Le calcul du prix des assurances auto

Vous possédez une voiture sans permis ? Cliquez ici

Le tarif d’une assurance auto est calculé selon plusieurs critères, mais ils ont tous à voir avec un seul facteur : le risque. Plus le risque sera grand pour un assureur de couvrir un automobiliste et son véhicule, plus le tarif de son contrat d’assurance automobile sera élevé. Pour être rentable, une compagnie d’assurance doit en effet récolter plus de cotisations (ou « primes ») qu’elle ne reverse d’indemnisations à l'assuré.

Pour ce faire, une partie importante du travail de l'assureur consiste à calculer un tarif qui lui assurera sa rentabilité. Ce calcul prend en compte le profil de l'assuré, celui de son véhicule, et le contrat choisi.

Les critères de calcul de votre assurance auto

Plusieurs éléments sont pris en compte, et en premier lieu son expérience de la route, via son âge et son bonus malus, mais aussi son lieu de résidence.

  • L'âge : L’assureur considère que plus un assuré a d’années sur les routes au compteur, moins il risque de subir ou de provoquer un accident. La compagnie d’assurance espère lui verser peu d’indemnisations, et donc sa cotisation d'assurance voiture sera moins chère. Généralement, c'est la date d'obtention du permis de conduire qui compte dans le calcul.

Etude-auto-age

  • Le bonus malus : au moment de demander un devis d'assurance auto, ou de souscrire une offre, l'historique des sinistres passés est demandé, ainsi que le coefficient de bonus malus (ces éléments figurent sur le relevé d'information). Plus l'assuré a eu de sinistres, plus il risque d'en avoir à l'avenir, selon l'assureur. Dans ce cas, il anticipe que l'assuré lui coûtera cher, et lui impose donc une prime auto plus élevée. 
  • Le nombre de kilomètres parcourus : avec toujours le facteur risque en tête, l'assureur estime que plus un automobiliste utilise sa voiture à l'année, plus il a statiquement de risques de rencontrer un sinistre. On remarque ainsi, dans le graphique ci-dessous, que plus l'assuré cumule les usages de son véhicule, plus sa prime grimpe.

Etude-auto-usage

  • Le lieu de résidence : le calcul de la prime d'assurance voiture varie aussi selon les régions. Certaines sont en effet plus accidentogènes, avec statistiquement plus d'accidents et de vols à l'année. Dans ces zones géographiques, l'assureur anticipe un risque de sinistre supérieur, et le coût de l'assurance augmente. L'endroit où est stationné le véhicule a aussi son importance : la prime sera plus élevée s'il est stationné sur la voie publique plutôt que dans un garage fermé.

Etude-auto-regions

  • Le sexe : le sexe de l'assuré n'est pas directement pris en compte dans le calcul de la cotisation d'assurance automobile, mais on remarque qu'en moyenne les femmes paient moins cher que les hommes. C'est que, statistiquement, elles assurent moins de voitures puissantes, et parcourent moins de kilomètres par an.
bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur
votre assurance auto

Le profil du conducteur

L'expérience du conducteur est un élément déterminant pour le calcul de sa prime d'assurance automobile. Pour cette raison, les jeunes conducteurs ou les automobilistes qui n'ont pas été assurés depuis plus de trois ans paient beaucoup plus cher que les autres. Toutefois, cette application d'une « surprime »  est encadrée par la loi et le Code des assurances (Article A121-1) : 

  Taux appliqué sans la conduite accompagnée Taux appliqué avec la conduite accompagnée
 Majoration maximum à la souscription +100% sur le coût initial (la cotisation d’assurance est doublée par rapport à celle d’un conducteur confirmé) 50%
Majoration maximum après un an sans accident  +50% sur le coût initial (la moitié de la cotisation proposée à un conducteur confirmé est ajoutée à la vôtre) 25%
Majoration maximum après deux ans sans accident 0% 0%

Le véhicule à assurer

En règle générale, plus un véhicule a de la valeur, plus il sera cher à assurer. Pour établir cette valeur, l'assureur combine différents critères de tarification

  • Le prix à l'achat : plus une voiture est onéreuse à l’achat, plus elle coûtera cher en cas de sinistre. En effet, les prix des pièces détachées et des réparations pour une voiture neuve et haut de gamme sont plus élevés que la moyenne. L’assureur risque donc de devoir vous indemniser plus, il appliquera donc un prix plus élevé à votre couverture. A l'inverse, les véhicules de seconde main ou bon marché paient en moyenne moins cher.
  • Véhicule neuf ou d'occasion : en moyenne moins cher, les véhicules d'occasion obtiennent souvent des tarifs d'assurance plus raisonnables. Ils ont moins de risque de se faire voler, et si le modèle est répandu, les pièces se trouvent facilement. Mais attention, une voiture très ancienne qui subit des pannes régulières peut également coûter cher à assurer, car la compagnie d’assurance va craindre un recours trop fréquent à la garantie assistance en cas de panne du véhicule.
  • La puissance : les voitures sportives et/ou puissantes sont soumises à des tarifs qui peuvent s'envoler. Pour l'assureur, la puissance fiscale est synonyme de risque d'accident, et les véhicules haut-de-gamme sont également surreprésentés dans la liste des plus volés.
  • La marque du véhicule : ce critère de tarification permet d'en combiner plusieurs, et d'avoir une idée de ce que va vous coûter l'assurance voiture. Certaines marques de voiture sont en effet réputées pour leur puissance ou leur gamme de prix. C'est pour cette raison que, dans le graphique ci-dessous, les Tesla et les Porsche sont celles qui paient en moyenne le plus.
Etude-auto-marque

La formule d'assurance auto

Enfin, la formule. Le niveau de couverture va aussi influer sur le montant final de l'assurance. Si ces tarifs sont fixés par l'assureur, c'est en revanche à l'assuré de choisir sa formule, selon son budget et le niveau des garanties souhaitées.

  • Assurance auto au tiers : Ce contrat, aussi appelé « responsabilité civile » est la formule minimale obligatoire pour pouvoir rouler en toute légalité. En cas de sinistre, il va prendre en charge les dégâts matériels et corporels causés à un tiers, lorsque vous êtes reconnu responsable d’un sinistre. Cette formule, la moins protectrice mais aussi la moins chère, peut être intéressante si vous êtes un jeune conducteur, un conducteur malussé ou si vous possédez une vieille voiture avec un kilométrage élevé.
  • Assurance au tiers + : aussi appelée assurance intermédiaire ou au tiers étendu, elle se situe entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. Elle inclut la responsabilité civile et d'autre garantes additionnelles au choix, comme le vol, le bris de glace, l'incendie, etc.
  • Assurance auto tous risques : c'est le contrat le plus protecteur mais aussi le plus cher. Il vous indemnisera pour la plupart des sinistres, avec peu de reste à charge. Bien sûr, le choix de cette couverture fait grimper la prime, elle est recommandée si vous possédez un véhicule neuf, puissant, ou de valeur.
Etude-auto-formule

L'assurance auto en fonction de l'usage

Aux côtés de ces formules traditionnelles existent désormais des contrats dont la tarification varie selon l'usage qui est fait du véhicule. Le calcul ne dépend plus seulement de l'assureur : l'assuré devient aussi acteur du montant de son assurance. 

  • L'assurance au kilomètre, ou "Pay As You Drive" : cette formule permet de payer en fonction des kilomètres parcourus. Lors de la souscription, vous pouvez déterminer un nombre de kilomètres à ne pas dépasser dans l'année. Vos distances parcourues peuvent aussi être enregistrée par un boîtier électronique installé dans votre voiture, qui vous permet de ne payer que quand vous roulez.
  • L'assurance selon votre conduite, ou "Pay how You drive" : cette formule est généralement proposée aux bons conducteurs qui désirent diminuer leur budget auto. Le principe est d’offrir des tarifs d’assurance dégressifs aux automobilistes les plus prudents sur la route. Là aussi, la bonne conduite peut être enregistrée à l'aide d'un boitier connecté.

Assurance auto : comment obtenir une estimation rapide du prix ?

Il reste difficile de savoir comment tous ces paramètres sont agencés par les assureurs. De plus, il faut y ajouter la politique commerciale propre à chaque compagnie d'assurance. Ainsi, pour obtenir facilement des estimations de ce que pourrait vous coûter la future assurance de votre véhicule, le plus simple est de passer par un comparateur. Grâce à cet outil sans engagement, vous pouvez obtenir en quelques minutes des simulations d'assurance automobile adaptées à votre profil selon les calculs effectués par les assureurs.

Comparez les offres pour obtenir les meilleurs tarifs

La comparaison d'assurance auto permet d'obtenir aisément une estimation de votre cotisation annuelle, mais aussi, en moyenne, de payer votre contrat moins cher. Un comparateur interroge en effet de nombreux acteurs du marché. Avec le même niveau de garantie, vous pouvez donc découvrir gratuitement quel calcul d'assureur vous est le plus favorable, et sélectionner les tarifs les moins onéreux.

FAQ Calcul assurance auto

  • Quel est le meilleur comparateur d'assurance auto ?

    Selon le site index-assurance.fr, Assurland.com est le meilleur comparateur d'assurance auto, notamment en raison de son panel d'assureurs, de l'ergonomie de son site, et de son niveau d'information.

  • Selon le site opinion-assurances.fr, l'Olivier Assurance, Direct assurance et la GMF sont les assureurs auto les mieux classés selon le niveau des tarifs pratiqués. 

  • Le prix de l'assurance voiture est calculé par l'assureur. Mais pour obtenir des estimations gratuites de ce que va vous coûter votre contrat, vous pouvez passer par un comparateur d'assurances gratuit.

  • Le détail du calcul permettant d'aboutir à la cotisation d'assurance automobile est propre à chaque assureur. Pour avoir une idée des offres du marché, le plus simple est de passer par un comparateur d'assurance auto gratuit.


Actualité de l'assurance auto

autoroute-dépannage

Dépannage sur les autoroutes : quels prix pour 2022-2023 ?

En cas de panne ou d'accident de la route, le dépannage des véhicules nécessite une intervention de professionnels. Pour la période 2022-2023, leurs tarifs ont évolué, comme les dépannages de semaine en journée qui ont connu une hausse de 4 %.

 voiture-occasion-sans-se-ruiner

Des voitures d'occasion vendues au prix du neuf

Les pénuries de semi-conducteurs et de matières premières pénalisent grandement les constructeurs auto, qui voient leurs délais de livraison s'allonger. Dans ce contexte, cumulé à celui de l'inflation qui réduit le pouvoir d'achat des ménages, tous les regards se tournent vers le marché de l'occasion, dont les prix grimpent au point d'atteindre ceux du neuf.


Guides et infos sur l'assurance auto