• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Dégât des eaux non responsables : fin des résiliations

Publié par le

Le dégât des eaux est connu pour être la bête noire des assureurs, surtout s’il est répétitif, mais ne devrait plus effrayer les assurés. Ce type de sinistre représente 40 % des dossiers chaque année, et valait jusqu’à présent la résiliation de l’assuré en cas de dégâts des eaux répétitifs. Ces pratiques de résiliation d’assurance expéditives sont désormais de l’histoire ancienne.

Résiliation pour dégât des eaux répétitif

C’était la procédure à laquelle les assureurs n’hésitaient pas à recourir pour se « débarrasser » des assurés victimes de dégâts des eaux répétitifs. Que les assurés soient responsables ou non du sinistre, les assureurs ne prêtaient attention qu’à la répétition et pratiquaient la résiliation.

Il faut dire qu’avec un coût moyen d’environ 1 000 euros  pour l’assureur habitation, les assureurs étaient réticents quant à l’idée de conserver des assurés jugés trop à risque.

Assurance habitation : fin des résiliations expéditives  pour dégât des eaux

Les compagnies d’assurance habitation se sont engagées à ne plus résilier automatiquement les victimes de dégâts des eaux, s’ils ne sont pas responsables. Les assureurs tenteront de mieux définir la notion de responsabilité.

Cette décision devrait permettre d’éviter les périodes de défaut d’assurance des assurés qui suite à une telle résiliation de la part de l’assureur, avaient parfois du mal à se réassurer.

En revanche, si les assureurs renoncent à résilier définitivement l’assuré, ils se laissent toujours la possibilité d’appliquer une surprime d’assurance habitation. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES