Comparez gratuitement

Le chèque carburant sera de nouveau mis en place pour l'année 2024

27 sept. 2023 Zoé Dupey 186 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

Lors de son allocution télévisée dimanche soir, le Président Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle mesure visant à soulager les Français face à la flambée des prix du carburant. Ainsi, un chèque d’un montant de 100 euros pourra être alloué à quelques ménages sous réserves de conditions d’éligibilité. 

Une aide de 20 centimes par litre pour les travailleurs actifs

Le montant de cette nouvelle allocation, plafonné à 100 euros annuels, reste à préciser quant à sa répartition. Selon les estimations du ministère de l'Économie et des Finances, il équivaut à une réduction de 20 centimes par litre pour un automobiliste moyen parcourant environ 12 000 kilomètres par an avec un véhicule consommant 6,5 litres aux 100 kilomètres.

Toutefois, cette allocation n'est pas destinée à tous les automobilistes, mais spécifiquement aux ménages modestes dont la voiture est un impératif professionnel. Contrairement à l’ancienne prime mise en place en janvier dernier, cette allocation sera accordée individuellement, indépendamment du nombre de véhicules au sein d'un même foyer. Par exemple, un couple dont les deux membres utilisent leur véhicule pour se rendre au travail pourront tous deux bénéficier de cette aide.

L’indemnité pourra être étendue aux étudiants et aux apprentis s’ils respectent les conditions d’éligibilité et qu’ils utilisent leur véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail. Pour ce faire, ils doivent avoir déclaré, au titre des revenus 2022, un revenu d’activité.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Les conditions de revenu pour être éligible

Ce coup de pouce s'adresse principalement aux 50% de Français aux revenus les plus modestes, soit ceux situés dans les cinq premiers déciles de revenus. 

La limite du cinquième décile correspond à un revenu fiscal annuel de référence par part inférieur à 14 700 €, ce qui correspond environ à :

  • 1 314 € nets/mois pour une personne seule ;
  • 3 285 € nets/mois pour un couple avec un enfant ;
  • 3 285 € nets/mois pour une personne seule avec deux enfants ;
  • 3 941 € nets/mois pour un couple avec deux enfants ;
  • 5 255 € nets/mois pour un couple avec trois enfants.

Selon les critères du chèque carburant de 2023, cela concerne les personnes seules percevant moins de 1314 euros nets par mois, les couples avec un enfant gagnant moins de 3285 euros, et ceux avec deux enfants gagnant moins de 3941 euros. Une femme seule avec deux enfants gagnant moins de 3285 euros par mois pourrait également être éligible.

En réalité, il s'agit d'une reproduction presque parfaite de la "prime carburant pour les travailleurs" instaurée en début d'année 2023. “L’enveloppe budgétaire d’environ 500 millions d’euros est déjà prévue dans le projet de loi de finances pour 2024 qui sera présentée ce mercredi en Conseil des ministres”, assure-t-on au ministère de l’Économie.

Cependant, Bercy pourrait revoir ce plafond en raison de l’augmentation des salaires observée l’année dernière. En effet, contrairement aux autres chèques carburants, cette aide sera basée sur les revenus de 2022 et non 2021. D’après les estimations, cette nouvelle aide à la pompe devrait concerner environ 5 millions de Français.

Initialement, il n’était pas question que le chèque carburant soit renouvelé. Mardi 5 septembre, le prix du carburant avait dépassé le seuil symbolique des deux euros le litre dans certaines stations-services. Une flambée des prix qui n’est pas prête de baisser si l’on en croit le contexte géopolitique.

Une production de pétrole toujours en baisse pour 2024

Le prix du baril de pétrole enregistre une augmentation notable, principalement due à la forte demande estivale et aux mesures de restriction de production mises en place par les principaux pays producteurs, tels que l'Arabie Saoudite et la Russie. Ces derniers cherchent ainsi à stimuler la valeur de l'or noir après plusieurs mois de baisses consécutives.

En juillet, l'Arabie Saoudite a réduit sa production de pétrole jusqu'à un million de barils par jour, signalant un ralentissement significatif de l'approvisionnement. Cette tendance s'est confirmée en septembre, avec des mesures similaires appliquées par l'Arabie Saoudite et la Russie.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) préconise une poursuite de cette politique de restriction de production jusqu'à la fin de l'année 2024, suggérant ainsi une persistance de la pression sur l'offre pétrolière.

Au début du mois d'août, le prix du baril de pétrole a atteint 85 dollars, soit une augmentation de près de 10 % en un mois, marquant ainsi son niveau le plus élevé depuis trois mois. Cette hausse a des répercussions directes sur les consommateurs, les entreprises et les ménages, qui subissent une augmentation des coûts à la pompe, témoignant de l'impact de la reprise économique sur les prix de l'énergie.

Cette situation montre bien la dépendance européenne au pétrole, d’où la nécessité de trouver des solutions sur le long terme. L’ancien Commissaire européen à l’énergie, Andris Piebalgs, rappelant l’engagement du Conseil, avait déclaré être certain que l’UE pouvait produire des biocarburants et adoucir ainsi, l’effet de la hausse du prix du pétrole sur les groupes les plus vulnérables

Mais le sujet reste complexe, et pour que des solutions efficaces voient le jour, le gouvernement devra prendre des mesures plus radicales et prendre en compte l’aspect spéculatif de ce marché dont la hausse du prix du pétrole reste irréversible et durable.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance auto

Pourquoi la conduite accompagnée rend-elle l'assurance auto moins chère ? Conduite accompagnée : les étapes pour apprendre à conduire ?

En matière de conduite automobile, il est conseillé de s'y consacrer dès le plus jeune âge. Ainsi, il est recommandé de recourir à la conduite accompagnée pour apprendre à maîtriser son véhicule et prévenir les dangers de la route. Plus loin, sur le front des assurances auto, l'Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC) permet de bénéficier d'un contrat d'assurance auto moins chère. Explications.

Lire la suite
Connaître les sanctions encourues en cas d'état d'ivresse au volant Statistiques et prévention de l'alcool au volant

La consommation d'alcool serait l'un des principaux facteurs de mortalité routière avec 20 % des décès routiers. Même en respectant la quantité d'alcool autorisée par la loi et fixée à 0,5 g/l d'alcool par litre de sang, il faut savoir que les chances d'être impliqué dans un accident mortel sont multipliées par deux.

Lire la suite
voiture-clé-conducteur Qu'est-ce qu'un conducteur novice ?

Lorsque l'on évoque le conducteur novice, on a tendance à penser immédiatement au jeune conducteur qui a obtenu récemment son permis de conduire. En réalité, toutes les tranches d'âge peuvent être classées dans cette catégorie. Alors, quels sont les critères déterminant un conducteur novice ? La réponse dans la suite de cet article pratique.

Lire la suite
Arriverez-vous à faire rentrer tous ces bagages dans la voiture ? Charger efficacement sa voiture pour les vacances

L'été sur la route des vacances, il arrive de croiser des voitures particulièrement bien chargées. A tel point que la sécurité est...légèrement négligée. Voici le top 6 des profils de conducteurs qui voient large pour une semaine au Cap d'Agde.

Lire la suite
Attention aux objets sur la route des vacances Réagir à une collision avec un objet en voyage

Les vacances commencent, toute la petite famille est en voiture sur l'autoroute du soleil...et là, le drame : vous percutez un objet qui traine sur la route. Quelles démarches faire en cas d'un tel problème ?

Lire la suite
auto-assurance-permis Astuces pour préserver les points de permis

Il s’agit d’une astuce que peu de personnes connaissent, un moyen efficace de ne jamais perdre aucun point sur son permis de conduire. Il convient tout simplement de mettre le nom d’un enfant mineur ou d’une personne qui n’a pas le permis sur la carte grise. Et c’est parfaitement légal.

Lire la suite