Comparez gratuitement

Combien y a-t-il de voitures radars en France ?

21 juil. 2021 La Rédaction d'Assurland 535 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

Les très controversées voitures radars sont de plus en plus nombreuses sur le territoire français, notamment grâce à l'emploi de chauffeurs privés. Banalisées, elles sont difficiles à reconnaître et extrêmement lucratives pour l'État. Mais combien sont-elles ? Et dans quelles régions peut-on les croiser ?

Combien de voitures radars y a-t-il en circulation en France ?

À l'heure actuelle, on compte officiellement 385 voitures radars banalisées ou RMNG (Radars Mobiles Nouvelle Génération) sur les routes françaises, d'après les données de la Sécurité Routière au 1er janvier 2021.

Plus précisément, 302 d'entre elles sont conduites par les forces de l'ordre et 83 par des chauffeurs privés. Selon la Sécurité Routière, « l'externalisation de la conduite des voitures-radar permet de libérer et mieux utiliser les compétences et les qualifications des forces de l'ordre notamment pour effectuer d'autres types de contrôles sur les routes (alcool et produits stupéfiants) ou d'autres comportements dangereux. »

À savoir que leur nombre devrait augmenter à 450 d’ici à la fin de l'année 2021. Pour cela, des véhicules actuellement aux mains des forces de l'ordre seront reconvertis pour des opérateurs privés. 223 d'entre elles seront conduites par des chauffeurs privés, le reste par les forces de l'ordre. L'objectif du gouvernement est d'en déployer 450 pilotées par des chauffeurs privés sur l'ensemble du territoire Français.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Où se trouvent-elles ?

Actuellement, les 83 voitures radars banalisées conduites par des opérateurs privés se trouvent dans les régions suivantes :

  • Normandie : 26 véhicules
  • Bretagne : 18 véhicules
  • Pays-de-la-Loire : 19 véhicules
  • Centre-Val de Loire : 20 véhicules

Et à partir du second semestre de l'année 2021, on devrait en trouver 142 supplémentaires réparties dans les régions suivantes :

  • Grand-Est : 40 voitures
  • Hauts-de-France : 33 voitures
  • Bourgogne-Franche-Comté : 24 voitures
  • Nouvelle-Aquitaine : 45 voitures

Comment reconnaître une voiture radar banalisée ?

En circulation depuis 2013, les voitures radars banalisées sont très difficiles à reconnaître. Tout d'abord, elles ne « flashent » pas en cas d'excès de vitesse ; c'est une caméra infrarouge placée sur le tableau de bord qui recense les infractions.

Toutefois, il est possible de les identifier grâce aux quelques équipements présents à l'intérieur et à l'extérieur. Ces équipements sont :

  • un GPS affichant l'itinéraire à suivre ;
  • deux caméras derrière le pare-brise avant, à droite et à gauche ;
  • un appareil photo derrière le pare-brise avant, au milieu ;
  • un flash infrarouge situé au milieu du pare-choc avant, généralement sous la plaque d'immatriculation.

Ces radars flashent les automobilistes en excès de vitesse avec une marge de 10 km/h à une vitesse de moins de 100 km/h, et de 10 % au-delà (99 km/h pour une route limitée à 90 km/h, par exemple). Suite à un flash, « les données relevées par les voitures-radars sont envoyées de façon cryptée aux officiers de police judiciaire en charge de la verbalisation. Ces officiers de police judiciaire, qui constatent et valident l'infraction, sont les mêmes que pour les radars fixes et les voitures-radar encore conduites par des forces de l'ordre : ce sont les policiers et les gendarmes, officiers de police judiciaire, du Centre automatisé de constatation des infractions routières (CACIR) au sein du Centre national de traitement (CNT) situé à Rennes », explique la Sécurité Routière.

À savoir que d'après les estimations de la Ligue de défense des conducteurs en février dernier, une seule voiture radar permettrait de réaliser un bénéfice net de 194 000 euros par an, soit près de 80 millions d'euros annuels si leur nombre est de 450. Un projet de loi veut également les rendre identifiables.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance auto

Découvrez comment contester une contravention sur Internet Comment contester une amende d'assurance auto ?

Recevoir un avis de contravention ne constitue pas une obligation de s'acquitter de l'amende correspondante. Le conducteur évite ainsi de perdre inutilement des points aux yeux de l'assurance auto lorsque l'avis est injustifié. Depuis le 23 novembre 2015, la contestation d'une contravention peut se faire en ligne en sachant que cette démarche est valable uniquement pour une amende forfaitaire automatisée.

Lire la suite
clefs-ferrari Assurer un véhicule sans en être le titulaire : Comment ?

Il peut nous arriver de devenir le conducteur d'une voiture qui ne nous appartient pas. On pense à l'utilisation du véhicule d'un proche âgé par exemple, ou à cet ami qui vous prête ses clefs pour un certain temps. Dans ces cas de figure, vous devez toujours être assuré, en tant que conducteur. Mais est-il possible qu'un nom différent apparaisse sur le contrat d'assurance et sur la carte grise ? Petit tour de la question.

Lire la suite
alcool-couple-voiture Conduite en état d'ivresse : quelles conséquences ?

Tout le monde sait que la conduite sous l'emprise de l'alcool est dangereuse. Malheureusement, cela reste une cause majeure d'accidents mortels en France. Pourtant, le dispositif actuellement en vigueur est plutôt répressif. Ainsi, si le conducteur cause un accident en état d'ivresse, l'article A 211-1-2 du Code des assurances dispose que le contrat d'assurance voiture peut-être résilié avant son échéance.

Lire la suite
Renouveler son permis, c’est payant depuis le 1er septembre 2014 Renouveler votre permis devient payant

Depuis le 1er septembre 2014, il faut payer 25 euros pour le renouvellement du permis de conduire, qu'il ait été perdu, volé ou accidentellement détruit. Plus précisément, cette somme correspond au coût du timbre fiscal qu'il faut désormais acheter. Explications.

Lire la suite
Aides carburant 2023 : prime, chèque, indemnité et remise Avantages et primes pour les gros rouleurs en 2024

Dans un contexte où les coûts liés au carburant ne cessent d'augmenter, de nombreuses entreprises cherchent à apporter des solutions pour soulager leurs employés. Parmi les dispositifs mis en place, on peut citer le chèque carburant, la prime carburant, l'aide carburant ou encore l'indemnité carburant.

Lire la suite
passage-pietons Gérer un accident de voiture impliquant un piéton

Chaque année, plus de 12 000 piétons se font percuter par une voiture. Des accidents qui dans la moitié des cas aboutissent à la mort du piéton percuté. En pratique, ce type de sinistre routier oblige à respecter certaines formalités.

Lire la suite