• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

25 % des logements inoccupés à Paris

Publié par le

Encore trop de logements inoccupés à Paris ?

Une récente étude dresse un édifiant constat : le quart des logements recensés dans les 4 premiers arrondissements de Paris sont totalement vides. Une telle situation légitimerait une hausse de la taxe sur les résidences secondaires selon la municipalité. Etat des lieux.

+6 % pour les logements vides

D’après l'Atelier parisien d'urbanisme, plus de 20 000 logements sont inoccupés au sein des 4 premiers arrondissements de la capitale. De plus, dans le seul 2e arrondissement parisien, le nombre de ces logements vides a bondi de 6 % en 5 ans seulement (entre 2008 et 2013).

Notez aussi que plus de la moitié des habitants de ces arrondissements sont seuls (ndlr : 57 %) et les 4 premiers arrondissements de Paris présentent également la densité de population la moins élevée de la capitale (ndlr : 4,5 % de la population parisienne).

Une surtaxe d’habitation à 250 % ?

A Paris, on dénombre approximativement 107 000 résidences secondaires, nombre qui a quasiment doublé au cours des 15 dernières années.

En réaction à la pénurie de logements disponibles mais aussi à la hausse des prix de l’immobilier, la Mairie de Paris a donc décidé l’augmentation de la taxe sur les résidences secondaires. Toutefois, si le Conseil a dit vouloir au cours de l’été faire passer à la surtaxe d’habitation de 60 à 250 %, le Parlement doit encore se prononcer. Affaire à suivre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES