Assurance santé

Quel est le remboursement d'un appareil auditif en 2024 ?

  • Plus de 78 offres d'assurance comparées en 3 minutes
  • Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Vous souffrez d'une perte auditive et vous envisagez d'acheter un appareil auditif ? Sachez que vous pouvez bénéficier d'un remboursement de la Sécurité sociale et de votre mutuelle santé. Depuis 2019, le couple mutuelle/Sécu remboursent en effet des aides auditives d'entrée de gamme et leurs accessoires indispensables. Zoom sur les conditions de remboursement des appareils auditifs.

Qui consulter en cas de problèmes auditifs ?

En cas de baisse de la qualité ou du niveau de l'audition, il faut vous adresser à médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste). Ce spécialiste sera notamment en mesure de vous demander de réaliser un test auditif, d'analyser les résultats, et, les cas échéants, de vous prescrire des appareils auditifs.

Faut-il une ordonnance pour être remboursé de ses appareils auditifs ?

Oui, un audioprothésiste ne peut pas vous remettre de prothèses auditives sans ordonnance. L'ordonnance du médecin est de plus nécessaire pour être pris en charge par la Sécurité sociale et votre complémentaire santé.

Quels sont les différents types de prothèses auditives ?

Il existe différents types de prothèses auditives, notamment les contours d’oreille, les intra-auriculaires et les implantables. Elles correspondent à différents niveaux de confort et de soins.

Prothèses auditives, contours d’oreilles

Il s'agit d'un petit appareil qui se place derrière le pavillon de l’oreille, avec un fil (tube) qui entre à l’intérieur de l’oreille. 

Avantages : robustes, résistants à l'eau, faciles à placer et à utiliser ; c'est d'ailleurs l'appareil auditif le plus répandu.

Type de surdité : adaptés aux pertes d'auditions moyennes à profondes.

Appareils auditifs intra-auriculaires

Comme leur nom l'indique, les appareils intra-auriculaires sont insérés directement dans l'oreille. Certains sont intra-conduits, et se placent comme des comme des bouchons d'oreille, d'autres sont dits intra-conques, et se mettent à l’entrée du conduit auditif. 

Avantages : plus petits et plus discrets, ils sont considérés comme plus esthétiques, tout en autant très faciles à utiliser, mais sont moins résistants.

Type de surdité : perte d'audition légère à moyenne.

Prothèses auditives micro-contours (RIC)

Il s'agit en quelque sorte d'un mélange des deux précédentes prothèses : les micros-contours se placent derrière le pavillon de l’oreille, mais délivrent le son directement dans l’oreille, à l'aide d'un haut-parleur situé directement dans le conduit auditif. (Il peut s'agir Micro-contour à écouteur déporté (RIC) ou d'un Micro-contour open (CO)).

Avantages : peu visibles et assez esthétiques. 

Type de surdité : perte d'audition moyenne à profonde.

Quel prix moyen pour des prothèses auditives ?

Longtemps, les prothèses auditives sont restées un soin inabordable en raison de leur coût. Aujourd'hui, hors prise en charge, le prix de l'appareil demeure relativement cher : en moyenne 1 500 euros par oreille.

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé à partir de 4,87€ par mois

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Le remboursement d'une prothèse auditive

Depuis la réforme du 100 % Santé, il est possible de bénéficier d'un Reste à charge zéro sur une gamme d'appareils auditifs. Le coût d'une prothèse auditive peut donc être pris en charge par la Sécurité sociale, puis, en complément, par votre mutuelle santé. 

Quel est le remboursement des prothèses auditives par la Sécurité sociale ?

Pour être remboursé de ses appareils auditifs par la "Sécu", il faut remplir deux conditions :

À noter qu'en plus du prix des équipements, l’audio prothésiste doit vous adresser un devis formalisé avec l'ensemble des frais annexes dont le suivi.

Quel remboursement avec le reste à charge 0 ou 100% Santé ?

Depuis 2019, les aides auditives ont été divisées en deux paniers : 

  • les appareils de classe 1 (offre 100 % Santé) : une sélection d'appareils auditifs d'entrée de gamme, grâce auxquels vous bénéficiez d'un reste à charge zéro (l'équipement est entièrement pris en charge par la Sécurité sociale et votre mutuelle santé).
  • les appareils de classes 2 (hors 100 % Santé) : contrairement aux équipements de classe 1, le prix de ceux-ci sont librement fixés par l’audioprothésiste, et vous aurez donc sans doute à payer un reste à charge, en fonction de votre complémentaire santé.

A savoir : L’audioprothésiste doit systématiquement proposer au moins une offre 100 % Santé pour chaque oreille devant être appareillée.

Il faut savoir que dans le cadre du 100 % Santé, la prise en charge par la Sécurité sociale comprend, en plus du remboursement des appareils : 

  • les séances d’audioprothésiste,
  • l’adaptation de la prothèse par l’audioprothésiste,
  • l’éducation prothétique,
  • le suivi prothétique régulier (trois fois par an la première année, deux fois les années suivantes),
  • l’envoi au médecin traitant des comptes rendus d’appareillage par l’audioprothésiste.

La base de remboursement de la Sécu varie selon l'âge

Le montant de remboursement de l'Assurance maladie peut varier selon l'âge et la gravité des problèmes d'audition.

Profil/âge et classe d'équipement Prix de vente maximal Base de remboursement Pourcentage de remboursement Remboursement maximal
Moins de 20 ans (ou souffrant d'un handicap visuel sans liite d'âge) avec aides auditives de classe 1 1 400 euros (par oreille) 1 400 euros 60 % 840 euros
Moins de 20 ans (ou souffrant d'un handicap visuel sans liite d'âge) avec aides auditives de classe 2 libre 1 400 euros 60 %  840 euros
Plus de 20 ans avec aides auditives de classe 1 950 euros (par oreille) 400 euros 60 % 240 euros
Plus de 20 ans avec aides auditives de classe 2 libre 400 euros 60 % 240 euros
Bénéficiaires de la CSS de plus de 20 ans

800 euros (par oreille).

Cet appareil doit correspondre au minimum aux spécificités techniques des appareils de la classe I ou de la classe II.

400 euros 100 % (Assurance maladie + CSS) 800 euros
Bénéficiaires de la CSS de moins de 20 et personnes sourdes et aveugles 1 400 euros (par oreille) pour catégories I et II 1 400 euros 100 % (Assurance maladie + CSS) 1 400 euros

Source : Ameli

La prise en charge des piles et accessoires par la Sécu

Pour le fonctionnement de vos aides auditives, vous pouvez bénéficier :

  • d’une prise en charge chaque année de 3 à 10 paquets de 6 piles selon la capacité de l’appareil. Si vous avez un appareillage bilatéral, vous pouvez demander la prise en charge d’un nombre de piles double par rapport à cette limitation annuelle (sans prescription médicale).
  • d'un remboursement à 60 % des accessoires (piles, écouteurs, coque…) à condition qu'ils soient inscrits sur la liste des produits et prestations (LPP) remboursables par l'Assurance Maladie.

La prise en charge des prothèses auditives par la mutuelle santé

Les mutuelles santé font partie du dispositif du 100 % Santé : elles doivent proposer une prise en charge complète des équipements du panier 1, en complément du montant remboursé par la "Sécu". Si vous faites le choix d'une aide auditive du panier 2, votre reste à charge va dépendre du niveau de garantie de votre mutuelle pour ce type de soin.

Pour bénéficier du Reste à charge zéro, ou d'un remboursement des équipements du panier 2, les assurés doivent donc avoir souscrit un contrat :

  • complémentaire santé individuelle ou collective ;
  • ou être bénéficiaire de la Complémentaire santé solidaire (CSS, ex CMU-C). 

A noter que les les bénéficiaires de l’AME peuvent aussi percevoir un remboursement de l’assurance maladie de 199.70€ par appareil auditif.

Meilleure mutuelle pour un appareil auditif

Complémentaire santé RAC 0 Hors RAC 0
Ampli 100 % de la BR 150 %
Elsassur 100 % de la BR 100 % + 200 €/appareil100 % + 30 € (piles et entretien)
MGC Zen 100 % de la BR 100 % + jusqu'à 300 € sur prothèses fixes ou amovibles Autres prothèses : 250 %limité à 1300 €/pers par an
MGC TNS 100 % de la BR 250 % Prothèse non remboursée : 250 €
MGC ECS 100 % de la BR

100 % + 350 €/appareil

Frais d’entretien : 100 % + 30 €/an

MGC ECS Labs 100 % de la BR

100 % + 350 €/appareil 

100 % + 30 €/an (entretien)

UNIPH Confort 100 % de la BR Équipement : 300 %Accessoires, entretiens et piles : 300 %À partir du 1er janvier 2021 :Équipement : 1700 €/oreilleAccessoires, entretiens et piles : 300 %
Direct Assurance 100 % de la BR 150 %(Limité à 100 %  du Prix Limité de Vente pour les prothèses à tarifs limités)
ACommeAssure (Elan) 100 % de la BR 100 %
ACommeAssure (April) 100 % de la BR

100 % 

En option renfort possible

April 100 % de la BR 250 % limité à 2 000 euros au-delà de 100 %
MMA 100 % de la BR

175 %

200 % après 3 ans

Zenio 100 % de la BR

225 % 

250 % après 2 ans

Source : Assurland.com

FAQ Remboursement appareil auditif

  • Quels sont les appareils auditifs remboursés à 100% ?

    Les appareils auditifs sans reste à charge (pris à charge à 100%) sont ceux de la classe 1, qui doit être proposée chez tous les audioprothésistes.

  • Le dispositif du 100 % Santé permet non pas d'avoir un appareil "gratuit", mais de bénéficier d'un remboursement total, sans reste à charge pour l'assuré.

  • Les appareils Signia Insio 3 Primax ITC et le Widex Dream Fusion 330 RIC sont toutefois souvent cités mais tout dépend du niveau de votre perte d'audition, et de vos préférences en termes de caractéristiques à privilégier (esthétique, robustesse, confort, marque etc.).

  • Les appareils auditifs de classe 1 peuvent être remboursés à 100 % par l'Assurance maladie et votre mutuelle santé. Ils s'agit d'appareils d'entrée de gamme mais dont l'efficacité est plébiscitée. Les appareils de classe 2 sont à prix libres, et il peut donc vous rester à un reste à charge à payer en fonction de votre complémentaire. 

  • Avec l’entrée en vigueur de la réforme 100 % santé en janvier 2022, la prise en charge de la Sécurité Sociale est de 240 euros par oreille. 

Les plus recherchés

Les dernières actualités de la mutuelle santé

médicaments Quelles solutions face à la pénurie de médicaments ?

Avec près de 5 000 médicaments signalés en rupture ou en risque de rupture en 2023, selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le gouvernement français a dévoilé une feuille de route ambitieuse pour les années 2024 à 2027, visant à sécuriser l'approvisionnement et à renforcer l'autonomie pharmaceutique du pays.

Lire la suite
participation forfaitaire Franchise forfaitaire : quelles sont les nouvelles augmentations ?

Préparez-vous à une hausse significative des coûts de vos médicaments dès la fin de ce trimestre. Le gouvernement a récemment confirmé une augmentation substantielle des franchises appliquées aux médicaments, aux soins paramédicaux et aux transports médicaux pris en charge par l'Assurance Maladie.

Lire la suite
pollution-maladie Le montant astronomique que coûte chaque année la pollution à la Sécurité sociale

D'après les données fournies par Airparif, la pollution atmosphérique est responsable du décès prématuré de 7 900 individus chaque année en Île-de-France. Ce chiffre alarmant soulève des interrogations quant au véritable coût de cette pollution sur le système de santé en France. Une question se pose alors : comment construire de nouvelles protections collectives pour répondre à ces vulnérabilités émergentes, à ces expositions et à ces sensibilités croissantes aux risques environnementaux ?

Lire la suite
L'équipe  d'Assurland.com
Rédigé par L'équipe d'Assurland.com

Dernière mise à jour : le 05/02/2024

Découvrir l'équipe rédactionnelle