Assurance moto

Les déplacements en vélo ont doublé depuis le déconfinement

Publié par le , Mis à jour le 08/06/2020 à 14:50

Le vélo à la côte en début de déconfinement

C’est ce qui s’appelle avoir du succès. Le vélo est devenu le nouveau moyen de locomotion des Français. Selon le deuxième bulletin de « vélo et territoire », les déplacements en bicyclette ont doublé depuis le déconfinement. 

Une augmentation de 87% par rapport au confinement 

Quand on partait de bon matin. Quand on partait sur les chemins. A bicyclette… Depuis le début du déconfinement, les Français sont devenus accros au vélo. La preuve, selon le second bulletin de « vélo et territoire », la fréquentation cyclable s’est envolée avec une augmentation de 87%  par rapport à la moyenne de la période durant le confinement. Les passages de vélos ont aussi bondi de 28% par rapport à la même période en 2019 et même de 54% à Paris.  

Selon le rapport, cette hausse de la pratique du vélo profite à tous types de milieux : urbain, périurbain ainsi que rural. La progression est particulièrement importante les samedis et dimanches : « une pratique du week-end qui s’installe en milieu urbain et une pratique de loisirs qui refait son apparition sur l’ensemble du territoire » indique le bulletin avant de poursuivre : « Dans les villes, 1 484 vélos sont comptés en moyenne par jour et par compteur (contre 936 avant le confinement). Le chiffre atteint 300 en périphérie et 161 en milieu rural ».

Le coup de pouce vélo du gouvernement

Pour inciter les Français à enfourcher leur vélo en cette période de Covid-19, le gouvernement a décidé de mettre en place « un coup de pouce vélo ». Une opération qui propose deux aides : 

  • La prise en charge d’un cours de vélo dans une vélo-école afin de retrouver ses reflexes
  • Un chèque de 50 euros pour réparer son vélo. 

Une enveloppe de 50 euros valable jusqu’au 31 décembre 2020. En raison du succès de cette opération, l’Etat a décidé de tripler le budget de sa prime pour réparer les bicyclettes. Aujourd’hui, ce sont 60 millions d’euros qui sont ainsi consacrés à ce projet. 

En parallèle, des villes comme Paris ont décidé de mettre en place des pistes cyclables provisoires. La mairie a notamment annoncé 50 km de voies qui sont d’habitude réservées aux voitures. Des voies ont été installées le long des lignes de métro 1, 4 et 13. Avec la participation des départements limitrophes, c’est un réseau de plus de 1.000 Km qui est désormais proposés aux Franciliens. 

Pour que cette tendance se poursuivre, Anne Hidalgo a pour projet d’offrir aux Parisiens « 100% des rues cyclables en 2024 » et de faire de « Paris la capitale du vélo ». 

La région Ile-de-France présidée par Valérie Pécresse a décidé d’investir 300 millions d’euros dans le projet RER vélo. Un programme qui souhaite offrir la possibilité aux Franciliens de se déplacer en vélo grâce à quatre principes : 

La continuité : pour que les ponts et carrefours ne soient plus des obstacles insurmontables.

La capacité : pour rouler en nombre, entre amis, collègues ou avec les enfants et se doubler en sécurité.

L’efficacité : pour des déplacements à vélo confortables, sans arrêts et ralentissement incessants avec une signalisation claire.

La sécurité : pour que les débutants comme les cyclistes confirmés y soient à l’aise.

Reprendre le vélo en toute sécurité 

Pour les personnes qui n’ont plus l’habitude de faire du vélo, sachez qu’il existe quelques règles à garder en tête avant de se mettre en route : 

  • Vérifier que votre vélo est bien équipé d’un éclairage avant et arrière en état de fonctionnement
  • Vérifier la présence d’un investisseur sonore
  • Vérifier le bon fonctionnement de vos freins
  • Mettez un gilet rétro-réfléchissant quand vous circulez la nuit
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES