Comparez gratuitement

Une Tesla plus compacte et économique

08 nov. 2023 Zoé Dupey 844 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

C’est officiel. Tesla aura bien droit à une voiture à moins de 25 000 euros. Après avoir dévoilé la nouvelle Model 3 Highland, Tesla a toujours pour ambition de produire une voiture électrique à un prix abordable pour secouer le marché automobile. Elon Musk a confirmé le projet Next-Gen, tout en précisant que la voiture en question sera produite en Europe et assemblé en Allemagne.

20 millions de véhicules à horizon 2030

Une nouvelle ère de l'industrie automobile européenne est sur le point de voir le jour. En effet, la Gigafactory de Berlin, initialement prévue pour la production de batteries, se prépare à accueillir la prochaine génération de modèles Tesla, dont la mystérieuse voiture à 25 000 €. Bien que les détails sur ce modèle restent encore flous, son arrivée sur le marché européen représente un tournant majeur pour l'industrie automobile de la région. 

Avec une demande croissante pour des véhicules compacts, cette nouvelle addition à la gamme Tesla est attendue avec impatience. Il se pourrait même que ce modèle puisse bénéficier du bonus écologique en France. Si tel était le cas, cela ramènerait son prix à 20 000 €. De quoi susciter un engouement sur le marché automobile.

L'ambition d'Elon Musk n'est pas seulement de proposer des modèles moins chers, mais aussi d'augmenter la production de Tesla de manière exponentielle. L'entreprise s'est fixé un objectif audacieux et espère atteindre en termes de production vingt millions de véhicules d'ici 2030, soit dix fois plus que la production actuelle. Cependant, la réalisation de cet objectif n'est pas sans son lot de défis. La récente baisse des prix de vente et les coûts de production plus élevés des nouvelles usines ont eu un impact significatif sur la rentabilité de l'entreprise. Malgré ces obstacles, la Gigafactory de Berlin semble tout mettre en œuvre pour remplir ses objectifs, avec à la clé une opportunité d'expansion significative sur le marché européen.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Des modèles moins chers et plus performants

Mais comment Tesla réussit-elle à proposer des voitures électriques moins chères ? Et bien la plateforme vise à réduire de moitié les coûts liés aux composants des véhicules et à la production. Cette démarche s'inscrit dans la philosophie de Tesla, qui a déjà réussi à réduire les coûts de 30 % sur les modèles actuellement disponibles sur le marché. Tout cela est rendu possible notamment grâce à une nouvelle méthode d'assemblage, visant à abandonner le modèle de production à la chaîne. Les futures plateformes adopteront une approche où différents îlots de production assembleront individuellement des pièces, avant que ces éléments distincts ne se rejoignent pour former un seul véhicule final.

La nouvelle génération ouvrira la voie au développement de nouveaux véhicules sur divers segments, offrant des modèles à la fois "abordables et désirables". Pour l'entreprise il ne s'agit pas seulement d'améliorer le châssis ou la structure des futurs modèles mais bien de mettre en place une série d'améliorations touchant aussi bien les composants que les logiciels, ainsi que la méthodologie de production des véhicules.

Mais ce n'est pas la seule innovation, l'entreprise pense aussi introduire de nouveaux moteurs qui ne dépendent pas de terres rares, une caractéristique qui fera son retour sur les prochains modèles Tesla. Cette nouvelle approche de construction pourrait bien surpasser les efforts de la concurrence pour rattraper Tesla.

Une révolution dans l’industrie automobile ?

La Gigafactory de Berlin est sur le point de devenir un centre névralgique de production pour Tesla en Europe, avec des implications significatives pour le marché automobile du continent. 

L'annonce de la production de ce modèle "next-gen" en Europe représente une étape importante dans le développement de l'industrie automobile électrique et pourrait jouer un rôle central dans le paysage économique actuel.

De nombreux points concernant ce modèle restent à éclaircir et sa date de production n'est pas encore connue, mais son potentiel visant à transformer le paysage de l'industrie automobile est indéniable. L'électrique ne serait ainsi plus considérée comme une option de luxe, mais bien comme une alternative accessible au plus grand nombre.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance auto

production-voiture-neuve Réussir l'achat d'une voiture neuve en 2024 : Stratégies et astuces

L'achat d'une voiture neuve est l'un des investissements les plus importants que vous ferez probablement. Il est donc important de prendre le temps de faire les recherches et de comparer les différentes options pour trouver le meilleur modèle et le meilleur prix pour vos besoins.

Lire la suite
voiture-garage-reparation-entretien Entretien voiture : Optimiser votre assurance en 2024

Faute d'entretenir suffisamment sa voiture, un assuré peut craindre en cas de sinistre d'être moins bien indemnisé par son assurance. Dans quelle mesure un défaut d'entretien peut-il diminuer votre niveau d'indemnisation ?

Lire la suite
Assurance-voiture-électrique Choisir son assurance pour voiture électrique

Si vous possédez un véhicule électrique, il faudra l'assurer, comme pour un modèle thermique. Mais que faut-il savoir de particulier sur l'assurance d'une auto électrique ?

Lire la suite
Guide du retrofit : Conversion de véhicule en électrique en 2024

Le rétrofit des moteurs est un procédé permettant le remplacement du moteur thermique d'un véhicule par un moteur électrique. Cela permet de rendre le véhicule plus écologique en utilisant un moteur alimenté par une batterie ou des piles à hydrogène. Mais quelles sont les voitures éligibles à cette transformation et à quel prix ?

Lire la suite
moteur de voiture Maximisez vos avantages avec le bonus écologique auto en 2024

Né du Grenelle de l'environnement de 2007, le bonus-malus écologique pour vocation d'aider les particuliers à acheter des véhicules moins polluants. Depuis, le dispositif s'est précisé et de nouvelles règles ont été instaurées. Le décret 2017-1851, publié au Journal Officiel le 31 décembre 2017 fixe un nouveau fonctionnement pour le bonus écologique et la prime à la conversion. A ce bonus peut s'ajouter la prime à la casse.

Lire la suite