• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Après 5 mois de trêve, les expulsions de locataires reprennent

Publié par le

La trêve hivernale est terminée et les expulsions peuvent reprendre…

Le mois d’avril n’est pas uniquement synonyme de printemps. Dans le secteur du logement, ce mois rime aussi avec inquiétude et anxiété. Il s’agit en effet de la période où les expulsions de locataires peuvent reprendre

Location : les 5 mois de trêve sont finis

Le beau temps est de retour pour le plus grand plaisir de la majorité des Français. Une autre partie redoute pourtant cette période. Il s’agit des locataires en situation financière instable pouvant de nouveau être expulsés de leur logement souvent en cas de loyers impayés.

La trêve hivernale est en effet finie après 5 mois (du 1er novembre 2016 au 31 mars 2017). La loi ne protège donc plus les locataires en situation de défaut de paiement et les huissiers peuvent reprendre ce type de mission.

Encore trop d’expulsions mais des places d’hébergement en hausse

En 2015, environ 127 000 procédures d’expulsion ont abouti (source Fondation Abbé Pierre). En cause, plusieurs raisons comme l’augmentation des loyers qui ne va pas dans le même sens que certaines situations précaires.

Pour répondre à cette situation, la ministre du Logement et de l’Habitat durable, Emmanuelle Cosse, a annoncé en mars 2017 la création de 5 000 nouvelles places d’hébergement à la sortie de l’hiver. Le tout devrait donc tabler à 125 000 places soit une augmentation d’environ 52% depuis 2012.

Enfin, l’arrêt de la trêve hivernale autorise à nouveau les expulsions locatives mais également les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, etc.) à réaliser des coupures si impayés il y a.

via Leparticulier.fr

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES