• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

APL : qui des coloc ou des locataires y ont plus le droit ?

Publié par le , Mis à jour le 26/04/2017 à 12:10

Les colocataires moins aidés que les locataires

Le ministre du Logement vient de rappeler que les personnes vivant en colocation percevaient des Aide personnalisée au logement (APL) plus faibles que les locataires seuls.

Pourquoi les coloc’ sont moins bien lotis que les locataires ?

Les personnes vivant en colocation percevraient des APL moins importantes que les personnes vivant en location seule.

Le site Le Particulier cite cet exemple :

Logement : 3 pièces en zone 3, loué 500 €/mois hors charges

  • Couple modeste avec enfant, revenu imposable 1 500 euros/an : 186 euros d’APL/mois
  • 2 colocataires modestes, revenu imposable 1 500 euros chacun/an : 104 euros d’APL chacun par mois

Pourquoi une telle différence ? Parce que le calcul de l’APL se base sur le montant du loyer plafonné, un forfait de charges, sur les ressources et la composition du foyer. Ce qui explique que l’aide au logement est plus faible pour des colocataires c’est qu’elle est égale à 75 % du plafond par rapport à un locataire seul. Cette différence est justifiée par l’argument de la mutualisation de certaines charges en colocations, permettant de diminuer les dépenses du foyer en colocation.

Il s’agit tout simplement d’un calcul plus juste aux yeux du gouvernement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES