• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

A Paris, le nouveau modèle de Vélib présenté

Publié par le

La mairie de Paris vient de présenter les Vélib 2

La ville de Paris vient de présenter les nouveaux Vélib, appelés Vélib’2, que les Parisiens auront le plaisir d’utiliser à partir du 1er janvier 2018. Ces vélos en libre-service peuvent être essayés du 25 au 27 octobre.

Deux couleurs pour deux modèles différents

Un vert et un bleu : le Vélib fait peau neuve. A partir du 1er janvier 2018, les vélos en libre-service gris de JC Decaux seront remplacés par de nouveaux bicyclettes. Les Parisiens mais également les touristes auront à leur disposition deux types de Vélib. La mairie de Paris vient de présenter ces deux modèles : le vert est traditionnel alors que le Vélib bleu est électrique. Adieu la lourdeur de ces vélos (20kg contre 22.25kg actuellement) et bienvenu à l’assistance électrique qui offrira une autonomie de 50 kilomètres. La municipalité a décidé de surfer sur la mode du vélo électrique puisque ces Vélib bleu composeront dans un premier temps 30% de la flotte totale.

Une inconnue : la nouvelle grille tarifaire

L’autre nouveauté ne concerne pas le vélo en lui-même mais les bornes où les déposer et récupérer. Grâce à un nouveau système d’accrochage, il ne sera plus nécessaire de se demander où accrocher son Vélib lorsqu’une station est pleine puisqu’il sera possible de le déposer malgré le fait qu’il n’y ait plus de place. La question qui cependant se pose concerne la nouvelle grille tarifaire. Du fait de l’incorporation de vélo électrique dans la flotte, il est possible que les prix soient revus à la hausse. Ces nouveaux tarifs seront communiqués au cours du mois de novembre.

Une fabrication à moitié française

Ces nouveaux deux-roues en libre-service seront produits par la société Smoove, une PME montpelliéraine. Cette entreprise, présentée comme une petite start-up, est lié au groupe Mulliez (Auchan, Décathlon) et aux parkings Indigo. Smoove, qui avait remporté l’appel d’offre face au géant JC Decaux, a signé un contrat de 5 ans avec la municipalité parisienne. Quant à sa fabrication, elle se fera pour moitié en France. Malgré les achats de cadres, moteurs et batteries en Chine, les vélos traditionnels seront fabriqués en Loire Atlantique et les électriques en Vendée. Les premiers modèles peuvent actuellement être testés sur le Bassin de la Villette. Du 25 au 27 octobre, si une balade en vélo vous tente, allez-y. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES