Comparez gratuitement

Cette mesure est déjà qualifiée d'hérésie humanitaire, sanitaire et financière

29 nov. 2023 Zoé Dupey 784 vues

Le projet de loi sur l'immigration a été présenté à l'Assemblée nationale ce lundi 27 novembre. Les sénateurs et sénatrices ont considérablement durci le texte initial au gouvernement. Parmi les mesures décriées : la suppression de l’aide Médicale d'État (AME) permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins. Les défenseurs du dispositif dénoncent une “hérésie humanitaire, sanitaire et financière”.

Un dispositif anti-appel d’air

Le dispositif de l'Aide Médicale d'État (AME), mis en place en 1999 a pour objectif d'offrir un accès aux soins aux étrangers en situation irrégulière, sous certaines conditions de ressources et pour une durée d'un an. Les bénéficiaires doivent résider sur le territoire national depuis au moins trois mois et gagner, pour une personne seule, moins de 9 719 euros par an, soit 810 euros par mois.

Mais la commission des lois du Sénat a récemment pris la décision de supprimer l'AME. Pour la droite sénatoriale, ce dispositif constitue un “appel d’air” à l’immigration illégale.  Muriel Jourda, rapporteure LR pour la commission des lois, a estimé tout à fait normal de “débattre d'un dispositif dont les soins sont pris en charge dans notre pays et qui a 3 000 milliards d’euros de dette”.

 

“Les considérations financières ne sont pas neutres. Est-ce un appel d'air ? Ce qui est certain, c'est qu'on a bien envie de continuer à bénéficier du système français quand on a commencé à y goûter.”, déplore Muriel Jourda.

Une observation qui rentre complètement en contradiction avec les conclusions du pré-rapport Evin/Stefanini commandé par le gouvernement. Celui-ci souligne que 50 % des individus éligibles à l'AME n’y ont pas recours.

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé à partir de 4,87€ par mois

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

AME remplacée par l’AMU

L’AME sera alors remplacée par une Aide Médicale d'Urgence (AMU), marquant ainsi un changement significatif dans l'approche de l'accès aux soins pour cette population. 

Cette nouvelle proposition prévoit une prise en charge très limitée, se concentrant sur le "traitement des maladies graves et des douleurs aiguës", les soins liés à la grossesse, les vaccinations réglementaires et les examens de médecine préventive.

Par ailleurs, l'accès à cette AMU serait désormais soumis au versement d'un "droit annuel", dont le montant serait déterminé par décret. Cette réforme suscite des débats houleux quant à son impact sur la santé des étrangers en situation irrégulière et soulève des questions sur l'universalité de l'accès aux soins.

3 500 médecins menacent de désobéir

Cette disposition s’est heurtée à une très large désapprobation. Dans un appel transmis à l'Agence France-Presse (AFP) le 11 novembre, 3 500 médecins, tant salariés que libéraux, ont signé une "déclaration de désobéissance" si le dispositif venait à disparaître. 

Ces professionnels de la santé s'engagent à "désobéir" et à "continuer de soigner gratuitement" ces patients si le dispositif venait à être supprimé, conformément au Serment d'Hippocrate qu'ils ont prononcé. Les initiateurs de cette déclaration, les Pr Antoine Pelissolo et Jean-Marc Baleyte, chefs de service en psychiatrie aux hôpitaux Henri Mondor de Créteil et au centre hospitalier intercommunal de Créteil, assurent qu'ils resteront indifférents aux conditions sociales, financières, à la langue et à la nationalité des patients. 

 

"La déontologie prescrit le juste soin pour chaque personne qui me consulte. La sagesse dénonce la faute éthique et en passant l’erreur épidémiologique. Patients d’ici et d’ailleurs, ma porte vous est ouverte. Et le restera.” promettent les signataires.

À l'Assemblée nationale aussi cette mesure divise. En octobre dernier, Olivier Véran, l'ancien ministre de la Santé, avait manifesté un "vrai désaccord" avec le ministre de l'Intérieur. Le gouvernement quant à lui ne s’est pas prononcé et a simplement souligné que “mélanger les débats sur l'AME et ceux qui ont trait au contrôle de l'immigration est un non-sens.”

Le texte sera débattu à partir du 11 décembre à l'Assemblée nationale, où il devrait être à nouveau amendé, notamment par l'aile gauche du camp macroniste, qui cherche à rééquilibrer le texte.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre les mutuelles santé

Mutuelle-chomeur Mutuelle pour chômeur : quelles solutions pour les sans emploi ?

Un demandeur d'emploi inscrit à Pôle Emploi a besoin de couvrir ses frais de santé. Mais quelles solutions s'offrent à lui ? Peut-il bénéficier d'une couverture santé gratuite ? Quelles sont les aides ?

Lire la suite
Mutuelle-pour-famille Mutuelle familiale : Comparez et économisez

Souscrire une bonne assurance santé n'est pas anodin, et d'autant plus pour couvrir tous les membres de sa famille. Comment bénéficier des meilleures garanties aux meilleurs tarifs ?

Lire la suite
Santé Quelle mutuelle santé solidaire ?

Les Français qui ont un petit budget ont tendance à renoncer plus facilement aux soins faute de complémentaire santé. Depuis le 1er novembre 2019, la complémentaire santé solidaire (CSS) aident les personnes avec des petits revenus.

Lire la suite
prix-mutuelle Quel prix pour une mutuelle en 2024 ?

Vous cherchez une mutuelle santé mais vous ne savez pas à quel prix vous pouvez vous attendre ? Nous vous donnons toutes les clés pour comprendre le prix d'une mutuelle santé et comment faire des économies.

Lire la suite
medicaments-sante-argent Taux de remboursement des médicaments en 2024

Vous avez besoin d'un médicament et vous vous demandez combien vous allez devoir débourser ? Sachez que, en France, tous les médicaments prescrits par un médecin sont remboursés par la Sécurité sociale. Toutefois, il existe une franchise médicale de 1 euro par boîte.

Lire la suite
Mutuelle pas cher Mutuelle Pas Cher : Comparateur et Devis Gratuit

Vous cherchez une mutuelle pas cher ? Découvrez notre comparatif des meilleures mutuelles pas chères du moment et obtenez votre devis gratuit en moins de 3 minutes.

Lire la suite