 4 754). « La mortalité des cyclomotoristes, cyclistes et automobilistes augmente, alors que la mortalité à deux-roues motorisé est stable et celle des piétons baisse », affirme la Sécurité routière.

En ce mois de janvier, les 18-24 ans sont particulièrement touchés par la mortalité routière, indique la Sécurité routière. À noter tout de même que cette mortalité baisse en Outre-mer : 16 personnes ont perdu la vie contre 12 l'année dernière à la même période. En outre, 235 accidents corporels et 271 blessés ont été recensés.

Année 2019 : 3 239 morts, un « chiffre historiquement bas » pour la Sécurité routière

Pour l'année 2019, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé un « chiffre historiquement bas » : 3 239 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine (3 493 en comptant l'Outre-mer). C'est une baisse de 0,3 % par rapport à l'année 2018 ; la mortalité routière a en outre diminué de 18,9 % depuis 2010.

D'après le ministre de l'Intérieur, « 409 vies ont été sauvées grâce aux nouvelles mesures de sécurité routière » et « 336 vies ont été épargnées grâce aux 80 kmh/h ». Si l'on se penche sur le bilan même de la Sécurité routière, on constate 209 pertes en moins par rapport à la période de référence (2013-2018) sur le réseau hors agglomération et hors autoroute durant les 12 premiers mois de la mesure (juillet 2018 – juin 2019) ainsi que 127 autres au second semestre 2020.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES