Comparez gratuitement

La voiture ancienne a t-elle un avenir ?

03 déc. 2021 La Rédaction d'Assurland 945 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

Quentin Leblond est le fondateur de Mecanicus, une plateforme digitale dédiée à la vente et à la passion des voitures anciennes. À l'heure où l'engouement pour ces véhicules progresse, nous avons discuté de l'avenir de la vente automobile en ligne, du succès des youngtimers, ou encore de la révolution des mobilités urbaines.

Quand s’est lancée l’aventure Mecanicus, et quels sont aujourd’hui vos différents métiers ?

Nous existons depuis fin 2018, autour de trois métiers. Le principal est d'acheter et de vendre des voitures anciennes. Nous sommes également un média depuis nos débuts, avec la production d’articles et de vidéos, notamment relayés sur nos différents réseaux sociaux, sur lesquels nous cumulons jusqu’à 2 millions de vues. Notre troisième métier découle d’une vocation plus technologique : nous travaillons sur des outils d'intelligence artificielle pour aider les particuliers à y voir plus clair sur les tendances de marché et les prix des voitures anciennes. En un mot : essayer de faire passer la cotation et l’estimation des voitures anciennes au 21ᵉ siècle. C'est notre chantier le plus intéressant, mais le produit est encore en cours d'élaboration. Pour le moment, notre activité se concentre donc sur la vente de voitures anciennes, avec une différence de taille par rapport à nos concurrents : nous sommes propriétaires de nos stocks. Pour nous, c'est la façon de recréer une relation de confiance entre les acheteurs et les vendeurs. Nous nous occupons de toute la partie mécanique pour être assurés de vendre des voitures saines, et bien sûr nous les essayons pour garantir leur fiabilité à nos clients. Nous essayons ainsi de nous démarquer dans un milieu très intermédié, dans lequel personne n'est propriétaire de ses stocks. La relation que nous tissons avec nos acheteurs et les passionnés de voitures anciennes en général est également primordiale pour nous. 

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Votre modèle consiste donc à acheter les voitures que vous vendez à des particuliers ?

Oui, la quasi-totalité de nos voitures sont achetées à des particuliers qui souhaitent s'en séparer. Nous les rencontrons et nous faisons une évaluation de la voiture. Si elle nous plait, nous l’achetons comptant. Nous proposons donc une vraie solution de facilité et de confiance aux personnes qui désirent vendre leur voiture et qui n'ont pas toujours envie passer par un site de petites annonces, d’avoir des visites, des coups de téléphone, etc. Nous estimons, nous faisons une proposition, et si c’est d’accord nous repartons avec la voiture.

Il semblerait que de plus en plus d’acteurs de la vente automobile ne souhaitent plus être de simples intermédiaires

Tout à fait, en ce sens nous faisons un peu le même métier qu'un Aramisauto, ou qu’un Cazoo. Aramis a à l’origine fait le même constat que nous : un véritable manque de confiance dans le secteur, entre acheteurs et vendeurs. Ils ont fait le choix de ne pas se présenter comme des intermédiaires. Ils achètent leurs voitures, ils en assurent la fiabilité, et les revendent sous leur nom avec leur propre service client. Nous avons le même modus operandi, mais sur le segment des voitures anciennes. 

Sur ce segment, avez-vous des préférences, des époques préférentielles ?

En théorie, nous regardons moins les voitures produites après 2000, sauf dans le cas de voitures très particulières, produites en série limitée ou très rares. Notre stock provient donc des décennies précédentes, et nous vendons notamment des youngtimers [modèles populaires des années 1980 et 1990, ndlr] qui ne sont pas encore considérées légalement comme étant des voitures « de collection ».

Remarquez-vous un engouement particulier pour la voiture ancienne depuis un à deux ans ?

Personnellement, j'ai toujours gravité autour de cette passion, donc, à mes yeux, l’engouement a été constant. Toutefois, au regard du marché, nous constatons en effet un regain d’intérêt pour les anciennes, y compris pour les modèles plus datés que les youngtimers, qui sont très à la mode. Nous rencontrons de nombreux passionnés de moins de 40 ans qui s'intéressent à des voitures des années 50, 60, et 70. Beaucoup de jeunes sont également très informés et savent entretenir à merveille leurs voitures anciennes. Nous remarquons aussi qu’un nombre croissant de personnes se reconvertissent dans des métiers mécaniques autour de la voiture ancienne, ce que l’on ne voyait pas auparavant.

« Aucun véhicule n’est plus propre que le véhicule qui existe déjà. La passion des voitures anciennes s'inscrit dans un avenir durable et qui a vocation à perdurer. ».

La voiture ancienne est-elle une voiture d’avenir ?

Selon nous, il y a une tendance de fond sur le marché automobile. Les années passant, la voiture au sens utilitaire (transporter quelqu'un d'un point A à un point B) va perdre de son intérêt. Avec la révolution des mobilités urbaines, et la transitions écologique, la voiture particulière risque d’être de moins en moins utilisée au quotidien. En revanche, nous croyons à un vrai regain de l’aspect plaisir que peut provoquer une voiture. Il y a beaucoup de plaisir à rouler au volant d’une Golf série 1, ou dans une 205 Roland Garros. Beaucoup moins dans une voiture faite pour le quotidien, et commercialisée comme un objet de consommation. Je suis intimement persuadé que ce marché de la voiture va plus ou moins mourir les 50 prochaines années, mais que le côté plaisir et vintage a un grand avenir. Car ce marché ci est investi comme une passion, et il demeure une façon extraordinaire de lier des gens très différents. Cela reste une économie circulaire très saine et qui s’accorde au défi écologique. Nous continuons aujourd’hui d'entretenir des véhicules de 40 ans. Or, aucun véhicule n’est plus propre que le véhicule qui existe déjà. La passion des voitures anciennes s'inscrit dans un avenir durable et qui a vocation à perdurer. 

Est-ce que la voiture ancienne peut aussi être vue comme un bon investissement financier ? Est-ce le cas des youngtimers ?

La voiture ancienne est un produit plaisir qui peut aussi être un investissement, mais selon nous l’équation ne fonctionne pas dans l'autre sens. Les voitures mal entretenues en mauvaise état resteront à prix bas, et les belles voitures bien entretenues continueront d'être de plus en plus recherchée, car plus rares. Le succès et la valorisation marchande des youngtimers aujourd’hui s’explique facilement :  les passionnés qui ont le plus fort pouvoir d'achat sont à l’heure actuelle des personnes qui ont entre 30 et 50 ans et qui ont grandi avec ces voitures des années 80 et 90. De plus, ces voitures sont les dernières qui ont été produites pour durer et avec une dimension plaisir. Enfin, les yougtimers profitent aussi du fait qu’elles s’avèrent souvent moins onéreuses que leurs consœurs des années 60 et 70, et qu’elles peuvent rouler plus régulièrement.

D’un côté plus pratique, comment sont garanties les voitures que vous vendez ?

Nous proposons une garantie incluse avec toutes nos voitures. Il s’agit d’une garantie 12 mois moteur boite pont, en partenariat avec le groupe Covéa. Mais, surtout, nous sommes très attentifs à la qualité de notre service client. En cas de problème, nous sommes disponibles pour conseiller et aides nos acheteurs. Pour que la passion perdure, il faut que ce marché soit plus transparent, plus simple, et qu’il génère davantage de proximité. Nous investissons donc beaucoup sur le suivi et l'accompagnement de nos clients. Une fois que la voiture est vendue, ce n’est pas la fin d'une relation, c'est le début.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance auto

Assurance voiture de luxe Voitures de luxe : Sélectionner l'assurance idéale

Une voiture de luxe doit aussi être assurée, au minimum avec une assurance au tiers et couvrir sa responsabilité civile. Mais cette assurance auto suffit-elle à couvrir un véhicule onéreux ?

Lire la suite
Assurance-voiture-leasing Leasing de voiture : quelle assurance choisir ?

L'assurance leasing est obligatoire mais peut être incluse dans votre contrat de location. Découvrez comment ce type d'assurance fonctionne et comment trouver une meilleure assurance pour votre voiture en leasing.

Lire la suite
Assurance-voiture-immobilisee Quelle assurance pour une voiture immobilisée en 2024 ?

Souscrire une assurance auto est obligatoire. Cependant, un véhicule peut parfois être immobilisé pour une durée indéterminée sur un parking ou dans un garage. Découvrez ce qu'il convient de faire dans de telles circonstances.

Lire la suite
voiture-electrique-roue Sécurité et assurance : L'importance de la prise P17

Les prises P17 sont très répandues : on en trouve notamment dans les campings, en ville sur certaines places ou encore dans les zones industrielles. Officiellement nommées CEI60309, ces connecteurs sont pratiques, résistants et surtout peu onéreux. Ils permettent par ailleurs de charger sa voiture électrique. Mais est-ce vraiment autorisé ?

Lire la suite
Assurance-voiture-hybride Bien assurer sa voiture hybride : conseils experts

Économies de carburant, environnement, silence, meilleure autonomie qu'un véhicule électrique... Les arguments de vente en faveur d'un véhicule hybride sont nombreux. Et comme tout véhicule, il faudra l'assurer.

Lire la suite
recharge-electrique Top assurances pour véhicules électriques en 2024

Si les véhicules électriques s'avèrent onéreux à l'achat, qu'en est-il des tarifs d'assurance ? Clubic s'est penché sur le sujet en comparant les prix proposés par près de 100 compagnies d'assurance. Quelle est celle proposant le contrat le plus économique ? La meilleure protection ? Le meilleur ratio qualité/prix ?

Lire la suite