• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Spots et interviews radios

Assurance auto : pourquoi augmente-t-elle encore ?

Publié par le , Mis à jour le 27/02/2014 à 16:50 , Source : France info

Depuis plusieurs années, l'assurance automobile augmente ; et plus vite que l'inflation. Alors que la baisse des accidents devrait plutôt engendrer une évolution à la baisse.

C'est un fait : vous avez, d'un côté, la très forte baisse des accidents – et des accidents les plus graves : ceux qui coûtent le plus cher aux assureurs et, de l'autre côté, vous avez les primes d'assurance qui continuent, depuis quatre ans, sur une pente ascendante.

Selon Stanislas di Vittorio, le fondateur d’Assurland.com, cette hausse, bien que modeste (1% d'augmentation par an) est anormale dans la mesure où la baisse du nombre des blessés sur la route depuis plusieurs années est très forte. On aurait donc pu s'attendre à une stagnation, voire une baisse des prix.
Néanmoins, cette hausse surprenante peut peut-être s'expliquer par le fait que des coûts importants ont été engendrés par des accidents graves dont la prise en charge peut revenir chère à l'assureur.

Depuis 4 ans, les prix des assurances auto augmentent alors que les six années précédentes les tarifs avaient plutôt baissé.

Même s'il y a cette baisse – importante – des accidents, certains facteurs ont une incidence "à la hausse" sur le prix des assurances, comme par exemple le coût de réparation des voitures, après accident, qui explose, littéralement, d'année en année. Stanislas di Vittorio met ainsi en avant la distinction entre les accidents graves, et les accidents plus mineurs qui coûtent un peu moins chers. Les accidents graves coutent très cher aux assureurs, qui doivent indemniser les blessés et c’est ce type d’accidents qui baisse. Par ailleurs, les progrès de la médecine font qu'on soigne mieux les gens, on sauve plus de personnes mais ces techniques ont un coût.

A partir de 2004, les politiques gouvernementales de répression mises en place sur les routes ont conduit les Français à conduire plus prudemment, ce qui a entrainé, à plus ou moins long terme la réduction du nombre d'accidents et par conséquent des coûts qui en découlent. Néanmoins, après six années de baisses fortes, la baisse des accidents a ralenti. Les prix se sont donc ajustés. Aujourd'hui, après quatre années de baisses fortes, les tarifs n'ont pas encore été ajustés. C'est donc une question de temps avant que les tarifs de l'assurance auto s'ajustent à cette baisse. Le jeu de la concurrence devrait pouvoir faire baisser prochainement les prix.
Selon Stanislas di Vittorio, ce décalage de temps est lié au côté cyclique de l'assurance qui veut que le jeu de la concurrence finit toujours par faciliter les baisses de prix des assurances. La concurrence devrait par ailleurs être accrue avec l'entrée en vigueur de la loi Hamon qui facilitera considérablement les conditions de résiliation des contrats d'assurance.

Retrouvez l'interview de Stanislas di Vittorio, le fondateur du site Assurland.com :

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.