Revue de presse

Avez-vous la bonne assurance en cas d'intempérie ?

Publié par le , Mis à jour le 09/10/2018 à 10:04 , Source : Le Parisien

Drôle de mois de mai ! Le mois dernier (et cela pourrait continuer encore en juin) la France a connu une intense période d’orages et de grêle. Vous avez été victime de ce type d’intempérie ? Que peut votre assurance pour vous ?

L’assurance habitation couvre-t-elle contre les tempêtes ?

Partant du principe que la garantie tempête est obligatoire, « Tous les contrats protègent contre les dégâts causés par les inondations, le vent ou la grêle », explique Stéphane Pénet de la Fédération française de l’assurance (FFA). Mais attention, seule la maison elle-même et les biens qu’elle abrite sont couverts, contrairement au jardin et aux clôtures extérieures précise Stanislas Di Vittorio, fondateur d’assurland.com, un comparateur.

Ma voiture est abîmée en cas de tempête, que faire ?

Mais si c’est la voiture qui est touchée par les intempéries, c’est cette fois l’assurance auto qui fonctionne. Encore faut-il être assuré au-delà du tiers. En effet, une simple garantie au tiers ne permet pas d’être protégé contre ce type de dégât.

Des différences entre contrat d’assurance

Tous les contrats d’assurance ne se valent pas, notamment à cause des franchises (montant restant à la charge de l’assuré). Chaque assureur définit le montant de la franchise par contrat.

Autre grande différence entre contrats : les plafonds de couverture varient également d’une couverture à l’autre, notamment pour la couverture des appareil électroménagers ou des objets de valeur, rajoute le DG du comparateur d’assurances Assurland.com.

Quelles démarches en cas de sinistre liés à une tempête ?

  • Déclaration du sinistre à l’assureur : dans les 5 jours ouvrés après la découverte du sinistre
  • Par lettre recommandée avec AR pour garder une trace de la déclaration de sinistre, mais c’est également possible par e-mail, courrier, etc.
  • Inutile d’attendre l’arrêté de catastrophe naturelle pour déclarer le sinistre. En cas de déclaration de cat’ nat’, vous serez remboursé si vous êtes assuré.

L’assureur doit constater les dégâts

Pour cela, il ne faut rien jeter, rappelle la FFA. Mais attention, s’il ne faut pas jeter les éléments sinistrés, il faut également protéger ce qui ne l’a pas été afin d’éviter l’aggravation éventuelle du sinistre.

http://www.leparisien.fr/economie/intemperies-verifiez-vos-contrats-d-assurance-02-06-2018-7749234.php

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.