Assurance moto

À Paris, les femmes cyclistes victimes des poids lourds

Publié par le

24 cyclistes sont morts entre 2005 et 2017 à Paris

À Paris, les cyclistes femmes ont été les premières victimes des poids lourds entre 2005 et 2017. Sur cette période, 16 femmes ont perdu la vie après une collision avec un camion. Mais comment expliquer ce phénomène ?

16 femmes ont été tuées après une collision avec un poids lourd

La Sécurité routière a dévoilé les chiffres de la mortalité pour le mois de mars 2019. Des chiffres qui sont toujours aussi mauvais. Au total, ce sont 250 personnes qui ont perdu la vie sur le réseau routier. Parmi les victimes, on retrouve en première ligne les cyclistes (+8,8%) : « la mortalité des cyclistes est la plus forte relevée pour un mois de mars depuis dix ans avec 18 décès estimés le mois dernier ».

Sur une base de données des accidents corporels de la circulation établie entre 2005 et 2017, le journal Libération a voulu déterminer comment les cyclistes parisiens sont tués. Durant cette période, ce sont 24 cyclistes qui ont perdu la vie après une collision. Parmi les victimes, 16 sont des femmes qui ont presque toutes été tuées par un poids lourd. Un constat similaire pour les blessés graves. Là encore, 64 femmes contre 30 hommes ont été blessées après un accident avec un camion. Dans la quasi-totalité des cas, « elles sont victimes d’un poids lourd tournant à droite à un carrefour » explique le quotidien.

Les femmes se retrouvent dans les angles morts des camions

Pour expliquer les collisions entre les femmes et les poids lourds, Libération se base sur un rapport des transports en commun londoniens. Le document avance l’hypothèse que les femmes respectent davantage le code de la route que les hommes. En effet, les cyclistes masculins auraient tendance à prendre quelques libertés en grillant les feux rouges par exemple. Les femmes seraient plus souvent dans les angles morts des camions.

En septembre 2018, Edouard Philippe a lancé « son plan vélo », une série de mesures pour inciter les Français à se déplacer à bicyclette. Parmi les différentes pistes, le Premier ministre a émis l'idée d’un « sas vélo » ainsi que le double sens cyclable étendu à toutes les rues à 50km/h en agglomération.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES