Assurance auto

Quel est le prix moyen d'une assurance auto selon votre profil ? Assurland fait le calcul

Publié par le , Mis à jour le 12/04/2021 à 11:34

Le prix d’une assurance auto varie selon de nombreux critères : âge, profil, véhicule assuré… Il n’est donc pas toujours évident de savoir si l’on paye le juste prix. Pour vous donner une idée, Assurland a compilé 413 000 tarifs d’assurance auto obtenus sur notre site en 2020.

Les cotisations moyennes que nous dévoilons vous permettront de savoir si votre assureur vous demande trop cher ou non. Si c'est le cas, n'hésitez pas à comparer en ligne pour obtenir un contrat plus intéressant.

Assurer sa voiture coûte en moyenne 611 euros

L’année dernière, les automobilistes français ont déboursé en moyenne 611 euros (presque 51 euros par mois) pour assurer leur véhicule. Cette cotisation de référence est un indicateur intéressant, mais il s’ajuste ensuite selon de nombreux critères, et notamment la formule choisie.

Ainsi, le prix augmente logiquement sur vous choisissez une assurance tous risques, car elle va vous indemniser pour la plupart des sinistres. Le tarif moyen pour ce contrat, plébiscité par une majorité de Français (54%) s’élevait ainsi à 643 euros en 2020.

L'influence de la formule sur le prix

À l’inverse, la prime descend à mesure que vous retirez des garanties : pour une formule intermédiaire avec responsabilité civile, couvertures bris de glace et vol/incendie, la cotisation moyenne à l’année tombe à 590 euros. Mais pour rouler, vous pouvez aussi vous contentez de l’assurance minimale obligatoire : la formule au tiers, qui peut suffire si vous souhaitez protéger un véhicule d’occasion ou avec un kilométrage déjà élevé.

Cette formule plancher peut vous permettre de prendre le volant pour un coût moyen d’environ 47 euros par mois (569 euros par an). Si une majorité d’assurés font confiance à la formule tous risques, « qui correspond surtout à des véhicules neufs », rappelle Olivier Moustacakis, co-fondateur d’Assurland, l’assurance au tiers est, elle, plus souvent choisie par les jeunes conducteurs.

Les jeunes assurés payent (beaucoup) plus cher

Les automobilistes novices doivent en effet s’acquitter de cotisations bien au-dessus de la moyenne, car ils représentent un risque supplémentaire pour les assureurs en raison de leur inexpérience sur les routes. Une surprime leur est donc appliquée : elle peut faire doubler le coût de la vignette verte la première année.

Pour payer moins cher votre première assurance, n'hésitez pas à consulter notre guide pour les jeunes conducteurs.


On constate donc des tarifs particulièrement élevés pour les 18-25 ans : 1 021 euros par an en moyenne. Cette cotisation diminue ensuite d’année en année, à mesure que les conducteurs gagnent en expérience sur les routes. Puis elle remonte à partir de 76 ans : 440 euros en moyenne, contre 400 euros pour les 66-75 ans. Les assureurs considèrent en effet que le risque de sinistre augmente avec l’arrivée du troisième âge.

  18-25 ans 26-35 ans 36-45 ans 46-55 ans 56-65 ans 66-75 ans 76 ans et plus
Cotisations moyennes selon l’âge* 1021 € 648 € 518 € 476 € 425 € 400 € 440 €

*Source : Assurland


Des cotisations en moyenne plus importantes dans certaines régions

C’est toujours avec cette l’idée de faire payer davantage quand le risque grimpe, que les assureurs déterminent également la cotisation selon l’endroit où la voiture est assurée. En effet, dans certaines régions le nombre de vols ou d’accidents est statistiquement plus élevé. De même, la disponibilité de lieux de stationnement sécurisés est également à prendre en compte : 

« Certaines villes ont peu de garages disponibles ou financièrement accessibles. Les voitures stationnent donc sur la voie publique, ce qui augmente le risque de vandalisme et a un impact sur le prix de l’assurance », explique Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com.

C’est en particulier en Ile-de-France, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse que les primes s’envolent au-delà de 650 euros par an, tous âges et contrats confondus. 

Régions Cotisations annuelles*
Bretagne 508 €
Nouvelle-Aquitaine 537 €
Pays de la Loire 541 €
Bourgone - Franche-Comté 559 €
Centre 563 €
Normandie  569 €
Occitanie 572 €
Grand-Est 580 €
Auvergne- Rhônes-Alpes 610 €
Hauts-de-France 612 €
Provence-Alpes-Côte-d'Azur 664 €
Ile-de-France 690 €
Corse 732 €

*Source : Assurland

La prime varie aussi selon le modèle à assurer

Enfin, dernier élément déterminant : le véhicule à assurer. Là aussi le risque est bien sûr pris en compte par l’assureur : plus la voiture est onéreuse à l’achat, plus elle attisera les convoitises des voleurs, et plus elle coûtera également cher en réparations (et donc en indemnisations). 

En moyenne, les heureux propriétaires d’une Tesla, d’une Porsche ou d’une BMW, payeront respectivement à l’année : 1021 euros, 929 euros et 752 euros. Au contraire, la prime diminue au volant d’une Dacia (451 euros en moyenne), d’une Mitsubishi (498 euros) ou d’une Suzuki (523 euros). 

À quels tarifs s'attendre cette année ?

Une dernière question reste à poser : peut-on s’attendre à ce que ces tarifs moyens calculés en 2020 soient les mêmes cette année ? Selon nos estimations, les prix donnés ici peuvent bien vous servir de référence pour 2021. En effet, notre Indice du Prix des Assurances de Particuliers (qui compile 6 millions de tarifs) table sur une stabilité des primes cette année.

Deux grandes raisons à cela. Tout d’abord, la tendance semble être au gel des cotisations chez de nombreux assureurs auto. Ces derniers ont en effet réalisé une économie d’environ 2 milliards d’euros en 2020, en raison d’une baisse de la sinistralité : -75 % d’accidents lors du premier confinement, par exemple, mais aussi un nombre de vols en baisse (-40% entre mars et mai 2020).

Or, moins de sinistres, c’est moins d’indemnisations à verser aux assurés, et donc autant de réserve financière pour les assureurs. Pour cette raison, un gel des tarifs auto était vivement attendu pour 2021, et plusieurs assureurs auto l’ont déjà acté. 

De plus, la possibilité de résilier à tout moment après un an de contrat, offerte par la loi Hamon, freine généralement la volonté des compagnies d’assurance d’augmenter trop drastiquement leurs tarifs. Toutefois, pour vérifier que votre cotisation est bien dans les prix du marché, nous vous invitons à comparer gratuitement en ligne, et à changer d’assureur si vous estimez payer trop cher.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES