Assurance auto

Le marché automobile européen progresse de 5,2 % en juin 2018

Publié par le

Les ventes ont augmenté de 2,9 % sur le marché européen au premier semestre 2018

Les ventes de véhicules neufs sur le marché européen ont progressé de 5,2 % en juin sur un an, selon les données communiquées par l’ACEA. Une progression qui s’explique notamment par les résultats du marché français et espagnol.

1,57 million de voitures vendues en Europe en juin 2018

Le marché européen remercie la France et l’Espagne. En juin dernier, le marché automobile européen, a progressé de 5,2 % selon les chiffres de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Un bon résultat après un mois de mai morose (+ 0,8 %). Au total, 1,57 million de voitures particulières neuves ont été immatriculées le mois dernier. Cette hausse est due aux très bonnes performances du marché français (+ 9,2 %) et espagnol (+ 8 %). A l’inverse, le Royaume-Uni (- 3,5 %) et surtout l'Italie (- 7,3 %) connaissent quelques difficultés.

Sur l’ensemble du premier semestre, les ventes ont augmenté de 2,9 %. Un bilan positif et supérieur aux attentes puisque l’ACE prévoyait en début d’année une croissance de 1 %. Sur ces 6 mois ce sont donc 8,45 millions de véhicules qui ont été vendus dans l’Union européenne (UE). Comme pour le mois de juin, la France et l’Espagne ont fait figure de locomotive. Les deux pays progressent d’ailleurs respectivement de 10,1 et 4,7 %.

Volkswagen, PSA et Renault sur le podium européen

Du côté des constructeurs, le numéro un est toujours Volkswagen. Le groupe allemand détient une part de marché de 24,4 % sur l’ensemble du premier semestre (+ 8 % de ventes). Sur le seul mois de juin, ses ventes ont augmenté de 13,3 %. Une bonne dynamique qui s’explique notamment par les excellents résultats des marques Volkswagen (+ 16,8 % en juin) et Seat (+ 19 %). A noter la bonne performance de Porsche et sa progression de 13,4 % le mois dernier.

Derrière l’incontesté constructeur allemand, PSA consolide sa seconde place avec une part de marché de 16,3 %. Soit 5,9 points de plus qu’au premier semestre 2017. Ce n’est pas une surprise pour le groupe français qui a réalisé par la même occasion un record historique de ventes. L’autre français, Renault, complète le podium.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES