Spots et interviews TV

Catastrophes naturelles, inondations : quelle indemnisation des assureurs ?

Publié par le , Mis à jour le 05/11/2018 à 16:02 , Source : Canal+

Assurland parle des inondations dans l'Aude

Invité de l’émission l’info du vrai sur Canal Plus, Stanislas di Vittorio fondateur du comparateur d’assurances Assurland.com, pour parler des inondations dans l’Aude.

Comment va fonctionner l’apport financier de l’Etat avec celui des assurances ?

Stanislas di Vittorio rappelle que ces deux indemnisations sont complètement indépendantes. Du côté des assureurs, la procédure reste suffisamment claire, habituelle ; du côté de l’Etat qui aurait promis de décoincer de l’argent pour les sinistrés, les détails ne sont pas encore publiés.

Stanislas di Vittorio, invité de Canal Plus, sur les inondations

Le présentateur cite un chiffre global de 200 millions d’euros, notamment de la part des assureurs, Emanuel Macron a évoqué 80 millions d’euros en plus, mais ce qui intéresse les sinistrés, c’est d’avoir l’argent et les indemnisations tout de suite ou au moins le plus rapidement possible.

Assurland explique que pour la part des assureurs, ces derniers rembourseront les sinistrés en fonction de leur police d’assurance des particuliers et des entreprises. Par ailleurs, les compagnies d’assurances ne paieront pas tout, parce qu’il y a des choses qui ne sont pas assurées, parce qu’il y a des franchises, etc. Le cadre dans lequel l’Etat intervient, Assurland ne peut pas le dire, mais en tous cas, ces 80 millions d’euros promis par Macron interviennent en plus de la part des assureurs.

Les assureurs ne vont-ils pas profiter de l’argent de l’Etat pour moins rembourser ?

Selon Stanislas di Vittorio, les assureurs vont indemniser les sinistrés en fonction de leur police d’assurance. Ils vont à ce titre envoyer un expert pour l’évaluation des dégâts matériels, et indemniseront en fonction de garanties souscrites.

Typiquement, les 80 millions de l’Etat risque de revenir plutôt aux collectivités qu’aux particuliers.

Lors d’une catastrophe naturelle, pour bien indemniser les sinistrés, les assureurs demandent systématiquement une évaluation financière des dégât matériels, assortie de preuves en tout genre (factures, photos, etc.). Or, dans ces situations extrêmes, il n’est pas toujours simple de demander à des personnes qui ont tout perdu de sortir la facture correspondant à tel bien endommagé. S’agit-il d’un rapport de force entre la compagnie d’assurance et le sinistré ?

Pour Assurland, il est naturel qu’un sinistré qui déclare par exemple une perte de bijoux doivent prouver cette perte.

Regardez l'intervention d'Assurland dès la 3e minutes :

https://www.mycanal.fr/docus-infos/l-info-du-vrai-du-22-10-l-actu-macron-les-pieds-dans-l-aude/p/1512059

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.