Assurance habitation : quid du mur mitoyen ?

  • Plus de 78 offres d'assurance comparées en 3 minutes
  • Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Assurance habitation et mur mitoyen : voici un sujet délicat. Un mur mitoyen peut être considéré comme « propriété partagée » ou non. Les propriétaires de ce type de mur partagent normalement certaines obligations. Mais quid des responsabilités en cas de sinistre et de litige ? 

Un mur mitoyen : une « propriété partagée »

Selon la définition de Service-Public.fr, est mitoyen le « mur qui sépare deux terrains contigus ». Par principe, il appartient aux deux propriétaires de ces terrains situés côte à côte. Cette « propriété partagée » oblige les deux voisins à assurer l’entretien du mur mitoyen et, si l’un d’eux devait laisser se dégrader le mur par suite de négligence, il devra seul assumer les frais requis pour sa réparation.

A noter qu’un mur peut être mitoyen en totalité ou en partie seulement lorsque les habitations voisines sont de tailles différentes.

bloc-cta-habitation
Votre assurance habitation à partir de 47€ par an

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Quelles responsabilités en cas de sinistre ?

Les propriétaires partagent également la responsabilité en matière de travaux de réparations et d’indemnisation des tiers en cas de sinistre. Si l’un des deux propriétaires peut néanmoins prouver que le second est à l’origine des dommages, ce dernier peut être reconnu responsable.

Un litige peut survenir sur cette responsabilité des dégâts. Les compagnies d’assurances des deux propriétaires missionnent alors chacun un expert devant établir un rapport sur les causes de la dégradation ainsi que sur la responsabilité de celle-ci. Si les assureurs ne parviennent pas à résoudre le litige, c’est à la justice de trancher.

Dans ce cas, l’assistance juridique souscrite dans le cadre du contrat multirisque habitation rentre en compte. Dans les limites du contrat souscrit, l’assurance prend en charge les frais de justice ou encore les frais d’expertise.

sinistre-mur

La « propriété non partagée » d’un mur mitoyen

Si le mur est présumé naturellement mitoyen au cadastre, l’un des voisins peut seul devenir propriétaire s’il satisfait à l’une des circonstances suivantes :

  • il a édifié lui-même le mur ;
  • il a entretenu seul le mur pendant 30 ans, l’autre voisin ne procédant à aucune dépense ;
  • le cadastre a attribué la propriété à l’un des deux voisins ;
  • si les eaux de pluie s’écoulent chez l’un des voisins à cause de la manière dont le mur a été bâti, il en devient automatiquement propriétaire.

S’il remplit l’une de ces conditions, l’intéressé pourra être désigné propriétaire du mur mitoyen en obtenant une attestation officielle de propriété.

Les plus recherchés

Les dernières actualités de l'assurance habitation

secheresse Le Gouvernement limite la garantie cat' nat'

Le Gouvernement ajuste sa législation pour mieux gérer les conséquences des catastrophes naturelles, notamment la sécheresse. Cette adaptation se manifeste par l'introduction de mesures législatives visant à encadrer la garantie catastrophe naturelle (cat'nat') et à renforcer le contrôle des règles de construction.

Lire la suite
punaise-de-lit Punaises de lit : quelle prise en charge dans l'assurance ?

Face à la recrudescence importante des punaises de lit, la mairie de Paris souhaite entamer “un dialogue avec les assureurs” afin d'intégrer dans le contrat d'assurance habitation l'éradication des nuisibles. Cette nouvelle mesure devrait aussi permettre aux foyers les plus modestes de traiter leur logement et limiter ainsi la propagation pour faute de moyens.

Lire la suite
assurance-habitation Quelle est la nouvelle assurance habitation parisienne ?

Depuis le début de l'année en cours, la mairie de Paris en association avec VYV Conseil et Wakam offre une nouvelle assurance habitation à un tarif uniforme. Cette mesure vise à bénéficier principalement aux classes moyennes ainsi qu'aux individus aux ressources financières limitées.

Lire la suite
La rédaction d'Assurland
Rédigé par La rédaction d'Assurland

Dernière mise à jour : le 08/06/2023

Découvrir l'équipe rédactionnelle