Le remboursement des séances de kiné

Votre projet
La kinésithérapie est une spécialité paramédicale qui a pour objet les mouvements du corps. Cette discipline est essentielle à certains patients qui ne parviennent pas ou plus à se mouvoir correctement. Pour cette raison, elle est pour partie remboursée par la Sécurité sociale (Assurance Maladie), mais pas totalement. D'où la nécessité de choisir une mutuelle santé qui rembourse bien ce type soin si vous avez besoin d'y recourir, d'autant que le prix d'un kinésithérapeute peut être élevé.

Pourquoi consulter un kinésithérapeute ?

Difficulté à bouger, douleurs articulaires, musculaires, besoin de rééducation après un accident, mal de dos… Il existe de nombreuses raisons de consulter un masseur-kinésithérapeute, ou "kiné" dans le langage courant. Ce dernier peut vous soigner par des massages, des exercices de mobilité, ou des soins de rééducation périnéale, neurologique, ou orthopédique. Pour faire simple, le kiné est le médecin de la bonne mobilité du corps.

Quelle est la durée d'une séance de kinésithérapie ?

Généralement, la durée d'une séance est comprise entre 20 et 30 minutes, à laquelle s'ajoute le suivi du patient. Toutefois, certaines séances peuvent aussi s'étirer jusqu'à une heure, tout dépend des besoins du patient et du type de soins pratiqués.

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé
à partir de 4,87€ par mois

Quel est le prix d'une séance chez le kiné ?

Le tarif d'une séance de kiné est de 16,13 euros pour un kiné en secteur 1 et varie selon deux facteurs :
  • Le secteur dans lequel le kinésithérapeute exerce (secteur 1 ou secteur 2). En secteur 1, le prix d'une séance de kinésithérapie est conventionné par l'Assurance maladie. Si le professionnel de santé exerce en secteur 2, il pourra appliquer des dépassements d'honoraires. Leur montant dépend de s'il est signataire ou non de l'OPTAM (Option pratique tarifaire maîtrisée).
  • L'acte pratiqué par le kiné, en fonction de la pathologie du patient. 

Kinésithérapeute : quelle est la Base de Remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS) ?

La Base de Remboursement de la Sécurité Sociale pour une séance de kinésithérapie est :
  • de 16,13 euros en secteur 1 pour la rééducation d'une partie du corps (hanche, genou, ou dos par exemple), 
  • de 20,43 euros pour des actes spécifiques plus complexes,
  • jusqu'à 33 euros pour le lymphœdème cancer du sein.
Sur cette base de remboursement, l'Assurance maladie prend en charge à 60 %, soit 12,85 euros par exemple sur 16,13 euros conventionnés. Il faut aussi savoir qu'une franchise médicale de 0,50 centime non remboursée par la "Sécu" reste aussi à votre charge (ticket modérateur).

Quels soins de kiné sont remboursés par la Sécu ?

Parmi les actes de kiné pris en charge par l'Assurance maladie, on trouve : 

  • les massages,
  • les soins d'électrothérapie, 
  • la thermothérapie,
  • tous les soins qui visent la rééducation d'un membre ou de l’appareil locomoteur.

Quel est le nombre de séances de kiné remboursées ?

L'Assurance maladie prend en charge le nombre de séances nécessaires à la rééducation d'un membre Ce nombre de séances est fixé : 

  • par le médecin traitant sur l'ordonnance,
  • par le kiné lui-même si le médecin ne l'a pas indiqué.

Seule les séances de rééducation orthopédique ont un quota de séances maximales, par exemple : 

  • 10 séances pour une entorse de la cheville,
  • jusqu'à 15 pour lombalgie,
  • jusqu'à 40 pour une rééducation des ligaments croisés.

 Est-ce que le kiné peut être remboursé à 100 % ?

Oui, dans certains cas, le taux de remboursement de la Sécu peut dépasser les 60 %, en fonction de la pathologie du patient et de son profil. 

Prise en charge Cas particuliers
Prise en charge à 80 % Vous êtes soumis au Fonds spécial vieillesse (FSV) ou à l’Allocation de solidarité pour les personnes âgées (ASPA).
Prise en charge à 90 % Régime spécial d’Alsace-Moselle.
Une prise en charge à 100 % Traitement en lien avec une Affection Longue durée (ALD); Maternité ; Accident de travail ; Maladie professionnelle ; Personnes blessées lors d'un acte de terrorisme ; Enfant de moins de 18 ans.

Quel remboursement au kiné avec une mutuelle ?

Comme nous l'avons vu, dans la plupart des cas, l'Assurance maladie ne rembourse que 60 % de la BRSS, soit 12,85 euros sur 16,13 euros. Les 3,28 euros non remboursés par Sécu et qui reste à votre charge peuvent être pris en charge par une complémentaire santé. Le recours à une mutuelle est d'autant plus nécessaire si vous choisissez un kiné exerçant en secteur 2 et qui pratique des dépassements d'honoraires. 

À savoir : Le prix d'une consultation de kiné fait l'objet d'un dépassement d'honoraires dans deux tiers des cas.

En règle générale, le niveau de remboursement d'une mutuelle est, lui aussi, exprimé en pourcentage de la BRSS, comme l'Assurance maladie.

Attention, donc, une prise en charge à 100 % ne signifie pas que vous serez intégralement remboursé : seule le tarif conventionné par la Sécu sera entièrement couvert. Au-delà des tarifs du secteur 1, une prise en charge à 150 % voire 200 % est en conséquence recommandée pour couvrir les dépassements honoraires et profiter d'un remboursement optimal chez le kiné. 

Pour savoir le montant jusqu'auquel vous pouvez être remboursé, Il suffit de multiplier le pourcentage par le prix kiné conventionné de la séance.

Par exemple, à 200 % sur une séance conventionnée à 16,10, vous serez couvert jusqu'à 32,26 euros. (16,13 x 200 % = 32,26 euros).

Autre point d'attention : toutes les complémentaires santé n'incluent pas le remboursement des séances de kinésithérapie. Il est donc recommandé de passer par une comparaison d'assurances santé en ligne pour vérifier que cette couverture est bien présente et pour obtenir le meilleur taux de prise en charge (à noter que ce dernier peut aussi apparaitre sous forme de forfait annuel : c'est le montant que vous pouvez dépenser par an en séances de kiné).

Quelle mutuelle rembourse le mieux la kiné ?

Pour trouver la mutuelle qui vous remboursera le mieux la consultation d'un kiné, le plus simple est de passer par un comparateur de mutuelles santé. Les prises en charge varient en effet d'une complémentaire à l'autre. La comparaison vous permet, en quelques minutes, d'accéder aux meilleures offres du marché afin d'y voir plus clair. Vous pourrez ainsi facilement comparer les garanties des différents devis pour trouver la mutuelle qui vous remboursera le mieux en fonction de vos besoins. 

FAQ Remboursement kiné

  • Comment être remboursé chez le kiné ?

    Pour être remboursé d'une séance chez le kiné, il faut : 

    • être affilié à la Sécurité sociale (Assurance maladie),
    • avoir souscrit une mutuelle santé prenant en charge les séances chez le kiné (facultative).
  • Le montant des remboursements d'une mutuelle (niveau de garantie) est indiqué dans le tableau des garanties, en fonction de la pathologie de l'assuré. 

  • Le drainage lymphatique médical (ou drainage lymphatique manuel) est réalisé par un masseur-kinésithérapeute et fait donc partie des actes kiné remboursés par l'Assurance maladie. C'est un massage qui vise à faciliter la mobilité des membres.

  • Les professionnels de santé se doivent d'informer les patients s'ils sont conventionnés ou non. Si rien n'est indiqué sur sa fiche profil de praticien ou dans la salle d'attente, n'hésitez pas à lui demander ! Le prix de consultation d'un kiné peut aussi vous aiguiller : s'il correspond au tarif kiné conventionné, il y a de grandes chances que le professionnel de santé soit conventionné secteur 1.

  • Vous pouvez prendre rendez-vous avec votre masseur-kinésithérapeute sans ordonnance. Dans ce cas, les honoraires peuvent être pris en charge par votre mutuelle si vous avez souscrit la garantie correspondante, souvent classée dans la partie "prévention" ou "médecine douce".

  • Pour tous soins prescrits par un médecin et remboursables par l'Assurance Maladie, la CMU prend en charge la totalité des frais, donc, y compris chez le kinésithérapeute. Le coût d'une séance de kiné est donc entièrement remboursée à condition d'être prescrite par ordonnance.


Actualité de l'assurance santé

calvitie-homme

Perte de cheveux : un médicament autorisé aux États-Unis

Un nouveau médicament contre l'alopécie, cette maladie qui entraîne une perte de cheveux, a été autorisé ce lundi 13 juin par l'agence américaine de médicaments (FDA). Il est commercialisé sous le nom d'Olumiant.

medecin-argent

L'Assurance maladie évalue le montant de la fraude à la CSS

Pour la première fois, l'Assurance maladie a publié une estimation de la fraude à la Complémentaire Santé Solidaire (CSS), cette « mutuelle publique » permettant aux plus modestes de bénéficier d'une couverture santé plus complète. Elle est évaluée entre 25 millions et 176,5 millions d'euros, selon la manière dont elle est recensée.


Guides et infos sur les mutuelle santé