Assurance habitation

Airbnb vous invite à passer une nuit dans le château de Downton Abbey

Publié par le

Qui veut passer une nuit dans le château de Downton Abbey ?

Vous êtes libres le 26 novembre prochain ? Et bien tant mieux car Airbnb propose à deux personnes de louer le temps d’une nuit une chambre dans le célèbre château de Highclere de la série Downton Abbey.

Rendez-vous le 26 novembre prochain

La vie de château vous fait rêver ? Et pourquoi ne pas passer une nuit dans le célèbre château de Highclere de la série Downton Abbey ? À l'occasion de la sortie du film qui aura lieu le 25 septembre prochain, Airbnb a décidé de vous faire une belle surprise. La plateforme va mettre en location une chambre qui héberge la célèbre famille Crawley. Attention, les propriétaires et occupants de cette somptueuse demeure, le compte et la comtesse de Carnarvon n’ouvriront leurs portes qu’à deux privilégiés. Un moment inoubliable qui aura lieu le 26 novembre prochain.

Moyennant 150 livres soit 170 euros, les invités du jour pourront profiter d’un cocktail servi dans le salon d’apparat du château par le majordome des lieux.  Les convives seront ensuite invités à se rendre dans la salle de banquet pour apprécier un diner traditionnel avant de rejoindre la bibliothèque pour boire un café ou un digestif. En fin de soirée, ils seront invités à regagner leur chambre. Le lendemain matin, après le petit-déjeuner,  ils pourront faire le tour de la propriété. Et cerise sur le gâteau, les hôtes ont d’ores et déjà prévu d’offrir un cadeau pour que les invités puissent le ramener chez eux.

Ouverture des réservations à partir du 1er novembre

Les possibilités de réservations seront mises en ligne le 1er novembre prochain. Le château de Highclere couvre une superficie de 100 000 mètres carrés et compte pas moins de 300 chambres.

Ce n’est pas la première fois que Airbnb propose à ses clients des hébergements insolites.  Cet été, la plateforme proposait par exemple de louer le chalet de Tony Stark dans Avengers Endgame.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES