Assurance moto

NVEI : les trottinettes électriques bientôt interdites sur les trottoirs

Publié par le , Mis à jour le 24/10/2018 à 10:16

Les trottinettes électriques interdites de circuler sur les trottoirs - Crédit image : Bird

Face aux nombreuses questions suscitées par les trottinettes électriques, la ministre des Transports a décidé de trancher. Élisabeth Borne a annoncé à l’Assemblée nationale l'interdiction de circulation des trottinettes électriques sur les trottoirs.

Les trottinettes électriques désormais interdites de circuler sur les trottoirs 

Alors que l'engouement des Français pour les nouveaux véhicules électriques indépendants (NVEI), et notamment les trottinettes électriques, ne cesse de croître, le flou juridique et réglementaire qui encadre ces engins pose diverses questions. Quelle assurance ? Où circuler ? Voici deux interrogations qui reviennent sans cesse. Depuis hier une réponse ferme et définitive peut cependant être apportée à l’une de ces deux interrogations. La ministre des Transports a annoncé mardi 23 octobre à l'Assemblée nationale l'interdiction de circulation des trottinettes sur les trottoirs. Elisabeth Borne a également tenu à annoncer que l’utilisation de des engins à déplacement personnels électriques (EDP) allaient être soumise à un cadre juridique. Une « nouvelle catégorie de véhicule » devrait bientôt être créée dans le Code de la route.

« Les nouveaux engins de déplacement électrique personnel font partie de ces nouvelles solutions mais une innovation n'est positive que si elle se développe dans un cadre adapté, permettant qu'elle bénéficie à tous. Il en va de la sécurité tant des piétons que des utilisateurs », a expliqué la ministre.

Un encadrement des services en free-floating

Cette annonce sur les NVEI s’est accompagnée d’une seconde, plus générale, sur les services en « free-floating ». Ces services de mobilité en libre-service se sont imposés dans de nombreuses villes. Vélos ou désormais trottinettes envahissent les trottoirs. Une présence qui peut toutefois gêner les piétons. C’est pourquoi la ministre a annoncé un encadrement de ces services : « la loi d'orientation des mobilités donnera aussi un cadre pour le développement des services en free-floating ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES