Spots et interviews TV

Assurland, invité du plateau de BFMTV pour les inondations

Publié par le , Mis à jour le 17/10/2018 à 11:07 , Source : BFM-TV

Stanislas di Vittorio vient expliquer sur le plateau télévisé de BFM TV les démarches a suivre pour les sinistrés des inondations de l’Aude.

Que va-t-il se passer pour les sinistrés des inondations qui ont tout perdu ?

Stanislas di Vittorio rappelle en premier lieu que dans ce type de situation engendrant de gros dégâts, les sinistrés doivent être patients parce qu’un expert d’assurance devra passer pour estimer les dégâts matériels. Mais dans ces situations, on dénombre beaucoup de sinistres matériels, ralentissant le travail des experts qui eux ne sont pas assez nombreux. Par conséquent, bon nombre de sinistrés devront prendre leur mal en patience.

Toutefois, le DG du comparateur d’assurances Assurland.com rappelle que dans le cadre d’une catastrophe naturelle, il y a obligation pour les assureurs de proposer une indemnisation dans les 3 mois suivants l’événement ; et de faire une première avance dans les 2 mois.

Assurland sur le plateau de BFM

Catastrophe naturelle : tout le monde n’est pas automatiquement indemnisé

Dans le cadre d’une catastrophe naturelle, la plupart des sinistrés pensent qu’ils seront automatiquement indemnisés. Or, ce n’est malheureusement pas le cas. Les personnes qui seront indemnisés sont celles qui ont assuré leurs biens. En d’autres termes, si une maison ou une voiture n’est pas assurée, il n’y aura pas d’indemnisation.

En revanche, les sinistrés assurés seront mieux indemnisés, avec une franchise légale de 380 euros, plus basse que ce qui existe dans les contrats d’assurances.

Inondations : que faire concrètement après le sinistre ?

Tout d’abord, explique Stanislas di Vittorio, il faut éviter d’aggraver les dégâts matériels. Concrètement, les sinistrés devront aérer le plus possible leurs habitations pour laisser sécher plus rapidement. Il faut ensuite fournir à l’assureur un dossier le plus complet possible, malgré les difficultés évidentes en ces circonstances. Réunir ainsi le plus possible factures, photos, ou toutes preuves permettant d’évaluer précisément le montant des dégâts.

De plus en plus d’événements climatiques : quelles conséquences pour notre système d’assurance ?

Assurland rappelle que s’il y a certes d’un côté une réalité d’un dérèglement climatique, il faut aussi rappeler que la main humaine y est aussi pour quelque chose avec notamment la construction d’habitations en zones inondables. Les habitations sont donc plus vulnérables en cas d’inondations, mais en plus ces constructions empêchent l’évacuation des eaux.

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/inondations-dans-l-aude-une-defaillance-de-meteo-france-1109402.html 

Regardez l’intervention d’Assurland :

 

 

 

 

 

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.