• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Davantage de bénéficiaires ACS et CMU-C en 2016

Publié par le

Davantage de bénéficiaires ACS et CMU-C en 2016

En 2016, le nombre des attestations d’Aide à l’Acquisition d’une complémentaire santé (ACS) a augmenté de 8,2 %, selon le fonds de financement de la CMU Complémentaire et de l'Aide pour une complémentaire santé, ou Fonds CMU. Même constat de hausse pour le nombre des bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Explications.

1,5 million d’attestations ACS délivrées

L’année dernière, ce sont près d’1,5 million de personnes qui ont eu une attestation ACS, soit une hausse du nombre des bénéficiaires de 8,2 % par comparaison avec 2015. Tel est le principal enseignement de la dernière lettre trimestrielle « Références » réalisée par le fonds CMU.

Parmi ces bénéficiaires, 1,12 million de personnes ont choisi l’un des trois contrats santé éligibles à l’ACS (A, B ou C), ce qui représente une hausse importante estimée à 15,5 % au cours des 9 derniers mois de 2016.

Toutefois, le fonds CMU considère que les effectifs se sont stabilisés en fin d’année 2016 avec plus de 40 % des contrats pour l’offre C et moins de 25 % pour la formule A d’entrée de gamme.

Pour mémoire, le dispositif de l’ACS constitue un coup de pouce bénéficiant aux personnes qui ne disposent pas de revenus suffisants pour la souscription d’une assurance santé.

5,49 millions de bénéficiaires de la CMU-C

La dernière communication du Fonds CMU s’intéresse aussi à la CMU-C qui a connu la même tendance haussière en 2016 avec 5,49 millions de bénéficiaires, soit une augmentation de 1,9 % par comparaison avec 2015.

Cette hausse du nombre des bénéficiaires concerne tous les régimes - par exemple, +1,4 % pour le régime général et +7,3 % pour le régime agricole - mais elle ne se vérifie pas dans les départements d’outre-mer où le nombre des bénéficiaires de la CMU-C apparaît en baisse de 2,4 % contrairement à la métropole (+2,4 %).

Enfin, le Fonds CMU souligne le recul important à -9,6 % du nombre des bénéficiaires de la CMU-C dont la gestion des droits se trouve confiée aux organismes complémentaires santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES