Comparez gratuitement

Deux nouveaux cancers liés à l'amiante reconnus en maladie professionnelle

17 oct. 2023 Jordan Hervieux 962 vues

70 000 décès chaque année en Europe sont dus à l'exposition aux fibres d’amiante. Les cancers du larynx et de l'ovaire qu’elles causent sont désormais officiellement reconnus comme des maladies professionnelles.

Quel est le danger de l'amiante ?

Les cancers du larynx et de l'ovaire, qui résultent de l'inhalation de la poussière d'amiante, sont désormais officiellement reconnus comme des maladies professionnelles. Ce décret a été publié au Journal Officiel le dimanche 15 octobre. L'amiante est un minéral fibreux d'origine naturelle, et ces roches ont longtemps été utilisées comme matériaux de construction. Le problème réside dans le fait que les fibres d'amiante sont extrêmement fines, mesurant 400 à 500 fois moins que l'épaisseur d'un cheveu. Elles peuvent se disperser dans l'air et, en cas d'inhalation, pénétrer dans l'organisme, entraînant diverses maladies, notamment des cancers.

Plusieurs affections respiratoires liées à l'exposition à l'amiante et affectant la plèvre ou les poumons étaient déjà reconnues comme des maladies professionnelles. En 2022, un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a confirmé, sur la base d'études menées au cours des dix dernières années, notamment par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), l'existence d'un lien de causalité entre l'exposition à l'amiante et le développement de cancers du larynx et de l'ovaire.

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé à partir de 4,87€ par mois

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Entre 68 000 et 100 000 décès estimés entre 2009 et 2050

En France, on estime que chaque année entre 150 et 170 cas de ces cancers sont imputables à l'amiante. Cette reconnaissance officielle en tant que maladies professionnelles offrira aux patients une meilleure indemnisation.

 

"Les travailleurs éligibles peuvent se rapprocher de leur caisse primaire d’assurance maladie pour déposer une demande d’indemnisation et obtenir une reconnaissance de leur pathologie en maladie d’origine professionnelle", indique le décret. La couverture s'appliquera pendant une période de trente-cinq ans, à condition qu'il y ait eu une exposition d'au moins cinq ans.

Malgré son interdiction en France depuis 1997 et dans l'ensemble de l'Union européenne depuis 2005, l'amiante continue de faire des victimes. Les autorités de santé prévoient que des cas de maladies et de décès liés à l'amiante persisteront jusqu'en 2050. D'après elles, il est estimé qu’en France, l'inhalation de l'amiante pourrait entraîner de 68 000 à 100 000 décès dus à des cancers des voies respiratoires sur la période allant de 2009 à 2050.

Ce phénomène s'explique en partie par le fait que les pathologies associées à l'amiante peuvent se manifester 30 à 40 ans après la première exposition. De plus, même si l'utilisation de ce matériau est aujourd'hui interdite, il demeure présent dans des millions de bâtiments et d'infrastructures, car il avait été autorisé pendant plus d'un siècle.

Première cause de cancers professionnels

Les individus souffrant des conséquences de l'amiante en lien avec leur emploi sont principalement des travailleurs, anciens ou actuels, dans les domaines de la construction, de la maintenance, de la rénovation des bâtiments, ainsi que des professionnels ayant passé de nombreuses années à travailler dans des édifices anciens et dégradés. Cette catégorie englobe divers secteurs, de l'administration à l'industrie textile.

L'amiante demeure la principale cause de cancers professionnels en Europe. En somme, 78% des cas de cancers professionnels reconnus au sein des États membres de l'Union européenne sont attribuables à l'amiante, et ces fibres sont responsables du décès de 70 000 individus chaque année en Europe.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre les mutuelles santé

femme-lit-sommeil-dormir Troubles du sommeil : quelle prise en charge ?

Près d'un Français sur deux éprouve des difficultés à s'endormir, selon l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance. Les différents soins et traitements requis pour un tel état s'accompagnent de certains frais qui peuvent être notamment pris en charge par votre contrat d'assurance santé. Explications.

Lire la suite
femme-arbres-fleurs-mouchoir Période des allergies : anticiper, protéger, soigner

Bouleau, cyprès et platane... c'est beau la nature ! Allez dire ça aux millions de Français allergiques, qui dès les prémices du printemps font un concerto en éternuement, en nez pris et en yeux larmoyants ! S'il est difficile d'éviter ces désagréments, il est possible de les limiter.

Lire la suite
Assurance santé : un bon remboursement pour les allergies Comment optimiser le remboursement de son allergologue ?

Difficile à diagnostiquer, l'allergie est une maladie complexe et pluridisciplinaire. De nombreuses personnes sont touchées par différentes sortes d'allergies et peuvent être amenées à consulter un allergologue. Comme les traitements peuvent durer plusieurs années, les dépenses peuvent s'avérer assez considérables. Outre le remboursement de l'Assurance Maladie, une bonne assurance santé apparaît comme un précieux allié couvrant tout ou partie des frais engagés.

Lire la suite
Assurance santé : quelle prise en charge pour la DMLA ? Quelle prise en charge de la DMLA ?

La dégénérescence maculaire liée à l'âge ou DMLA est une maladie touchant les personnes âgées dont les facultés visuelles se trouvent affectées au point d'aboutir parfois à la cécité. L'Assurance maladie prend en charge les personnes atteintes de DMLA, mais cette couverture étant incomplète, souscrire une complémentaire santé permet d'optimiser le remboursement des frais de santé liés à la maladie.

Lire la suite
psychologue Psychiatre et psychologue : quel remboursement par ma mutuelle ?

Depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, les symptômes de souffrances psychologiques sont en augmentation dans la population française. Mais il n'est pas toujours aisé de savoir quel spécialiste consulter : psychologue, psychiatre, psychanalyste ? Tous ne remplissent pas la même mission, et les remboursements ne sont pas les mêmes non plus (Sécurité sociale et mutuelle).

Lire la suite
yeux-orthoptie Remboursement de l'orthoptie par la Sécurité sociale et les mutuelles

Les orthoptistes sont comme des "kiné des yeux", spécialistes des muscles et des mouvements oculaires. Sachez que la Sécurité sociale et les mutuelles santé prennent en charge une partie de vos frais. Voici tout ce que vous devez savoir sur le remboursement de vos soins.

Lire la suite